Soft Skills

À l'opposé des hard skills acquises durant les formations professionnelles et universitaires, les soft skills ou compétences douces sont des compétences comportementales qui désignent notamment l'intelligence relationnelle, la capacité d'adaptation et de communication, le caractère, l'empathie ou encore la créativité. Il s'agit donc de compétences qui ne s'apprennent pas traditionnellement à l'école ou à l'université, et qui tendent pourtant à être considérées de plus en plus souvent comme indispensables au sein du monde professionnel moderne. D'après l'étude Cadremploi/Michael Page intitulée « Soft skills » et publiée le 16 mai 2019, 62 % des dirigeants et cadres ayant des responsabilités managériales sont aujourd'hui prêts à recruter principalement en se basant sur les soft skills des candidats.

Selon le world economic forum (WEF), les soft skills les plus recherchées sont : la capacité à résoudre des problèmes, la pensée critique, l'innovation, la créativité, la capacité à faire face aux situations complexes et ambiguës, la communication. L'importance des soft skills en entreprises devient grandissante compte tenu de l'évolution du monde du travail, caractérisé désormais par la montée en puissance de l'intelligence artificielle et de la robotisation. Cela induit la baisse de la durée de validité d'une compétence technique (entre 12 et 18 mois selon l'OCDE).


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable