INES

L’échelle INES ou « International Nuclear and radiological Event Scale » est l’échelle internationale des événements nucléaires. Elle classe les événements impliquant des sources de rayonnement ionisant en fonction de leur gravité.

Elle a été mise en place en 1991 après l’accident de la centrale de Tchernobyl en 1986 (Ukraine). Son système est semblable à l’échelle de Richter qui informe de la puissance d’un tremblement de terre.

Tout incident ou événement avec des sources de rayonnements ionisants qui ont un impact réel ou possible sur la sûreté de l’homme et de l’environnement peuvent être classés à l’aide de l’échelle INES. Elle comprend 7 niveaux de gravité, allant de 1 pour une anomalie à 7 pour un accident majeur comparable à Tchernobyl ou Fukushima. Elle prend en compte les conséquences sur l’environnement, l’impact sur le site et la dégradation de la défense en profondeur.

Cette échelle s’applique aussi bien aux grands établissements nucléaires qu’aux petites installations. Elle concerne tout moyen d’exploitation ou de transport comprenant des sources radioactives.

Elle a aussi été conçue comme un outil de communication ayant pour but de faciliter la compréhension par les médias et le public, de l’importance d’un événement nucléaire. Elle ne permet pas pour autant d’évaluer la sûreté nucléaire d’une installation.

Trois acteurs participent activement au développement de l’échelle INES afin qu’elle continue d’être un outil d’information fiable. 

  • L’AIEA : Agence Internationale de l’Énergie Atomique
  • L’AEN : Agence de l’OCDE pour l’Énergie Nucléaire
  • L’ASN : Autorité de Sûreté Nucléaire

 

 

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

[Effet post-Covid] L’Union européenne attrape le virus de la solidarité

Véritable serpent de mer de la construction européenne, la dette communautaire a refait son apparition pendant la crise du Covid-19. Surprise, cette fois l’idée semble vouloir prendre racine et marque une esquisse de solidarité budgétaire européenne. Toute la semaine, Novethic revient sur...

Après la mort de George Floyd, des entreprises s'engagent pour Black Lives Matter... ce qui n'est pas sans risque

Netflix, Twitter, Nike, Adidas, CBS... Face à l'embrasement provoqué par la mort de George Floyd, un Afro-Américain tué par un policier blanc, les grandes entreprises américaines sont de plus en plus nombreuses à soutenir le mouvement Black Lives Matter (Les vies Noires comptent). Si les...

La mort de Georges Floyd et le vol SpaceX d’Elon Musk : l’Amérique aux deux visages

Une Amérique s’enflamme, l’autre s’envole. Après la mort tragique de Georges Floyd sous le genou de la police, les grandes villes américaines sont en proie aux manifestations et le couvre-feu est instauré dans une trentaine d’entre elles . En même temps, l’autre Amérique a décollé sur les...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable