INES

L’échelle INES ou « International Nuclear and radiological Event Scale » est l’échelle internationale des événements nucléaires. Elle classe les événements impliquant des sources de rayonnement ionisant en fonction de leur gravité.

Elle a été mise en place en 1991 après l’accident de la centrale de Tchernobyl en 1986 (Ukraine). Son système est semblable à l’échelle de Richter qui informe de la puissance d’un tremblement de terre.

Tout incident ou événement avec des sources de rayonnements ionisants qui ont un impact réel ou possible sur la sûreté de l’homme et de l’environnement peuvent être classés à l’aide de l’échelle INES. Elle comprend 7 niveaux de gravité, allant de 1 pour une anomalie à 7 pour un accident majeur comparable à Tchernobyl ou Fukushima. Elle prend en compte les conséquences sur l’environnement, l’impact sur le site et la dégradation de la défense en profondeur.

Cette échelle s’applique aussi bien aux grands établissements nucléaires qu’aux petites installations. Elle concerne tout moyen d’exploitation ou de transport comprenant des sources radioactives.

Elle a aussi été conçue comme un outil de communication ayant pour but de faciliter la compréhension par les médias et le public, de l’importance d’un événement nucléaire. Elle ne permet pas pour autant d’évaluer la sûreté nucléaire d’une installation.

Trois acteurs participent activement au développement de l’échelle INES afin qu’elle continue d’être un outil d’information fiable. 

  • L’AIEA : Agence Internationale de l’Énergie Atomique
  • L’AEN : Agence de l’OCDE pour l’Énergie Nucléaire
  • L’ASN : Autorité de Sûreté Nucléaire

 

 

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Acted lève quatre millions d’euros auprès d'investisseurs privés, un montant inédit pour une ONG

La deuxième ONG française de solidarité internationale, Acted, vient de lever quatre millions d’euros auprès d’investisseurs privés via des titres associatifs, un produit financier spécifique. Objectif : augmenter le budget disponible pour démultiplier son impact sur le terrain. Une...

Le journal britannique The Guardian refuse désormais de diffuser les publicité des pétroliers

The Guardian refusera désormais toute publicité des sociétés pétrolières et gazières afin d'agir contre la crise climatique, a annoncé mercredi le quotidien britannique, se félicitant ainsi de devenir le premier média d'envergure internationale à agir ainsi. "Un bon début, qui va aller...

[Municipales] Zéro voiture : Paris, Strasbourg et Grenoble, en tête des villes les plus mobilisées

Comment passer d’une société où la voiture est reine à une société multimodale ? C’est le défi auquel les candidats aux prochaines municipales sont plus que jamais confrontés à l’heure de l’urgence climatique et de la lutte contre la pollution de l’air. Les initiatives se multiplient sur...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable