Gaz naturel liquéfié

Le gaz naturel liquéfié (GNL) est un gaz naturel transformé sous forme liquide ; cet état est atteint lorsque le gaz est refroidi à une température d'environ -160°C à pression atmosphérique. Le GNL est un liquide cryogénique constitué de méthane à près de 95% : il est inodore, incolore et surtout non toxique. Le GNL est ainsi une alternative aux autres carburants fossiles plus polluants : son impact relativement faible sur l'environnement, l'abondance des ressources disponibles (de même que leur répartition géographique) et ses performances énergétiques en font une énergie de choix dans le cadre des objectifs de transition énergétique fixés par l'Union Européenne. La généralisation du GNL permettrait d'éliminer les émissions de dioxyde de souffre, de réduire jusqu'à 20% les émissions de CO2 et de plus de 95% les particules fines, contribuant ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique et pour une croissance durable. La consommation de gaz naturel devrait atteindre 25% du portefeuille mondial de l'énergie d'ici 2035, le GNL se développant particulièrement dans le secteur du transport maritime qui représente la grande majorité des échanges commerciaux internationaux. Aujourd'hui, 200 navires sont propulsés au GNL et 200 sont en commandes d’après les données de GTT

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

TotalEnergies va développer la pire bombe climatique du monde au Qatar

TotalEnergies vient d’être choisi par le Qatar comme premier partenaire étranger pour développer le plus grand champ de gaz naturel au monde. Selon une enquête du Guardian, publiée en mai dernier, ce gisement constitue aussi la plus importante bombe climatique, émettant plus d’un milliard...

Sommet des chefs d’État européens sur l’énergie : pourquoi une crise du gaz naturel liquéfié (GNL) semble inévitable

Les chefs d’État et de gouvernement européens se réunissent ces lundi 30 et mardi 31 mai pour discuter du plan Repower EU sur l’indépendance énergétique de l'Union européenne, présenté par la Commission le 18 mai. La pression se fait de plus en plus forte pour sortir de notre dépendance...

Pour se passer du gaz russe, la Commission européenne relève ses objectifs en matière de renouvelables et d'efficacité énergétique

La Commission européenne a présenté mercredi 18 mai son plan Repower EU pour se passer à terme des hydrocarbures russes et réduire notre dépendance et notre vulnérabilité. Alors que plusieurs directives sont en cours de révision dans le cadre du Green Deal, Bruxelles propose de relever les...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable