Empreinte carbone

Mesurer les émissions de carbone générées indirectement par les divers modes de gestion financière : c’est ce qui définit l’empreinte carbone.

Pour calculer cette empreinte carbone (carbon footprint en anglais), on "pèse" les émissions de carbone d’un portefeuille actions en fonction des émissions que génèrent les entreprises détenues dans ce portefeuille et du nombre d’actions. Ce mode de calcul peut être adapté aux obligations d’Etat ou à d’autres modes de placements, comme l’immobilier.

Concrètement, quand un investisseur détient des actions de compagnies pétrolières ou finance des centrales à charbon, il émet plus de gaz à effet de serre que s’il investit dans des entreprises aux activités vertes.

L’intérêt de ces empreintes carbone est de faire prendre conscience aux investisseurs du poids qu’ont leurs choix de placements dans l’orientation de l’économie et, donc, du rôle clef qu’est le leur pour "décarboner" l’économie et se tourner vers les entreprises les plus vertueuses dans ce domaine.

Pour éviter d’être exposé aux pertes financières que pourrait entraîner l’interdiction progressive des énergies fossiles, les investisseurs font réaliser leur empreinte carbone et décident éventuellement de désinvestir les sources d’émissions les plus fortes.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

[Infographie] Covoiturage, vélo, régime végétarien… nos éco-gestes, à eux seuls, ne sauveront pas la planète

Quel est l'impact de nos gestes du quotidien pour sauver la planète ? Le cabinet de conseil Carbone 4 s'est penché sur la question. Il est arrivé à la conclusion que si ces éco-gestes sont nécessaires, ils sont loin d'être suffisants pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. Les...

Salon du Bourget : le secteur aéronautique face au défi de la transition énergétique

La 53ème édition du salon du Bourget va réunir les grands acteurs de l'industrie aéronautique, de défense et de l'espace, du 17 au 23 juin. Cette messe mondiale de l'aviation est marquée par un contexte de forte croissance et de questionnements face à son impact sur l'environnement.

Michael Bloomberg investit 500 millions de dollars pour le climat

Le fondateur de l’agence Bloomberg et président de la TCFD veut réduire l’empreinte carbone de son pays. Michael Bloomberg promet d’investir 500 millions de dollars dans des solutions en faveur du climat, permettant de fermer 250 centrales à charbon aux États-Unis d’ici 2030. Une...