CEO

 

Corporate Europe Observatory (CEO) – Observatoire de l’Europe industrielle – est une ONG créée en 1997. Elle mène des campagnes en faveur de la transparence et de l’engagement sociétal des activités de lobbying. Le CEO dénonce la menace des pouvoirs économiques et politiques. Son but est de restreindre le rôle des entreprises dans les décisions de la Commission et du parlement européen.

 

L’organisation dénonce le pouvoir parfois trop grand et, selon elle, mal employé des lobbys d’entreprises. Ses domaines prioritaires sont l’environnement, l’économie et la finance, la nutrition et l’agriculture, le commerce international. Son siège est à Amsterdam, mais le CEO officie surtout à Bruxelles. Les chercheurs viennent de plusieurs pays de l’Union Européenne. Le CEO est soutenu financièrement par les dons individuels et d’autres fondations, il tient à rester indépendant vis-à-vis des pays et de la politique. L’ONG publie régulièrement des rapports ou des livres sur l’influence des lobbys dans la prise de décision européenne.

 

Le CEO a lancé le prix du pire lobbying de l’Union européenne en 2005.

 

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

L’Oréal, LVMH, Pernod Ricard… L’effondrement de la biodiversité est une menace pour les entreprises

Pour la première fois au congrès mondial de la nature, un CEO Summit, réunissant les PDG de grands groupes, a été organisé. Au-delà du réchauffement climatique, le déclin de la biodiversité est considéré comme une menace sur les entreprises dont le modèle économique repose sur des...

Avec 280 millions de dollars en 2020, le patron de Google se hisse en tête du classement des PDG américains surpayés

Les patrons des grandes firmes américaines ne connaissent pas la crise. Dans son étude annuelle sur les 100 dirigeants d’entreprises américaines trop payés, l’ONG As You Sow montre que les PDG continuent d’engranger de belles rémunérations, Sundar Pichai, d’Alphabet, en tête. Les écarts de...

[Election US] Me too, Black Lives Matter…Face aux problématiques sociales, les entreprises américaines se rêvent en activistes

Après avoir défendu les femmes à la faveur du mouvement Me Too, les grandes entreprises américaines se sont affichées comme antiracistes et pro-Black Lives Matter après la mort de George Floyd, un Afro-américain tué lors d’une interpellation par des policiers blancs. Cette démarche,...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable