CCR

Le Comité d’évaluation des risques (CCR) est un comité scientifique qui regroupe des experts dans leur domaine. Il dépend de l’organisme européen ECHA (Agence Européenne des produits chimiques). Le CCR étudie un dossier de l’ECHA et rend son avis sur les risques de certaines substances pour la santé humaine et l’environnement. Cependant, aucune décision ne lui revient, la Commission Européenne est en charge des décisions finales en se basant sur les résultats du CCR.

Pour effectuer ses évaluations, le comité peut partir de zéro. Il n’est pas obligé de tenir compte d’anciennes évaluations d’autres organismes. Une consultation publique est mise en place, qui permet à quiconque de donner son avis et de communiquer des informations utiles sur le sujet. L’évaluation du comité concerne les caractéristiques du produit. Cela comprend les précautions de fabrication. Les risques liés à son utilisation ne sont pas pris en compte. Il s’assure que les caractéristiques d’un produit sont en conformité avec la classification et l’étiquetage. Celles-ci dépendent de la cancérogénicité, de la mutagénicité, de la toxicité pour la reproduction ou de la sensibilisation respiratoire …

Un tiers peut rapporter une demande de restriction ou d’autorisation d’un produit. Il s’agit d’une modification sur l’usage. Le comité étudie le dossier et rend ses évaluations à l’ECHA. Le parlement européen adoptera ou non la restriction ou l’autorisation.

Ces membres sont élus pour trois ans renouvelables, nommés par le conseil d’administration de l’ECHA parmi des candidats proposés par les pays de l’Union Européenne.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Les activistes climatiques alertent, les orages se déchainent sans impact sur la campagne des législatives

Une jeune fille s’est enchaînée au filet de Roland Garros vendredi pour la demi-finale. La semaine précédente, un activiste a entartré la vitre qui protège la Joconde et d’autres encore avaient bloqué l’entrée de l’assemblée générale de TotalEnergies. Leur objectif commun : alerter sur...

Sommet des chefs d’État européens sur l’énergie : pourquoi une crise du gaz naturel liquéfié (GNL) semble inévitable

Les chefs d’État et de gouvernement européens se réunissent ces lundi 30 et mardi 31 mai pour discuter du plan Repower EU sur l’indépendance énergétique de l'Union européenne, présenté par la Commission le 18 mai. La pression se fait de plus en plus forte pour sortir de notre dépendance...

Pénurie d’huile de tournesol : l’industrie agroalimentaire pourra changer ses recettes sous conditions

Les industriels de l’agroalimentaire vont pouvoir changer la recette de leurs produits nécessitant de l’huile de tournesol. La pénurie engendrée par la guerre en Ukraine a conduit l’administration à permettre aux entreprises d’utiliser des produits de substitution. Mais ils devront le...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable