Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations transparente et sécurisée. Il s’agit d’une base de données qui contient la trace de toutes les transactions réalisées entre les utilisateurs depuis sa mise en place. Elle fonctionne sans organe central de contrôle mais étant partagée par ses différents utilisateurs et ne disposant pas d’intermédiaires, elle permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Il existe des blockchains publiques et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limitées à un certain nombre d’acteurs.

Toute blockchain publique fonctionne nécessairement avec une monnaie ou jeton programmable, comme le bitcoin (monnaie avec laquelle la première blockchain a été créée en 2008).

Les champs d’exploitation de la blockchain sont très larges : banques, assurance, immobilier, santé, énergie, transports, vote en ligne… Elles pourraient remplacer la plupart des « tiers de confiance » centralisés (métiers de banques, notaires, cadastre,…) par des systèmes informatiques distribués.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Le Bitcoin, cryptomonnaie née de la crise financière, fête ses 10 ans

Le 31 octobre 2008, en pleine crise financière, naît le bitcoin, la première cryptomonnaie. Sa portée est d’emblée politique : l’idée étant de contourner le système financier traditionnel. Dix ans plus tard, la principale cryptomonnaie nourrit un écosystème complexe et ses émanations...

Les trois tendances qui rendent la finance plus positive

La finance n’est pas notre ennemie, elle peut même servir à développer une économie positive ! C’est le message que souhaite porter un secteur en pleine mutation. Focus sur trois innovations portées par des startups repérées lors de l’événement Change Now. Elles veulent orienter les...

[Le chiffre] D’ici 2022, 54 % des salariés devront se former pour faire face à l’automatisation

Analyste de données, spécialiste de la blockchain, manager de l’innovation... Pour s’adapter à ces nouveaux métiers, 54 % des salariés dans le monde vont devoir réévaluer leurs compétences et suivre une formation. La France est l'un des pays où le besoin est le plus criant avec 105 jours...