Publié le 02 avril 2020

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[La vidéo des solutions] La marque française 1083 passe du jean aux masques

Participant à l'effort national, la petite marque de textile 1083, spécialisée dans le Made In France, a arrêté sa production de jeans pour se consacrer à celle des masques. Le but est de venir en aide aux soignants, en première ligne, qui sont en rupture de protection. 

Coronavirus masque 1083
La prochaine étape est de fabriquer des masques homologables.
@1083

C’est une petite marque de textile qui a fait sa réputation en confectionnant des jeans Made in France. Mais depuis quelques jours maintenant, ce ne sont plus des jeans qui sont fabriqués dans l’atelier de la marque drômoise, mais des masques. "Des médecins, pharmaciens, ambulanciers romanais (de Roman-Sur-Isère, lieu de l’atelier, ndr) nous ont appelés pour les aider à fabriquer un masque de transition en attendant la livraison de masques officiels pour lesquels ils étaient en rupture", explique Thomas Huriez, fondateur de la marque.

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Grenoble était en effet tellement en mal de masque qu’il a publié en ligne, à destination des soignants, un patron de couture de masque à réaliser soi-même. "Ces médecins ou infirmière n’ont pas de machine à coudre ou n’ont pas le temps d’en fabriquer. On a décidé d’arrêter la fabrication de jeans et de nous consacrer entièrement à la fabrication de masque en tissus, des masques de secours, lavables, que l’on donne à des professionnels de santé", avance Thomas Huriez.

Rebâtir la souveraineté nationale 

Suivant les indications du patron envoyé par le CHU, 1083 s’est donc mis au travail. Pour le coton nécessaire à la fabrication, la marque a récupéré celui qu’elle utilise pour ses fonds de poches de jeans et a récupéré du molleton que d’autres entreprises lui ont envoyé. La production de masque a commencé lentement, mardi 14 mars, avec une dizaine de masques confectionnés. Elle est montée en puissance et atteint maintenant des centaines dans la semaine. La prochaine étape pour 1083 est de fabriquer des masques homologables.

Beaucoup d’entreprises françaises du textile travaillent en effet en ce sens. Le Président de la République Emmanuel Macron en visite à Angers dans une usine de masques a insisté sur la nécessité de "rebâtir notre souveraineté nationale et européenne" concernant les masques et les respirateurs. Il va ainsi investir quatre milliards d’euros pour augmenter leur production alors que la demande n’a jamais été aussi forte. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Fleurs d halage Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Sur l’île Saint-Denis, une ancienne friche industrielle polluée devient une ferme florale d'ampleur

Dépolluer les sols, faire revenir la biodiversité, créer des emplois porteurs de sens... L'association Fleurs d'Halage s'est lancé le défi de transformer une ancienne friche industrielle de 3,6 hectares polluée aux métaux lourds en ferme florale. Malgré les obstacles, l'association va produire 100...

Zack Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Réparation, recyclage, don… Zack redonne vie aux déchets électroniques

Chaque année, le monde génère 54 millions de tonnes de déchets électroniques. Et la situation empire. Pour casser cette courbe infernale, la startup Zack veut leur donner une seconde vie. Revente, réparation, recyclage, don... elle propose des solutions clé en main aux particuliers et aux...

Gaspillage vestimentaire FabBrick

[La vidéo des solutions] FabBrick, la startup qui transforme nos déchets textiles en briques écologiques

C'est une petite marque qui monte. La startup FabBrick, lancée fin 2018, a créé un nouveau matériau de décoration et bientôt de construction : les déchets textiles. Alors que l'Europe en génère quatre millions de tonnes chaque année, l'architecte Clarisse Merlet a trouvé un procédé pour les...

Toy rescue barbie

[La vidéo des solutions] Pour Noël, les jouets cassés reprennent vie grâce à la plateforme d'impression 3D Toy Rescue

Une Barbie sans bras, un Rex boiteux, une Gameboy silencieuse... Et si, au lieu de jeter ces jouets cassés, vous les répariez ? La société Dagoma a lancé l'opération Toy Rescue et permet, grâce à l'impression 3D, d'obtenir les pièces détachées des 100 jouets les plus vendus des 30 dernières années...