Publié le 23 octobre 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Édito Vidéo] Face à une économie ultralibéralisée, des soulèvements mondialisés

À travers le monde, des centaines de milliers de personnes manifestent, poussées dans la rue par leur faiblesse de pouvoir d’achat et leur rejet d’une société où les inégalités se creusent. En Équateur, au Chili, cela conduit à des affrontements brutaux et même des morts. Ce mouvement généralisé doit pousser à repenser le capitalisme et rendre plus juste les transitions qui modifient nos vies.

Manifestante libanaise Liban Joker PatrickBaz AFP
Au Liban, des manifestants se griment à l'image du Joker, actuellement au cinéma.
@PatrickBaz/AFP

Une colère gronde sur le monde… et les causes en semblent parfois insignifiantes. Au Chili une hausse de quelques pesos du ticket de métro a mis le feu à la rue où circulent des chars et où on déplore 11 morts. Au Liban, des violences émaillent Beyrouth. À l’origine, une taxe sur les communications WhatsApp, pourtant immédiatement retirée. En Équateur, une hausse des carburants a provoqué huit morts et presque deux semaines de paralysie du pays.

On pourrait encore parler des manifestations au Venezuela, en Irak, en Espagne, celles récentes en Algérie… Toutes ces petites étincelles souvent liées au pouvoir d’achat sont en train d’allumer une énorme bombe sociale alimentée aux inégalités croissantes. Et ce n’est pas qu’une question de pays pauvres. La crise des gilets jaunes en France procède des mêmes causes.

Un capitalisme dévoyé

La crise sociale est une crise du capitalisme que beaucoup appellent à rendre plus responsable, car il a été dévoyé par un libéralisme intenable. Le cas Chilien est frappant. Sous la dictature Pinochet, un groupe d’économistes, appelés les Chicago boys, ont imposé une doctrine ultralibérale engageant la dérégulation des marchés, la promotion de l’économie de marché et l’affaiblissement du rôle social de l’état. Doctrine jamais remise en cause depuis.

Certes le Chili est devenu un joyau de croissance… mais au prix d’une classe de plus en plus pauvre. Dans le Monde, l’historien Olivier Compagnon, directeur de l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (IHEAL), parle "du produit de quarante ans d’orthodoxie néolibérale." Si le Chili est un cas aigu, il ne reflète qu’une planète où, en 2018, les 26 milliardaires les plus riches possédaient autant que les 4 milliards d’humains les plus pauvres, nous apprend Oxfam.

Ces crises interviennent dans un monde en pleine transition. Transition écologique, financière, politique, sociétale…. Pour être tenable, toutes ces transitions doivent embarquer toutes les populations sans laisser personne de côté. Hasard du calendrier, la COP 25 doit se dérouler du 2 au 13 décembre au Chili. Contrairement à ce que certains demandent, il ne s’agit pas de la boycotter. Au contraire, il faut s’y précipiter et y affirmer que sauver la planète ne pourra se faire qu’en s’appuyant sur la transition la plus juste possible.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Greenly

[La vidéo des solutions] Greenly, l'application qui mesure l'impact carbone de vos achats

La startup Greenly propose une application qui permet aux citoyens de connaître leur budget carbone en fonction de leurs dépenses. Restaurant, essence, sport,... l'application calcule vos émissions de CO2 en se synchronisant à vos données bancaires. Une manière de mieux gérer son empreinte carbone...

Fleurs truffaut ehpad chu 1

[La vidéo des solutions] Les fleurs invendues viennent égayer les Ehpad et hôpitaux

Pour fleurir les Ehpad et hôpitaux, l'enseigne de jardinerie Truffaut, en partenariat avec Phenix, entreprise spécialisée dans la gestion des invendus, a décidé de donner une partie de ses plantes, fleurs, chocolats... Plus de 120 000 euros de produits ont ainsi été distribués. Et ce cas n'est pas...

Cest qui le patron coronavirus

[Vidéo des solutions] La marque "C'est qui le patron" lance un mouvement de solidarité en reversant les gains additionnels dus à la crise du Coronavirus

750 000 euros en seulement une semaine. La marque "C'est qui le patron", face à l'explosion de ses ventes, a décidé de créer un fonds de soutien des citoyens et consommateurs pour y verser ses gains additionnels soit 200 000 euros. Elle appelle les autres entreprises à ne pas profiter de la crise,...

Ecotable Mika Cotellon

[La vidéo des solutions] Avec ses chefs engagés, Ecotable livre 500 repas par jour aux soignants

Ce sont des chefs engagés dans l'alimentation durable et ils ont décidé d'apporter leur aide aux soignants. Une dizaine de chefs réunis par la communauté Ecotable ont lancé l'initiative "Restaurons les soignant.e.s durablement". 500 repas sont livrés chaque jour dans les hôpitaux pour apporter du...