Publié le 27 juin 2019

FINANCE DURABLE

Bill Gates s’associe à la Banque européenne d’investissement pour financer des technologies bas carbone

Les milliardaires internationaux, réunis par Bill Gates dans la Breakthrough Energy Coalition, investissent en Europe pour développer des technologies de rupture permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Avec la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement, ils créent le fonds Breakthrough Energy Ventures Europe doté de 100 millions d’euros. Premiers investissements prévus à la fin 2019.

Bill Gates, le président de Breakthrough Energy Ventures, investit dans un fonds européen dédié au développement de technologies de rupture dans les énergies propres.
@ShaunCurry

La Commission européenne s’est trouvé un associé de choix pour lancer son nouveau fonds de capital-risque spécialisé dans les énergies propres. Bill Gates, au travers de la Breakthrough Energy Coalition, va contribuer à hauteur de 50 millions d’euros dans un nouveau fonds européen, baptisé Breakthrough Energy Venture Europe (BEV-E). La Banque européenne d’investissement (BEI) apportera également 50 millions d’euros supplémentaires pour porter la capacité d’investissement à 100 millions d’euros. Annoncé en octobre dernier, le fonds vient tout juste d'être finalisé.

L’origine du fonds remonte à la COP 21, en 2015, pendant laquelle un groupe d’investisseurs privés, dont Bill Gates, Mark Zuckerberg (Facebook), Jeff Bezos (Amazon) et Jack Ma (Alibaba), avaient créé la Breakthrough Energy Coalition. Ensemble, ces milliardaires voulaient permettre le développement à grande échelle de technologies de rupture pour l’énergie. Avec un objectif ambitieux : chaque technologie soutenue par la coalition doit avoir le potentiel de réduire d’au moins un demi-gigatonne par an les émissions de gaz à effet de serre.

Des technologies de rupture

Le fonds Breakthrough Energy Ventures, présidé par Bill Gates, a été créé par la coalition. Il doit investir à terme jusqu’à 1 milliard de dollars dans de nouvelles technologies, une quinzaine d’entreprises ayant déjà rejoint son portefeuille. Breakthrough Energy Ventures à jusqu’à maintenant investi plutôt dans des procédés industriels lourds, comme le réacteur de fusion nucléaire de Commonwealth Fusion Systems, la technologie de production d’acier sans émissions de Boston Metal ou encore le système de stockage d’énergie low-cost de Form Energy.

En Europe, le fonds de Bill Gates choisit d’investir de manière indirecte, en partenariat avec la BEI. "Le fonds Breakthrough Energy Ventures Europe illustre bien comment amener par des moyens novateurs les secteurs privés et publics à collaborer à déployer des capitaux et à créer des entreprises", explique Bill Gates dans un communiqué.

Les 100 millions d’euros de Breakthrough Energy Ventures Europe cibleront six secteurs économiques particulièrement voraces en énergie, la production d’électricité, les transports, l’agriculture, l’industrie et la construction. Ce nouveau fonds sera consacré aux projets situés dans les pays partenaires du programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020, à savoir les États membres et quelques autres pays tiers. Les premiers investissements devraient être annoncés au deuxième semestre 2019.

Arnaud Dumas @ADumas5


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

La Breakthrough Energy Coalition : des milliards de dollars sur la table pour les énergies propres

Plus de 70 coalitions ont été lancées pendant la COP21. Novethic revient toute la semaine sur les plus importantes d’entre elles et fait le point, un an après, sur leur état d’avancement. Aujourd’hui, focus sur la Breakthrough Energy Coalition.

À New York, Emmanuel Macron, Bill Gates et Mark Carney veulent donner un second souffle au One Planet Summit

Neuf mois après la première édition à Paris du One Planet Summit, le sommet climat pour la finance durable,  les décideurs se retrouvent à New York en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. L’objectif est de faire un point sur l’état d’avancement des engagements pris contre le...

L’Europe et Bill Gates lancent un fonds pour financer des technologies "radicalement nouvelles" pour l’énergie

L'Union européenne et le milliardaire américain Bill Gates ont lancé la création d’un fonds d'investissement de 100 millions d'euros pour soutenir les développements technologiques dans le domaine des énergies propres.

Appels tous azimuts pour mobiliser massivement les capitaux au service du climat

Des élus, des économistes, des scientifiques, des universitaires… Tous proposent des plans différents, mais tous n’ont qu’un seul et même but : faire en sorte que plus un seul euro ou un seul dollar ne finance le réchauffement climatique, en particulier à travers le développement des...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Emmanuel Macron aux PRI In Person 2019 PRI

Les investisseurs responsables des PRI répondent à l’appel du Président Macron pour sauver l’Amazonie

Dès la révélation des incendies massifs qui dévastent la forêt amazonienne, Emmanuel Macron a appelé à la mobilisation générale en faveur de ce poumon de la Terre. 230 signataires des PRI, des investisseurs responsables, représentant 16 200 milliards d’actifs, ont répondu présent et lancent auprès...

Libra facebook iStock CHENG FENG CHIANG

La cryptomonnaie Libra de Facebook fait l’unanimité… contre elle

Les représentants de la cryptomonnaie de Facebook ont rencontré un aéropage de banquier centraux. Dans une ambiance peu chaleureuse… Les gouvernements et les autorités de régulation financières ne cessent d’afficher leur inquiétude face au libra qui pourrait être une menace aussi bien pour la...

London Stock Exchange Manakin

La Bourse de Londres émet un non catégorique à l'offre de rachat par Hong Kong

La réponse du London Stock Exchange est claire et nette : c'est non. L'offre de rachat dans laquelle s'est lancée la Bourse de Hong Kong sur son homologue britannique est jugée trop basse par Londres. Le chinois met plus de 35 milliards d’euros sur la table pour racheter le London Stock Exchange....

TimeaNagy PRI

Esclavage moderne et investissement responsable : témoignage choc pour appel à l’action !

Un message fort a été adressé aux 1700 participants des PRI in Person, en clôture de cet évènement international organisé à Paris du 10 au 12 septembre : être un investisseur responsable, c’est aussi mettre l’accent sur le S des critères ESG en faisant de la lutte contre l’esclavage moderne une...