Publié le 12 décembre 2017

FINANCE DURABLE

237 entreprises endossent les recommandations de la TCFD sur le reporting climat

20 des 30 plus grandes banques au monde, 8 des 10 des principaux investisseurs, les plus gros fonds de pension et assureurs... En tout, 237 entreprises s'engagent à implémenter les recommandations de la TCFD, la Task Force sur la transparence financière sur le climat du G20. Reporter sur le climat devrait ainsi devenir la règle. 

Michael Bloomberg COP23 americas Pledge Hennings Kaiser DPA
Mike Bloomberg est le président de la Task force sur le reporting climatique du G20.

237 entreprises, représentant 6 300 milliards de dollars de capital, s'engagent à intégrer les recommandations de la TCFD (Task force on climate-related financial disclosures), le groupe de travail sur le reporting climatique, porté par le Fonds de stabilité financière du G20. Elles vont ainsi expliquer dans leurs prochains rapports comment elles intègrent les risques climatiques dans leurs décisions et l'impact de leurs actions sur la planète.  

Parmi ces sociétés implantées dans près de 30 pays, on compte 150 entreprises de la finance. 20 des 30 plus grandes banques au monde, 8 des 10 des principaux investisseurs, les plus gros fonds de pension et assureurs. Ensemble, elles gèrent près de 82 000 milliards de dollars. Ce qui fait dire à Mark Carney, le gouverneur de la Banque d'Angleterre et président du Fonds de stabilité financière que "l'ensemble de l'écosystème financier va intégrer le nouveau cadre de la TCFD et qu'il deviendra la norme".  

Le marché est la clé

"Le marché constitue le moyen le plus efficace pour lutter contre le changement climatique. Plus il sera transparent, plus nos économies seront stables", a lancé Mike Bloomberg, le président de la TCFD et ancien maire de New York, lors d'une conférence de presse au One Planet Summit. Parmi les entreprises engagées, il y a par exemple Coca-Cola, EDF, Deloitte, Dow Chemical, Société générale ou encore Axa, qui a pris de nouveaux engagements pour le climat ce 12 décembre.  

"Dans notre prochain rapport, nous allons donc intégrer les recommandations de la TCFD. Ce n'est jamais facile de changer de cadre de reporting mais nous souhaitons vraiment envoyer un signal aux autres entreprises et montrer l'exemple pour que nos concurrents passent eux aussi à l'action", a expliqué Thomas Buberl, PDG d'Axa.

"La transition vers un monde bas-carbone doit être conduite par le monde économique", a conclu Mark Tucker, PDG de HSBC. La banque qui soutient le rapport de la TCFD va également réorienter 100 milliards de dollars vers le développement durable d’ici 2025.

La France, le Royaume-Uni et la Suède s'engagent

En amont de la semaine consacrée à la finance climat, une coalition de 54 entreprises internationales parmi lesquelles Michelin, Solvay ou encore Schneider Electric ont appelé les gouvernements du G20 - qui représentent 74 % des émissions mondiales - à amplifier leurs efforts en matière climatique. Et à endosser à leur tour les recommandations de la TCFD. 

Le Royaume-Uni rejoint par la France et la Suède se sont déjà lancés. Les trois pays promettent d'implémenter les travaux de la Task Force sur leurs territoires mais aussi au niveau européen et international. L'Hexagone fait ainsi figure de pionnier avec l'article 173 de la loi de transition énergétique qui va être dupliqué en janvier prochain en Suède. Il oblige les investisseurs français à réaliser un reporting climat.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles




FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable. Actuellement, l’attention est focalisée sur le climat. Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et suite à l’Accord de Paris, des rendez-vous internationaux liés à la finance climat sont prévus en décembre dans la capitale française.

Cannabis pixabay herbalhemp

Malmené sur des questions de santé publique, Marlboro décide d'investir dans… le cannabis

De plus en plus de pays légalisent le cannabis. Tant et si bien que plusieurs grandes entreprises réfléchissent sérieusement à investir sur ce nouveau marché. C’est le cas de Marlboro, dont la maison-mère Altria vient de débourser 1,8 milliard de dollars dans une PME canadienne spécialisée dans le...

Excavation charbon Allemagne Martin Lizner

[Décryptage] COP24 : Des limites de l’engagement de la finance sur la fin des émissions liées au charbon

Lors de la COP24, qui se déroule à Katowice en Pologne jusqu’au 14 décembre, 415 grands investisseurs mondiaux appellent les ɐtats à être plus ambitieux sur la diminution de leurs émissions de gaz à effet de serre. Un message qui laisse perplexe alors que, depuis l’Accord de Paris, les fonds des...

Banque mondiale COP24 WorldBank

COP24 : la Banque mondiale promet 200 milliards de dollars entre 2021 et 2025 pour l’adaptation au changement climatique

La Banque mondiale a annoncé, lundi 3 décembre, la mobilisation d'environ 200 milliards de dollars de financements de 2021 à 2025 pour aider les pays en développement face au changement climatique, soit un "doublement" par rapport à la période précédente.

Gilets jaunes Palais Brongniart France2

La prise du palais Brongniart par les gilets jaunes, symbole de l’indispensable facteur Social des critères ESG

Dans le secteur de la finance durable, la prise en compte des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) a surtout mis l’accent sur les sujets climatiques. Mais ne serait-ce pas plutôt le facteur S qui doit être au centre de cette finance ? La journée de manifestation des gilets...