Publié le 31 mai 2019

ENVIRONNEMENT

Pour la première fois, l'État français est jugé pour n'avoir pas assez agi contre la pollution de l'air

C'est une première en France. L'État va être jugé pour "carence fautive". Les plaignantes, une mère et sa fille, estiment qu'il n'agi pas assez contre la pollution de l'air. Les deux femmes souffrent de graves troubles respiratoires lors des pics de pollution. Le jugement devrait être rendu le 18 juin prochain. 

La pollution de l'air tue chaque année plus de 7 millions de personnes.
©CC0

C'est une première en France : l'Etat était poursuivi pour "carence fautive" devant le tribunal administratif de Montreuil mardi 28 mai par une mère et sa fille qui l'accusent de ne pas avoir assez agi contre la pollution de l'air. "Le rapporteur public propose de retenir la responsabilité de l'Etat. Si le tribunal suit son avis, ce serait une grande première en France et une grande avancée pour les victimes de la pollution de l'air", s'est félicité à l'issue de l'audience François Lafforgue, avocat de Farida, 52 ans, et de sa fille de 16 ans.

Les deux plaignantes ont dû déménager 

Toutes les deux souffrent de problèmes respiratoires chroniques, "aggravés" lors des pics de pollution. En particulier lors du pic hivernal de décembre 2016, inédit depuis 10 ans en France en terme de longueur et d'intensité.

A l'époque, Farida et sa fille vivaient à Saint-Ouen, entre le périphérique et deux avenues très passantes. Depuis, elles ont déménagé à Orléans et leur état de santé s'est considérablement amélioré, fait valoir leur avocat. Elles réclament 160.000 euros en réparation du préjudice subi.

Carence dans la mise en oeuvre du "plan de protection de l'atmosphère"

A l'audience, le rapporteur a demandé au tribunal de reconnaître "la responsabilité de l'Etat" pour "carence" dans la mise en œuvre du "plan de protection de l'atmosphère" en Ile-de-France, car ce plan n'a pas permis que la "période de dépassement des valeurs limites" des principaux polluants atmosphériques soit "la plus courte possible".

Mais il a demandé que l'Etat ne soit pas condamné pour sa gestion du pic de pollution de décembre 2016, au contraire de ce que demandait les requérantes. A leurs yeux, les autorités avaient pris des mesures "tardives et insuffisantes" pour lutter contre le pic. Le rapporteur public a aussi demandé au tribunal d'ordonner une expertise avant de rendre son jugement, afin de déterminer si les maladies respiratoires dont souffre l'une des requérantes sont dues à la pollution. La décision a été mise en délibéré au 18 juin.

La rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Pollution maree noire ecocide tortue iStock 188020464

Projet de loi Convention climat : un délit d’écocide à la portée très réduite

Le projet de loi issu de la Convention citoyenne pour le climat comptera bel et bien un délit d'écocide. Mais alors qu'il devait permettre de condamner largement toute pollution des eaux, des sols et de l'air, seuls les cas "graves et durables", commis de façon intentionnelle, sont finalement...

Canva photo editor

Des rivières de déchets plastiques souillent la Serbie

Retenus par un barrage hydroélectrique, des milliers de mètres cubes de déchets plastiques ont recouvert un lac de Serbie. Ce phénomène, qui se répète chaque année à la faveur des fortes pluies d’hiver, a atteint des proportions exceptionnelles en 2021. Il affecte plusieurs pays de la région.

Dechets plastique bouteilles pixabay

Après les énergies fossiles, les grandes banques mondiales sont accusées de trop financer le plastique

Alors que les banques cessent petit à petit de financer le charbon et les énergies fossiles, érigés en ennemi numéro un du climat, l'initiative internationale portfolio.earth entend enclencher la même dynamique sur la thématique de la biodiversité en s'attaquant d'abord à l'industrie du plastique....

Projet montagne d or oreamining

La justice relance le projet Montagne d’Or en Guyane, malgré l'opposition du gouvernement

Le tribunal administratif de Cayenne vient de relancer le projet contesté de la Montagne d'or en Guyane. Le gouvernement avait assuré en 2019 qu'il ne verrait pas le jour mais les juges estiment qu'il n'a pas apporté de preuves pour justifier une telle décision. Ils enjoignent donc l'Etat à...