Publié le 23 janvier 2020

ENVIRONNEMENT

100 milliards de tonnes de matériaux consommés chaque année dans le monde et seulement 8,6 % réutilisés

C'est un record. L'économie mondiale consomme désormais plus de 100 milliards de tonnes de matériaux chaque année dont du sable, du gravier, du bois, du pétrole... Or, seuls 8,6 % de ces ressources limitées sont réutilisées, contre 9,1 % il y a encore deux ans. 

Carriere de sable
En 2050, entre 170 et 184 milliards de tonnes de matériaux devraient être utilisés.
CC0

C’est un chiffre choc. Selon le think tank Circular Economy, 100 milliards de tonnes de matériaux sont consommées chaque année par l’humanité. Un record pour l’économie mondiale et une mauvaise nouvelle pour la planète. Car l’organisation révèle dans un nouveau rapport publié le 21 janvier que la proportion de matériaux réutilisés, du sable au pétrole en passant par les métaux, s’est réduite, passant de 9,1 % il y a deux ans à 8,6 % aujourd'hui.

"La tendance négative globale s’explique par trois tendances sous-jacentes : des taux d’extraction élevés, une reconstitution des stocks et de faibles niveaux de traitement et de recyclage en fin de vie", expliquent les auteurs de l’étude. "Ces tendances sont profondément ancrées dans la tradition d’une production de déchets s’inscrivant dans une économie linéaire", estiment-ils.

La Chine utilise la moitié du béton dans le monde

Ainsi, au cours des cinq dernières décennies, le think tank estime que l’utilisation mondiale des matériaux a plus que triplé. Et les prévisions semblent tout aussi noires. L’International Resource Panel (IRP) calcule qu’en 2050, entre 170 et 184 milliards de tonnes de matériaux, seront utilisés.

La majorité des matériaux utilisés sont non métalliques et servent à la construction de logements et d’infrastructures. La Chine est pointée du doigt. Le pays prévoit de doubler son parc immobilier et ses infrastructures existantes d’ici 2050. Surtout, les auteurs notent que le pays, depuis 2003, "a utilisé plus de ciment, tous les deux ans, que les États-Unis pendant tout le XXe siècle, et malgré une baisse récente, utilise encore près de la moitié du béton du monde". 

Les ressources mondiales ne sont pas illimitées

"Nous risquons une catastrophe mondiale si nous continuons à traiter les ressources mondiales comme si elles étaient illimitées", a déclaré au Guardian Harald Friedl, directeur général de Circle Economy. "Les gouvernements doivent adopter de toute urgence des solutions d'économie circulaire si nous voulons atteindre une qualité de vie élevée pour près de 10 milliards de personnes d'ici le milieu du siècle sans déstabiliser les processus planétaires critiques."

Les auteurs remarquent ainsi des initiatives positives mises en place dans plusieurs pays, du traitement des déchets au Nigéria aux collecteurs mis en place au Brésil. Seuls 13 pays, dont la France, ont rédigé pour l’instant une feuille de route sur l’économie circulaire. Il reste encore beaucoup à faire, mais les pays ont "le pouvoir" de sortir de cette économie linéaire, croient les auteurs, qui espèrent avoir sonné l'alerte.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Vidéo] Le sable est surexploité et c’est une catastrophe environnementale, selon l'ONU

Il est partout. Dans les infrastructures, les ponts, les routes, le verre, les cosmétiques... Le sable est la matière première la plus utilisée après l'eau. Or cette ressource n'est pas illimitée et son extraction a des conséquences désastreuses sur l'environnement. À ce rythme, d'ici...

Artificialisation des sols : en France, on bétonne même quand ce n'est pas nécessaire

L'artificialisation des terres progresse plus vite que la croissance démographique et économique. Autrement dit, en France, même quand il n'y a pas de besoin spécifique, les sols sont bétonnés. À ce rythme d'ici la fin du siècle, 18 % du territoire sera artificialisé, prévient l'Iddri. Une...

[Municipales] Le zéro déchet et l’économie circulaire, un enjeu pour la ville d'aujourd'hui

Décharges à ciel ouvert, mégots sur les trottoirs, plastique à outrance... Face à cette pollution quotidienne, plusieurs villes en France se sont engagées dans des démarches zéro déchet. C'est le cas de Roubaix, devenue la vitrine de l'Hexagone en la matière ou encore de Paris qui...

Apple veut devenir le champion de la tech circulaire et de la chimie intelligente

Leader d’un modèle économique aux dommages environnementaux divers et variés, Apple semble avoir pris la mesure du problème et déploie une stratégie offensive pour devenir un leader du recyclage et de l’utilisation de produits chimiques qui ne soient "pas dangereux pour les constructeurs,...

ENVIRONNEMENT

Economie circulaire

L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie. Elle se base sur l’écoconception des produits, leur réparation et leur recyclage.

Zero dechet grande distribution

[Bonne nouvelle] Dans cet Hyper U, 95 % des déchets sont valorisés

Dans le quatrième plus grand Hyper U de France, on lutte drastiquement contre les déchets alimentaires. Le magasin valorise désormais 95 % de ses invendus. Dons aux associations, paniers Too Good To Go, méthanisation des biodéchets non comestibles... La clé est de multiplier les solutions.

Les Alchimistes compostage ville

[La vidéo des solutions] Avec les Alchimistes, le compostage en circuit court devient fertile

C'est un terreau fertile. La startup spécialisée dans le compostage micro-industriel en circuit-court les Alchimistes vient de lever 2,4 millions d'euros pour changer d'échelle. L'entreprise qui mise sur l'emploi local et la multiplication de petits sites de valorisation des biodéchets dans...

Interdiction de jeter les invendus vestimentaires loi economie circulaire

Loi économie circulaire : l'interdiction de détruire les invendus va booster le marché de l'anti-gaspillage vestimentaire

C'est désormais acté. Les marques auront interdiction de jeter ou brûler leurs invendus non alimentaires à partir de 2022. Le réveil est douloureux pour le secteur du textile qui s'est inégalement préparé à cette nouvelle mesure. Pour leur simplifier la tâche, des "facilitateurs" comme Comerso ou...

Bouteilles plastique pollution

Nestlé veut développer un grand marché du plastique recyclé alimentaire

1,8 milliard d'euros. Voici la somme que Nestlé va dédier au développement du marché de plastique recyclé alimentaire. Le géant s'engage à réduire d'un tiers son utilisation des plastiques vierges d'ici 2020 avec pour objectif, cinq ans plus tard, d'avoir 100 % de ses emballages recyclables ou...