Publié le 31 août 2020

ENVIRONNEMENT

En s’emparant de Suez, Veolia veut bâtir l’entreprise du "monde d’après"

Le marché des services à l’environnement - déchets, traitement de l’eau, dépollution des sols, stockage du carbone…- est vaste. Il est adressé par de très nombreux acteurs. Pour être incontournable du secteur, il faut peser lourd. C’est ce que propose de faire Veolia en lançant une offre d’achat sur son principal concurrent Suez. De quoi s’emparer de 5 % du marché.

Gestion dechets Bresil Veolia VeoliaLibrary
Veolia, l'une des plus grands entreprises mondiales de l'eau et des déchets, lance une OPA sur Suez.
@VeoliaLibrary

Cela fait des années qu’une telle opération était attendue dans le paysage industriel français. La réunion de deux mastodontes industriels de l’eau et des déchets : Veolia et Suez. Les deux entreprises réalisent un chiffre d’affaires cumulé de 45 milliards de dollars. Leur réunion pourrait prendre jusqu’à 5 % du marché des services à l’environnement. C’est pourquoi le PDG de Veolia, Antoine Frérot, a remis, dimanche 30 août, à Engie, grand actionnaire de Suez, une offre ferme à 2,9 milliards d'euros, portant sur l'essentiel de sa participation.

Une très belle offre alors que la valeur de l’action de Suez a reculé ces derniers mois. De quoi satisfaire Engie, qui est vendeur, et les actionnaires. Elle concerne 29,9 % de Suez, dont Engie détient au total 32 %. Si cette transaction aboutit, Veolia a l'intention de déposer par la suite une offre publique d'achat pour le reste des actions. "Cette opportunité historique permettra de construire le super champion mondial français de la transformation écologique", a commenté Antoine Frérot, le PDG de Veolia.

L’État favorable

Suez assure qu’aucune discussion n’est encore engagée, tandis qu’Engie répond qu'il va "étudier la proposition dans les prochaines semaines" et "privilégiera la solution la plus attractive pour ses actionnaires, dans le respect des parties prenantes et après prise en considération de la qualité du projet industriel", selon son communiqué. Difficile d’imaginer toutefois qu’une meilleure offre voit le jour, d’autant plus que l’État actionnaire se réjouit de voir les compétences de Suez demeurer dans le giron tricolore, plutôt que d’être racheter par un géant chinois. Une priorité à l’heure où le Premier ministre met la souveraineté industrielle au sommet du plan de relance.

La création de ce géant va dans le sens de l’histoire tant les besoins sont importants en matière de déchets et d’eau. "Nous créons le groupe pour le monde d'après", assure Antoine Frérot. "Les deux entreprises similaires par la nationalité, la culture et le savoir-faire, sont aussi complémentaires dans le traitement et la distribution de l’eau, la collecte et la valorisation des déchets, notamment dangereux et toxiques, le recyclage des plastiques, la dépollution des sols, la qualité de l’air et l’optimisation des consommations d’énergie", justifie Veolia dans un communiqué.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Plastique Ocean

Lutte contre la pollution plastique : les dirigeants mondiaux s'accordent pour rédiger un traité "historique"

175 pays, réunis par l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement (ANUE) ont voté une résolution ouvrant la voie à un traité mondial de lutte contre la pollution plastique. Ce texte juridiquement contraignant est considéré comme la principale avancée en matière d'environnement depuis l'accord...

Vetements pollution hugo clement Winter productions

"Où finissent nos vêtements ?" : sur France 5, le documentaire qui révèle les dessous de la filière du don

Des vêtements donnés à la Croix-Rouge qui finissent sur des plages du Ghana, polluant l'océan et les écosystèmes. Dans un nouveau numéro du documentaire "Sur le front" diffusé le 19 décembre sur France 5, le journaliste Hugo Clément remonte la filière peu reluisante des vêtements de seconde main. Au...

Stocamine : l’enfouissement définitif des déchets dangereux voté "en catimini" par les députés

Cette annonce sonne comme un clap de fin. Les députés ont voté pour un amendement qui permet le stockage des déchets de stocamine pour une durée illimitée. Une annonce qui a déclenché l'ire d'associations environnementales et d'élus alsaciens, qui accusent le gouvernement d'avoir fait voter la...

Photo Montagne de dechets dans le deset d Atacama

Au Chili, des montagnes de vêtements usagés en plein désert

Symboles de la "fast fashion" mondialisée, ces décharges sauvages d’habits situées en plein désert d’Atacama au Chili polluent l’air et les nappes phréatiques de la région. Un problème grandeur nature difficile à résoudre.