Publié le 15 décembre 2016

ENVIRONNEMENT

Donald Trump forme un gouvernement climatosceptique

Cette semaine, plusieurs noms de la future administration Trump ont été dévoilés. Parmi eux, des climatosceptiques notoires et des représentants du lobby pétrolier. De quoi alimenter les craintes concernant les politiques climatiques et énergétiques du futur gouvernement, qui prendra ses fonctions en janvier prochain.

Rex Tillerson PDG ExxonMobil secredtaire Etat de Donald Trump BEN STANSALL AFP
Rex Tillerson, PDG d'ExxonMobil vient d'être nommé par Donald Trump secrétaire d'État. Un symbole de la prégnance du lobby pétrolier et du climatoscepticisme dans la future administration Trump.
BEN STANSALL / AFP

Quelques semaines après sa victoire, les craintes concernant le président américain élu se confirment.

Donald Trump "est en train de constituer un gouvernement des énergies fossiles, par les énergies fossiles et pour les énergies fossiles", estime ainsi l’ONG Union of Concerned Scientists.

Plusieurs ministres et dirigeants d’administration nommés ces derniers jours sont ouvertement climatosceptiques. Et l'ombre du lobby des énergies fossiles plane fortement sur ces nominations (qui doivent être validées par le Congrès).

Rex Tillerson. Le PDG d’ExxonMobil a été nommé chef de la diplomatie. Or, la compagnie pétrolière est connue pour avoir mené pendant des années une campagne contre la lutte contre le changement climatique. Une position qui se retourne aujourd’hui contre le groupe. Celui-ci fait l’objet d’une enquête d’ampleur inédite pour tromperie des investisseurs et des consommateurs.

Rick Perry. Cet ancien gouverneur du Texas devrait prendre la tête du département de l’Énergie. Un ministère qu'il disait vouloir supprimer en 2012. Climatosceptique, il siège au conseil d'administration de la société Energy Transfer Partners, chargée du chantier contesté du Dakota Access Pipeline, bloqué par un mouvement de contestation sioux.

Scott Pruitt. Le futur directeur de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) a passé l'essentiel de sa carrière de ministre de la Justice de l'Oklahoma à se battre contre cette agence. Sa principale bête noire : le Clean Power Plan, la loi environnementale phare de Barack Obama.

Si les États-Unis ont ratifié l’Accord de Paris sous la présidence de Barack Obama, celle de Donald Trump pourrait bien le rendre totalement inopérant en détricotant la politique environnementale américaine.

Béatrice Héraud
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Climat affaire du siecle THOMAS SAMSON AFP

L’Affaire du siècle : un symbole est-il capable d’enrayer le réchauffement climatique ?

En seulement trois années, les quatre ONG à l’origine de l’Affaire du siècle ont réussi à exercer une "pression climatique" sur l'État, jusqu’à le faire condamner, le 14 octobre, à réparer le non-respect de ses engagements. Un symbole fort et une sucess-story rare. Mais cette condamnation va-t-elle...

Affaire du siecle victoire 2

Affaire du siècle : La France est condamnée, pour la première fois, à réparer son manque d’action climatique

C'est une décision inédite que vient de rendre le tribunal administratif de Paris, dans le cadre de l'Affaire du siècle, soutenue par une pétition signée par plus de 2 millions de citoyens. Les juges ont condamné l'Etat à réparer le préjudice écologique causé par le non-respect de ses engagements...

Biocarburant iStock

Les carburants durables : le pari de l’aviation pour atteindre la neutralité carbone en 2050

Sans eux, le transport aérien ne parviendra pas à atteindre la neutralité carbone d’ici la moitié du siècle. Les carburants aériens durables sont au cœur de la nouvelle feuille de route présentée par l'Association internationale du transport aérien. S’ils peuvent en effet contribuer à réduire...

Conseil droits de l homme onu elma okic

L'ONU adopte deux résolutions majeures pour le climat

À moins d'un mois de la COP26, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU reconnaît, pour la première fois, le droit à un environnement "propre, sain et durable" comme un droit fondamental. Il crée également un poste de rapporteur sur les droits de l'Homme face aux conséquences du changement...