Publié le 14 mars 2022

ENVIRONNEMENT

La "spirale climatique" de la Nasa, une datavisualisation choc sur l’évolution des températures

Comprendre en une minute l'évolution des températures dans le monde depuis l'ère préindustrielle, c'est le but de cette datavisualisation publiée par la Nasa. Une image choc qui trouve un écho particulier au nouveau rapport du Giec, publié il y a quelques jours, sur les impacts du changement climatique.

Changement climatique datavisualisation nasa 01
Au total, depuis un siècle et demi, la température globale a ainsi crû de 1,1°C.
@NASA

C’est une datavisualisation de 1 minute et 10 secondes qui en dit plus que de longs discours. La Nasa vient en effet de publier ce qu’elle a baptisé une "spirale climatique" qui permet de comprendre en un coup d’œil la hausse du niveau des températures des années 1880 jusqu’à aujourd’hui. On constate ainsi que depuis l’ère préindustrielle, la Terre ne cesse de se réchauffer. Si le réchauffement était contenu jusque dans les années 1980, on observe une explosion à partir des années 2000. Au total, depuis un siècle et demi, la température globale a ainsi crû de 1,1°C.

Sur les réseaux sociaux, cette "spirale climatique" a été beaucoup partagée. "Parfois, un dataviz frappant simplifié est préférable à toute autre chose pour réaliser ce qu’il se passe", a réagi Guy Flament, ancien CEO d’Yves Rocher. "Il est souvent difficile de représenter le temps long, et cette infographie y réussit parfaitement", a également commenté dans un post LinkedIn l’initiateur du syndicat le Printemps écologique, Maxime Blondeau. 

Les data visualisation de la Nasa sur le changement climatique à l’œuvre sont de vrais outils pédagogiques. L’Agence a ainsi publié une carte du monde montrant en rouge, les températures supérieures à la normale.

Cette autre data visualisation permet également de constater à quelle vitesse la planète se réchauffe.

L'alerte du dernier rapport du GIEC

Ces analyses font écho au dernier rapport du GIEC, le groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat. Les chercheurs estiment en effet que d’ici deux décennies seulement, la Terre devrait se réchauffer de 1,5°C alors que l’Accord de Paris prévoit que nous ne dépassions pas 1,5°C voire 2°C d’ici le fin du siècle. Or déjà aujourd’hui, les impacts climatiques sont plus répandus et plus graves que prévu avec "seulement" 1,1 °C de réchauffement. 

"Si les températures dépassent les 2°C de réchauffement, le développement résilient au changement climatique deviendra impossible dans certaines régions du monde", indique le rapport. "Les preuves scientifiques sont sans équivoque : le changement climatique est une menace pour le bien-être humain et la santé de la planète. Tout retard supplémentaire dans une action mondiale concertée sera une occasion manquée pour assurer un avenir vivable", a confirmé Hans-Otto Pörtner, le coprésident du Groupe de travail II du GIEC.

Marina Fabre Soundron @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Ministre des tuvalu pieds dans l eau COP26 simon kofe

COP27 : du paradoxe d'accepter de réparer les impacts du changement climatique sans s’attaquer à ses causes

La COP27 sur le climat, qui s'est achevée ce week-end à Charm el-Cheikh, en Egypte, laisse un goût amer. Si elle a effectivement avancé au-delà des espérances sur les pertes et dommages, en créant un fonds dédié, elle a en revanche échoué à s'attaquer aux principales causes du changement climatique,...

Reparations pertes et dommages COP27 MOHAMMED ABEDAFP

COP27 : accord historique sur le financement des pertes et dommages, les pays du Sud enfin entendus

La COP27 de Charm el-Cheikh s'est achevée tard dans la nuit de samedi à dimanche 20 novembre. Les 196 pays présents se sont mis d'accord pour créer un nouveau fonds dédié aux pertes et dommages. Une décision historique. En revanche, les longues tractations de la fin n'ont pas permis d'évoluer sur la...

Cop 27 ouverture JOSEPH EID AFP

COP27 : les cinq principales annonces à retenir

La COP27 de Charm el-Cheikh, en Égypte, doit officiellement se terminer ce vendredi 18 novembre. Mais les négociations promettent de jouer les prolongations tant les avancées ont été lentes au cours de ces deux semaines. En attendant un accord final, qui va se jouer en grande partie sur la prise en...

Desert fleuri d atacama chili MARTIN BERNETTI AFP

Au Chili, le désert d'Atacama a fleuri de façon inhabituelle

Le désert d'Atacama au Chili se couvre généralement de fleurs sous l'effet du phénomène d’El Niño, qui provoque des précipitations dans les zones côtières du désert. Mais cette année est marquée par le phénomène inverse, La Niña, ce qui rend la floraison actuellement constatée inhabituelle. Cela a...