Publié le 05 avril 2018

ENVIRONNEMENT

La lutte contre le changement climatique inscrite dans la Constitution française

Dans le cadre de sa vaste réforme constitutionnelle, le gouvernement a bien laissé de la place à l’environnement, mais pas assez selon les ONG. Alors que ces dernières attendaient une mention dans l’article 1 de la Constitution, le sujet n’apparaît que dans l’article 34 et ne fait référence qu’au climat.

Édouard Philippe a annoncé que le climat sera inscrit dans l'article 34 de la Constitution.
@CharlyTriballeau

Le Premier ministre a annoncé, lors de la présentation des grandes lignes de la réforme des institutions promise par Emmanuel Macron, que "le projet de loi constitutionnel inscrira l'impératif de lutte contre le changement climatique à l'article 34, qui définit le domaine de la loi". Édouard Philippe a aussi fait savoir que le Conseil économique social et environnemental (Cese) "deviendra une chambre de la société civile".

Des associations ont regretté mercredi le choix gouvernemental de ne pas introduire la lutte contre le réchauffement dans l'article premier de la Constitution et l'absence de référence à la biodiversité, y voyant un manque d'ambition sur l'environnement.

Pour la Fondation pour la nature et l'homme (FNH) créée par Nicolas Hulot, le compte n'y est pas. Le texte présenté "n'est pas à la hauteur des enjeux du XXIe siècle", regrette l'ONG, qui parle de "green washing constitutionnel" et appelle les parlementaires à amender le texte.

Appel aux députés

La FNH "regrette vivement le choix du président de la République de n'inscrire dans la Constitution que le climat, sans ajouter la protection de la biodiversité, et en le plaçant dans l'article 34 et non dans l'article 1er" qui pose les principes fondateurs de la République, selon le communiqué. Elle déplore aussi que le Cese ne devienne pas une "véritable chambre du futur" chargée d'examiner l'impact sur le long terme des décisions politiques.

"On est déçus", a indiqué de son côté Pascal Canfin, directeur général du WWF France, à l'AFP. Inscrire la lutte contre le changement climatique est "un symbole, mais on craint fortement que ce soit un symbole qui ne change rien". "On attend des députés qu'ils prennent la balle au bond et qu'ils se saisissent du fait que le gouvernement ait introduit le climat dans l'article 34 pour le mettre dans un autre article, l'article 1er ou un article de la Charte de l'environnement", a-t-il poursuivi.

"Inscrire le climat et les limites planétaires au fondement de notre République, c’est-à-dire en son article 1er, aurait eu un impact autrement plus important. (…) Le cadre ainsi fixé aurait permis des avancées concrètes et contraignantes, ainsi que d’accompagner le mouvement citoyen et celui des juges qui défendent le respect de nos écosystèmes", estime l’association Notre affaire à tous dans un communiqué.

Ludovic Dupin avec AFP

<div class="indent"></div>
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

IStock @olrat

Suppression de vols domestiques : la France précurseure dans le monde

[La loi climat mise à l'épreuve] C'est une première dans le monde. La France va interdire les vols domestiques lorsqu'il existe une alternative en train de moins de deux heures et demie. Si des initiatives existent en Europe, aucun autre pays n'a encore légiféré sur le sujet. Mais, attention,...

Foret malto grosso bresil Ted Feldpausch (à ne pas réutiliser )

La forêt amazonienne brésilienne émet désormais plus de carbone qu’elle n’en absorbe

La Terre est en train de perdre l'un de ses poumons. Pour la première fois, la forêt amazonienne au Brésil a émis plus de CO2 qu'elle n'en a absorbé ces dix dernières années, révèle une étude parue dans la revue Nature Climate Change début mai. Les chercheurs ont observé que la dégradation des...

Incendie en Californie octobre 2019 JoshEdelson AFP

Inondations, ouragans, incendies... le réchauffement climatique coûte si cher qu'il devient inassurable

De 50 catastrophes naturelles en moyenne dans les années soixante-dix, le monde en connaît désormais 200 par an depuis 2010. Une hausse spectaculaire qui bouleverse le monde de l'assurance, en première ligne face au changement climatique. Certains experts prévoient ainsi une hausse de 130 à 200 %...

Globe terreste @Alexas_Fotos Pixabay

Sous l'effet du changement climatique, l’axe de rotation de la Terre est en train de se modifier

L'humanité transforme sa planète en profondeur. Elle modifie son climat, son atmosphère, sa biodiversité, la composition de son écorce... Les humains seraient même entrain de modifier l'axe de rotation de la Terre, selon une étude de l'Académie des sciences chinoises. Avec la fonte des glaces et la...