Publié le 18 décembre 2021

ENVIRONNEMENT

L’écologie va-t-elle enfin devenir un thème de campagne présidentielle?

Si le Président Emmanuel Macron n’a jamais évoqué le climat ou l’environnement dans son interview de deux heures du 15 décembre, les Français les placent pourtant dans le trio de tête de leurs préoccupations. Du coup des voix s’élèvent, primaire populaire, vague verte,…  pour donner une vraie place à l’écologie.

Manifestation climat LaliguedesanimauxTwitter
La transition écologique entre en campagne.
©Laliguedesanimaux/Twitter

L’absence totale des enjeux climatiques et environnementaux de la longue interview bilan du 15 décembre du presque candidat à l’élection présidentielle Emmanuel Macron a ému nombre d’observateurs. Le ton a été donné dès le début lorsque la journaliste Audrey Crespo-Mara a évoqué le programme : insécurité, immigration et pouvoir d’achat. Sur les réseaux sociaux, les militants et experts ont critiqué une décision "incompréhensible", selon l’avocat spécialiste du droit de l’environnement, Arnaud Gossement qui contribue à faire de l’écologie, un thème de campagne négligé. Pourtant ces pressions politiques montent pour qu’elles prennent de l’importance.

Le mouvement citoyen baptisé La Primaire populaire s’est donné pour mission de "redonner de l’espoir au peuple de gauche" en présentant un seul candidat à l’élection présidentielle d’avril 2022. Le collectif s’appuie sur dix mesures phares pour que "la justice sociale, l’écologie et la démocratie triomphent en 2022". Parmi les axes principaux, on retrouve la volonté d’une "vraie" loi climat portée par la Convention citoyenne pour le climat ou encore un "big bang pour une fiscalité plus juste et écologique".  Pour l’instant, seule la candidate socialiste Anne Hidalgo a déclaré vouloir y participer. Mais une nouvelle candidature pourrait changer la donne, celle de Christiane Taubira. Dans une vidéo publiée le 17 décembre, l’ancienne garde des Sceaux a annoncé qu’elle "envisage d’être candidate". Elle liste dans une vidéo de 3 minutes publiée sur les réseaux sociaux tout ce qui compte dont "la détermination à cesser de tergiverser face au bouleversement climatique et aux dangers qui menacent la biodiversité".  

Les Français prendront-ils la vague verte ?

Pour les soutiens de Yannick Jadot, seul candidat aux Présidentielles centré sur l’écologie, le 17 décembre était le jour de leur vague verte qui a déferlé sur les gares en ce jour de grand départ. Leur objectif : faire une campagne de terrain pour parler décarbonation, travail et modes de chauffage aux Français dans leur cadre quotidien. Leur champion qui a gagné la Primaire organisée par EELV ne veut a priori pas recommencer dans un autre cadre type Primaire Populaire.

À droite, le thème émerge à peine. Valérie Pécresse après sa victoire dans la primaire LR axée sur les thèmes d’immigration et de sécurité, a mentionné : "L’écologie de progrès, destinée à produire plus et mieux". Elle l’ajoute ainsi à ses priorités : "Ça fait partie des défis cruciaux pour les générations futures tout autant que la dette de la France ou la sécurité et l’immigration […] Moi, je veux être une Présidente écologiste, mais écologiste des solutions", affirme-t-elle à Public Sénat.

Paradoxalement alors que les Français font de la transition écologique leur deuxième préoccupation, les candidats aux Présidentielles ne tentent pas de les ramener aux urnes en nourrissant leur discours de priorités environnementales. Ceci dit il n’est pas trop tard pour que la campagne de 2022 se fasse sur une tonalité différente de celle entamée en septembre 2021.

La rédaction


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Orage foudre montpellier Pascal Guyot AFP

Sécheresse, canicule, feux et orages violents : le cercle vicieux du changement climatique

Après des mois de sécheresse, des températures records et des forêts dévorées par les flammes, c'est au tour de violents orages de frapper la France. Un "cercle vicieux" lié au changement climatique qui intensifie et multiplie ces phénomènes. Face à cette instabilité, les prévisionnistes ont de plus...

Pompage petrole CC0 01

Shell, BP… Les objectifs climats de géants des hydrocarbures incompatibles avec l’Accord de Paris

1,81°C d'ici 2069 pour Shell, 1,73°C pour Equinor... Des chercheurs ont passé au crible les objectifs climatiques de géants du pétrole et du gaz. Sans surprise, aucun n'arrive à limiter son réchauffement à +1,5°C, rendant leur trajectoire d'émission incompatible avec l'Accord de Paris.

Fresqueduclimat

Climat, biodiversité, mobilité, nouveaux récits et textile : cinq fresques à découvrir sur la transition écologique

Tout a démarré avec la Fresque du climat, créée en 2018, afin de sensibiliser au changement climatique. Déjà suivie par plusieurs dizaines de milliers de personnes, elle a fait des émules sur différents sujets. L’objectif est de former par le jeu sur des enjeux complexes et ainsi pousser à l’action....

IStock 1152368018 1 01

Pêche illégale, braconnage... session de rattrapage à l'ONU pour tenter de réguler la haute mer, le Far West des océans

Ce nouveau rendez-vous accouchera-t-il d'un traité ambitieux ? Braconnage, pêche illégale... la haute mer est aujourd'hui considérée comme une zone de non-droit alors qu'elle représente 64 % des océans. Les Etats membres de l'ONU vont tenter de réguler ces espaces de biodiversité. L'enjeu est de...