Publié le 29 mars 2019

ENVIRONNEMENT

[Édito Vidéo] Quand le réchauffement climatique rend l’assurance inabordable

Le coût croissant des catastrophes naturelles dues au changement climatique va avoir un impact direct sur les primes d’assurance. À tel point que, selon le réassureur Munich Re, celles-ci pourraient devenir inaccessibles pour les populations les plus modestes, un enjeu social encore sous-estimé.

Les incendies de Californie en décembre 2018 ont coûté 24 milliards de dollars au réassureur Munich Re.
@JoshEdelson-AFP

Il est difficile de comprendre ce qu’implique le réchauffement climatique. Aussi alertés que nous puissions l’être, que signifie réellement un monde sans calotte glaciaire, une montée des eaux de plusieurs mètres, des températures moyennes grimpant de quelques degrés et un climat tropical dans le sud de l’Europe… Ce sont des concepts difficiles à appréhender. Et dont les conséquences sont inimaginables.

Peut-être que ce message venu d’Allemagne est plus simple à entendre. Interrogé par le Guardian, Ernst Rauch, climatologue en chef du plus grand réassureur mondial Munich Re, lance une alerte tangible. Il explique que les incendies géants qui ont ravagé la Californie en décembre 2018 ont coûté la bagatelle de 24 milliards de dollars à son entreprise.

Un tel montant lui fait dire qu’étant donné la multiplication des catastrophes, le changement climatique pourrait rendre les assurances trop chères pour la plupart des gens. Je le cite : "Si les risques d'incendies de forêt, d'inondations, de tempêtes ou de grêle augmentent, la seule option durable dont nous disposons consiste à ajuster nos prix en fonction de ces risques. À long terme, cela pourrait devenir un problème social".

450 milliards de dollars en 2017

En matière de zone à risques, Munich Re évoque entre autres xFrance où les primes d’assurance sont déjà ajustées à ce risque. Cela fait écho à ce que disait déjà Henri de Castries, à la veille de la COP21 en 2015. Alors président d’Axa, premier assureur mondial, il expliquait "qu’un monde à +2°C pourrait encore être assurable, un monde à +4°C ne le serait certainement plus". Une phrase qui a fait date.

Les années qui ont suivi lui ont donné raison. En 2018, les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles ont atteint 225 milliards de dollars. En 2017, année marquée par une succession de puissants ouragans qui ont touché les Antilles, la Floride, l’Inde, la somme a même atteint 450 milliards.

Dans ces deux cas, moins de la moitié des biens détruits étaient assurés... Heureusement, car, dans le cas contraire, cela aurait d’ores et déjà poussé le système assurantiel dans ses derniers retranchements.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Extinction rebellion climat

Extinction Rebellion : quand des millionnaires financent la désobéissance civile pour le climat

Les militants d'Extinction Rebellion ont reçu un soutien de poids. Plusieurs investisseurs et philanthropes américains viennent de créer un fonds pour soutenir la désobéissance civile sur le climat. Un don de près de 550 000 euros a été effectué. Si aux États-Unis et au Royaume-Uni le mouvement se...

Un quart des entreprises les plus polluantes ne reportent pas leurs émissions de gaz à effet de serre

C’est un chiffre qui a de quoi inquiéter : un quart des entreprises les plus polluantes au monde ne publient pas d’informations sur leurs émissions de gaz à effet de serre, selon une récente étude commandée par un groupe d’investisseurs. C’est pourtant la première étape indispensable pour construire...

Rennes morts arctique svalvard Siri Uldal Norsk Polarinstitutt

En Arctique, les rennes meurent de faim en raison des bouleversements climatiques

En Arctique, où la température se réchauffe à un rythme deux fois plus élevé qu'ailleurs, les rennes de la région de Svalbard, à 1 000 kilomètres du Pôle Nord, n'arrivent plus à trouver assez de nourriture. Une équipe de chercheurs estiment que 200 animaux seraient morts en raison d'un hiver plus...

[Coup de chaud] Quand le changement climatique enflamme la rue

Longtemps circonscrites aux militants écologistes, les marches pour le climat ont pris une ampleur inédite en France et dans le monde depuis un an. Les populations demandent aujourd’hui des comptes à leurs dirigeants. En 2019, le changement climatique a montré toute sa puissance. Cette semaine...