Publié le 17 novembre 2019

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] Paris est la première ville au monde à mesurer son empreinte carbone en direct

Mesurer son empreinte carbone en direct, c’est ce que propose la startup Origins.earth. La ville de Paris est la première au monde à tester ce dispositif. Des capteurs installés aux quatre coins de la capitale vont permettre de savoir si les mesures prises vont dans le bon sens, et le cas échéant, de rectifier rapidement le tir. L’objectif est d’atteindre la neutralité carbone d'ici 2040.

Dominique FAGET AFP
Un détecteur de CO2 est installé sur les toits de l'université Jussieu à Paris.
Dominique Faget / AFP

Comment prendre les bonnes décisions et ajuster le tir si les données sur lesquelles on se base sont datées ? C’est pour contourner cet obstacle que la startup Origins.earth a imaginé une sorte de météo du climat qui permet, grâce à des capteurs hyper précis, de connaître en direct les émissions de CO2 d’un territoire. Un système qui a convaincu la Ville de Paris. Sept capteurs ont déjà été installés dans la capitale. Et une dizaine d’autres devraient l’être d’ici la fin de l’année.

"Des bilans carbone tous les cinq ans, ce n’est plus satisfaisant, il faut de la donnée plus réactive", commente Célia Blauel, adjointe chargée de la Transition écologique à la mairie de Paris. "Aucune collectivité aujourd’hui n’a la possibilité d’attester de son niveau d’émissions réelles", ajoute Fouzi Benkhelifa, patron de Origin.earth, décrivant un "grand écart entre l’urgence à agir contre le réchauffement et les outils de connaissance".

Mesurer l’impact des politiques

Le projet, en association avec le Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE), et financé par le groupe Suez et des fonds européens, pourra compter à terme sur une vingtaine de capteurs perchés sur les toits pour mesurer concentrations et émissions de CO2 dans la région parisienne. Il pourra également de distinguer les émissions naturelles et celles issues des activités humaines en recoupant plusieurs types de données issues des réseaux de chaleur urbains ou du trafic routier (GPS) par exemple. Un état des lieux mensuel sera rendu public afin de mesurer l’impact des politiques publiques et de sensibiliser le grand public.

Paris est la première ville au monde à se doter de cette météo du climat. L'outil doit notamment l’aider à atteindre la neutralité carbone en 2040 en ciblant, par exemple, les immeubles à rénover en priorité. D’autres métropoles sont en pourparlers, notamment celles appartenant au réseau de villes engagées sur le climat C40. Ce sont d'ailleurs les villes qui sont les plus à mêmes de lutter contre le changement climatique puisqu’elles sont responsables de 70 % des émissions de gaz à effet de serre.    

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Alerte rouge pixabay a roesler

Records battus pour quatre indicateurs majeurs du changement climatique en 2021

L'Organisation météorologique mondiale indique dans un nouveau rapport que quatre marqueurs majeurs du changement climatique ont battu des records en 2021. Une alerte de plus quant à l'impact des activités humaines sur les écosystèmes terrestres et marins mais aussi sur les émissions de gaz à effet...

Tudiants grandes ecoles pollution 02

Polytechnique, AgroParisTech, ENS… Quand les futures élites claquent la porte

Après la vidéo virale des "ingénieurs qui bifurquent" d'AgroParisTech appelant leurs camarades à "déserter", c'est au tour des Écoles normales supérieures de se mobiliser pour que "la pratique scientifique" s'aligne sur "les enjeux impérieux de ce siècle", à savoir l'urgence écologique et sociale....

Canicule chaleur extreme pakistan AAMIR QURESHI AFP 01

Pakistan, Mexique, Égypte… Le monde suffoque sous des températures extrêmes

+51°C au Pakistan, +48°C au Mexique, +46°C en Égypte. Partout dans le monde, des températures historiques sont enregistrées, menaçant la santé humaine, l’approvisionnement en eau, les récoltes futures et même la biodiversité, qui ne résiste pas à une chaleur si accablante. Du côté de l’Hexagone, un...

Elisabeth borne premiere ministre matignon investiture CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Ces chantiers écologiques qui attendent la nouvelle Première ministre, Élisabeth Borne

La cheffe de gouvernement devra être "attachée à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive", a récemment promis le Président qui a multiplié les annonces en matière d’écologie depuis sa réélection. Ces intentions doivent se concrétiser à Matignon mais aussi lors...