Publié le 22 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

À cause du transport et du bâtiment, la France est en train de louper ses objectifs climat de 2023

La France risque de manquer ses objectifs climatiques d'ici 2023, selon un document de travail du ministère de la Transition écologique établi dans le cadre de la révision de la feuille de route énergétique et de la stratégie bas-carbone.

la France risque de consommer trop rapideent son budget carbone.
@FrancoisMorin/AFP

Le pays s'est fixé un budget carbone, c'est-à-dire un volume maximum d'émissions de gaz à effet de serre à ne pas dépasser. Mais ce budget sera dépassé jusqu'en 2023, notamment à cause d'un retard pris dans le secteur des transports et le bâtiment, selon ce document, présenté par le ministère de la transition énergétique lors d'un point d'étape sur la révision de la feuille de route énergétique (PPE) de la France pour la période 2019-2023.

Il pourrait atteindre sur la période 2014-2018 458 millions de tonnes d'émissions de CO2 (MtCO2), contre 440 initialement prévus. Et 422 MtCO2 entre 2019 et 2023, contre 398 attendus. Mais le document estime qu'il sera "rattrapé" entre 2024 et 2028 grâce aux progrès revus à la hausse sur l'industrie, le secteur de l'énergie et l'agriculture.

Au-dessus des objectifs sur les fossiles

La loi sur la transition énergétique, adoptée en 2015, prévoit aussi que la consommation finale d'énergie française doit baisser de 20 % en 2030 et de 50 % d'ici 2050, tandis que la consommation d'énergie fossile (pétrole, charbon, gaz) doit reculer de 30 % en 2030. Mais la France ne devrait avoir réduit sa consommation d'énergie finale que de 17 % en 2030 et de 44 % en 2050, indique le document.

En revanche, les objectifs sur les fossiles devraient être largement dépassés avec -40 % grâce notamment à l'arrêt programmé des centrales à charbon (-82 % de consommation en 2030), une baisse de 28 % de la consommation de gaz naturel et de 40 % de celle de pétrole.

Une prévision à ajuster

Le déploiement des énergies renouvelables sera quasiment atteint. Éolien, solaire, hydroélectrique, biogaz, etc. représenteront 31 % de la consommation d'énergie en 2030, contre 32 % attendus.

A plus court terme, l'objectif 2020 de consommation d'énergie finale (131,4 millions de tonnes équivalent pétrole) ne sera atteint que "vers 2026", selon ce document.

Ce scénario est une "projection", et il "sera amené à être ajusté à l'automne", notamment sur les mesures prises à court et moyen terme, prévient toutefois le ministère de la Transition écologique et solidaire dans ce document.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Pre cop27 Kinshasa RDC ARSENE MPIANA AFP

COP27 : nourrir leur population ou préserver la planète, les États africains ne veulent plus choisir

En amont de la COP27 de Charm-el-Cheikh sur le climat, qui se tiendra en Égypte du 6 au 18 novembre prochains, un sommet de préparation se tient en ce moment à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo. Le pays, qui détient une grande partie de la deuxième forêt tropicale au...

Assemblee nationale THOMAS SAMSON AFP

Les contours de la formation aux enjeux écologiques des députés et hauts fonctionnaires se précisent

Après les ministres et les journalistes, c’est désormais au tour des députés et hauts-fonctionnaires de recevoir leurs plans de formation aux enjeux de la transition écologique. Les députés volontaires avaient suivi une formation éclair peu après leur élection, ils vont désormais recevoir un...

Fuite Nord Stream1 Danish Defence

Fuites sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 : un impact sans précédent sur le climat ?

S'il est encore difficile d'estimer précisément la quantité de gaz qui fuit dans la mer Baltique et la quantité de méthane qui sera relâchée dans l'atmosphère, les quatre fuites détectées sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, reliant la Russie à l'Allemagne, vont avoir des conséquences certaines sur...

Objectif rate cible NDC istock DNY59

COP27 : Les pays les plus émetteurs ont échoué à revoir leurs objectifs climatiques à la hausse

Les pays les plus riches du monde, ceux qui sont les plus responsables du changement climatique, ont échoué à revoir leurs objectifs climatiques avant la COP27 de Charm el-Cheikh, en Égypte, début novembre. La plupart des pays du G20, qui représentent à eux seuls 80 % du PIB mondial, n'ont pas...