Publié le 17 avril 2022

ENVIRONNEMENT

Pâques : entre chocolat et environnement, comment s’y retrouver

Ça va être la star de ce lundi de Pâques, et pourtant manger du chocolat n’est pas bon pour la planète. Déforestation, besoins importants en eau, utilisation massive de pesticides…la culture du cacao entraîne de nombreux impacts sur l’environnement. Des alternatives existent et les acteurs du secteur commencent à s’engager. Voici quelques pistes pour mieux consommer.

Chocolat paques oeufs lapins iStock AND ONE
Pendant le week-end de Pâques, les Français consomment quelque 15 000 tonnes de chocolat.
iStock / AND-ONE

Si on blâme souvent la viande et les produits laitiers, à raison, le chocolat fait lui aussi partie des aliments ayant un impact très négatif sur l’environnement, quand on prend en compte l’ensemble du cycle de vie. Il se classe ainsi quatrième après le bœuf, le mouton et l'agneau, et le fromage. Et il arrive largement devant l’huile de palme, qui est souvent pointée du doigt, ou encore devant les bananes, les mangues ou autres fruits exotiques qu’on hésite parfois à mettre dans notre panier de courses en raison des milliers de kilomètres qu’ils ont parcouru.

Le chocolat n’y échappe pas puisqu’il est principalement produit en Afrique de l’Ouest, et dans une moindre mesure en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est. Mais ce n’est pas tant la distance parcourue pour arriver jusque dans nos assiettes qui pose problème, que la déforestation qu’entraînent les plantations de cacaoyer. En Côte d’Ivoire, qui fournit la majorité du chocolat que nous consommons, on estime que 90 % des forêts ont été détruites en 60 ans. Avec l'explosion de la demande, les producteurs, souvent des petits paysans, sont incités à faire de la place en rasant toujours plus d’arbres. Si bien que l’industrie du chocolat est l’une des premières causes de déforestation au niveau mondial.

Alter Eco en tête des marques responsables

Les plantations de cacao ont en outre besoin de beaucoup d’eau. Il en faut plus de 3000 litres pour fabriquer une seule tablette. Et de nombreux intrants chimiques sont utilisés, polluant les sols et affectant la santé des cultivateurs et des populations alentour. Face à ces constats, et après de nombreuses révélations sur les dessous du chocolat, le secteur a lancé au niveau mondial, fin 2017, l'initiative Cacao et Forêts pour lutter contre la déforestation en Côte d’Ivoire et au Ghana, les deux principaux pays producteurs de cacao au monde.

Mais quatre ans plus tard, selon un rapport de Mighty Earth, une ONG très impliquée sur le sujet, les promesses sont loin d’avoir été tenues et les coupes rases en forêt se poursuivent. Depuis 2019, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont ensemble perdu une superficie de forêt tropicale équivalent à la superficie d’une ville comme Madrid ou Chicago. "Cette destruction s’opère notamment dans des zones protégées qui sont à la fois des habitats vitaux pour la faune menacée, des moyens de subsistance pour les communautés autochtones et locales, et des puits de carbone essentiels", regrette Mighty Earth.

À la veille du week-end de Pâques, l’ONG a publié un classement des marques les plus responsables. Seules quatre obtiennent une bonne note. Parmi elles, on trouve Alter Eco qui allie agriculture biologique et commerce équitable, ou encore Tony’s Chocolonely, un tout nouvel arrivé en France qui se présente "100% sans esclavage". Parmi les plus mauvais élèves, on trouve notamment Kellogg's tandis que l’enseigne Starbucks est l’une des rares à avoir refusé de se prêter au jeu.

La France lance son "initiative pour un cacao durable"

Dans ce contexte, la France a lancé sa propre initiative en fin d’année dernière "pour un cacao durable". Elle a réussi l’exploit de réunir la quasi-totalité des acteurs du secteur et notamment les grandes enseignes de distribution comme Casino, Auchan, Lidl ou Carrefour. Ils s’engagent sur trois points : assurer un revenu décent aux paysans, la fin de la déforestation d’ici 2025 et la lutte contre le travail des enfants, qui est un autre problème majeur lié aux plantations de cacao.

Avec le scandale qui touche aujourd’hui le groupe Ferrero, qui a dû rappeler des milliers d’œufs Kinder, c’est peut-être l’occasion de changer nos habitudes pour consommer mieux. À défaut de le supprimer complètement, on peut déjà commencer par choisir du chocolat noir qui a un impact moins important car il est moins transformé. On peut aussi choisir un chocolat bio produit sans pesticides, un chocolat labellisé "Rainforest Alliance" qui permet de lutter contre la déforestation ou encore un chocolat issu du commerce équitable pour assurer un revenu juste à l’agriculteur. Il est d'autant plus important de s'engager pour un chocolat durable qu'il fait partie des produits menacés par le changement climatique.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Infographie] Le vrai coût social et environnemental des œufs de Pâques

En ce retour de week-end pascal, vos placards débordent sans doute de bons petits œufs, lapins et poules en chocolat. Mais derrière ces friandises appétissantes, l’industrie du chocolat a des impacts environnementaux et sociaux particulièrement néfastes. Des coûts cachés qui contribuent à...

Œufs Kinder, pizzas Buitoni, fromages Lactalis contaminés : quand la rentabilité prime sur la sécurité

Après les pizzas Buitoni, filiale du groupe Nestlé, contaminées par la bactérie Escherichia coli (E.coli), les chocolats Kinder du géant Ferrero infectés par la salmonelle, c’est au tour de fromages du groupe Lactalis d’être porteurs de la listeria. Résultat : la confiance des...

Malgré leurs engagements, les grandes entreprises du chocolat continuent de déforester l’Afrique

La consommation de chocolat explose partout dans le monde. Mais cette croissance a un coût environnemental fort. Chaque année, ce sont des milliers d’hectares de forêts protégées qui partent en fumée pour produire la fameuse fève. Et ce, malgré l’engagement du secteur il y a un an à mettre...

Climat : À Pâques, savourez votre chocolat, vous n’en aurez bientôt plus

Des chercheurs américains estiment que d'ici 2050, il sera très difficile de produire du cacao à cause du réchauffement climatique. Mais pas de panique, les experts ont une solution : les plantes génétiquement modifiées capables de résister à la sécheresse. 

[Infographie] Découvrez le classement des aliments les plus mauvais pour la planète

Sur votre table de Noël, l'aliment le plus polluant n'est pas forcément celui auquel vous pensez. Entre le fromage local et les ananas venus de l'autre bout du monde, ce sont les fruits exotiques qui ont le moins d'impact sur la planète. Contrairement à une idée largement répandue, le...

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

COP15 Biodiversite Justin Trudeau premier ministre canadien BRYAN RSMITHAFP

De la COP27 à la COP15 : pas d’élan politique pour un accord ambitieux sur la biodiversité à Montréal

Alors que la COP27 sur le climat vient de s'achever, c'est un autre sommet qui va débuter dans quelques jours, la COP15 sur la biodiversité, du 7 au 19 décembre à Montréal, au Canada. L'enjeu est là aussi très important puisqu'il s'agit d'adopter de nouveaux objectifs mondiaux pour lutter contre la...

Loto Biodiv

Loto de la biodiversité : un nouveau jeu à gratter pour sauver la planète

Mercredi 19 octobre, le Loto de la biodiversité a été adopté dans la première partie du budget 2023 malgré quelques oppositions. Le principe de ce jeu à gratter particulier ? Récolter des fonds au profit de l’Office français de la biodiversité. Un moyen innovant mais qui risque de ne pas suffire...

Senneur peche senne demersale ifremer barbaroux

Une méthode de pêche dévastatrice fait l'unanimité contre elle mais reste autorisée dans la Manche

Réunie en trilogue, l'Union européenne a décidé fin septembre, avec l'appui de la France, de ne pas interdire la senne démersale. Cette technique de pêche est décriée pour ses effets dévastateurs sur l'environnement. Même les pêcheurs côtiers se positionnent contre. Déjà interdite en Aquitaine et en...

Juge marteau decision jugement iStock Pattanaphong Khuankaew

Les atteintes graves à l’environnement peuvent désormais faire l’objet d’une procédure d’urgence

Le Conseil d’État a reconnu, dans une ordonnance du 20 septembre dernier, le droit de vivre dans un environnement sain et équilibré comme une liberté fondamentale. Cela ouvre la voie du contentieux en référé-liberté qui permet d’aller très vite pour arrêter une atteinte à l'environnement, puisque le...