Publié le 22 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

Climat et biodiversité : un agenda environnemental chargé pour les entreprises en 2018

En 2018, la question climatique sera toujours au centre des préoccupations environnementales des entreprises mais celles-ci devront aussi se tourner plus en profondeur sur leurs actions en matière de biodiversité. L'agenda politique sur ces questions est chargé et l'action est urgente. 

Climat, Biodiversité : deux enjeux environnementaux majeurs pour les entreprises en 2018.
istock

L’année s’annonce encore chaude sur la question climatique. Plusieurs événements d’importance se tiendront en fin d’année. Face à la résistance de Donald Trump sur l’accord de Paris, le gouverneur de Californie, Jerry Brown, organise un sommet sur le climat en septembre. Il pourrait être agrémenté sur place d'autres événements comme le Business Climate day ou Global Chance. Des rendez-vous sur lesquels les entreprises vont devoir monter au créneau pour faire preuve de leurs engagements.

En décembre, la COP24, qui aura lieu en Pologne, permettra de faire officiellement le point sur les premiers résultats des contributions nationales présentées à Paris en 2015 par chaque Etat et de rehausser les ambitions. Il faudra peut-être aussi compter sur une deuxième édition du One Planet Summit, qu’Emmanuel Macron a annoncé annuel. Reste à savoir si ce sera en France ou ailleurs.

Impacts pour l'économie française

Mais même sans ce rendez-vous, le programme national sera chargé. Le Plan climat adopté par la France en juillet 2017 vise une réduction de 75 % des émissions de gaz à effet de serre en 2050 par rapport aux émissions de 1990 (facteur 4) et la neutralité carbone à ce même horizon. Quelle implication pour l’économie française, nos modes de consommation et de production ?

C’est à cet exercice prospectif que va se livrer cette année l’Epe, Entreprises pour l’environnement, avec l’aide d’experts (carbone 4, Enerdata, Solagro et Stephane Labranche), d’entreprises, de représentant de la société civile, etc. Le but est d'identifier, pour la fin de l’année, les actions les plus importantes par secteur en termes d’investissements industriels, de flux financiers ou de politiques publiques à engager dans les 5 ans pour que l’objectif soit atteignable.

Un Accord de Paris de la biodiversité

À cette question délicate du climat (de mieux en mieux pris en compte par les entreprises), s'ajoute en plus un nouveau rendez-vous à l'agenda des entreprises : celle de la biodiversité. Si la problématique n'est pas nouvelle, la complexité de la mesure rend le sujet plus complexe à appréhender par ces dernières. Même si des actions commencent à être menées notamment en termes de restauration et de compensation.

En effet, en 2020, la Chine accueillera la Convention des Nations unies sur la biodiversité, qui pourrait être le pendant biodiversité de la COP21 sur le climat. Lors de sa visite à Pékin en janvier, Emmanuel Macron a d'ailleurs assuré la Chine de son soutien pour en faire un rendez-vous d'importance. Or, à en croire des observateurs, il faut engager dès maintenant des discussions avec les entreprises pour espérer obtenir un "Accord de Paris de la Biodiversité" d'ici 2020. Des engagements de grands patrons français sont ainsi attendus en juillet.

 Béatrice Héraud, @beatriceheraud

 

 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

La Caisse des dépôts, avec La Banque postale, BNP ou encore AccorHotels, restaure 300 hectares de biodiversité en France

Un an après son lancement, le programme d’adaptation climatique Nature 2050 de CDC Biodiversité couvre désormais 300 hectares avec 16 projets de restauration écologique. À Sevran, en région parisienne, dans les Alpes ou encore au large de la Méditerranée, des partenariats multi-acteurs ont...

Biodiversité : "la compensation doit être plus coûteuse que l’évitement"

Pour Guillaume Sainteny, le texte de loi qui doit être adopté cet après-midi au Sénat ne constitue pas une révolution en matière de lutte contre l'érosion de la biodiversité. Si le maître de...

BlackRock, le plus puissant gestionnaire d’actifs au monde, appelle les entreprises à œuvrer pour le bien commun

Dans une lettre envoyée aux patrons des entreprises dont il est actionnaire, BlackRock les invite à travailler plus activement pour le bien de la société. Une prise de position qui pourrait changer les mentalités car elle provient du plus grand gestionnaire d’actifs de la planète, avec...

La concertation, clé de voûte de l’acceptabilité de l’éolien

Si l’éolien est la première énergie renouvelable d’Europe, la France accuse un certain retard en la matière, malgré la multiplication des projets. Le problème ? La difficile acceptation par les riverains des champs d’éoliennes. Les collectivités territoriales et les grands groupes français...

100 % d’énergie renouvelable en 2050, c’est possible dans 139 pays

Des chercheurs américains ont démontré que la transition vers un modèle énergétique 100 % renouvelable était possible dans 139 pays – représentant 99 % des émissions globales de CO2 – dès 2050. Cette transition est non seulement possible mais elle permettrait de réduire la demande...

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Faith in nature CA nature ok

Au Royaume-Uni, une entreprise de cosmétiques nomme un représentant de la nature au sein de son conseil d'administration

Outre-Manche, l'entreprise de cosmétiques Faith in nature vient de nommer un administrateur pour représenter la nature au sein de son conseil d’administration. Le rôle est pris en charge par un binôme issu de deux associations de défense des droits de la nature, Lawyers for Nature et le Earth Law...

Agriculture pesticide Istock DZMITRY PALUBIATKA

Pesticides : malgré la loi Egalim, la France continue d’exporter des substances interdites

Deux ONG ont fait le compte des exportations de produits phytosanitaires à partir de la France. Selon Public Eye et Unearthed, les industriels français continuent d’exporter des substances dangereuses interdites par l’Europe, malgré l’entrée en vigueur en début d’année de la loi Egalim. Ils...

Requin bleu Cites Diego Delso CC0

Biodiversité : une décision "historique" à la COP sur le commerce des espèces menacées

La surexploitation des espèces sauvages constitue l’une des causes majeures de disparition de la biodiversité, après la perte d'habitat et le changement climatique. C’est pourquoi la conclusion de la COP sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction,...

COP15 Biodiversite Justin Trudeau premier ministre canadien BRYAN RSMITHAFP

De la COP27 à la COP15 : pas d’élan politique pour un accord ambitieux sur la biodiversité à Montréal

Alors que la COP27 sur le climat vient de s'achever, c'est un autre sommet qui va débuter dans quelques jours, la COP15 sur la biodiversité, du 7 au 19 décembre à Montréal, au Canada. L'enjeu est là aussi très important puisqu'il s'agit d'adopter de nouveaux objectifs mondiaux pour lutter contre la...