Publié le 06 février 2020

ENVIRONNEMENT

Une invasion historique de criquets menace la sécurité alimentaire de l’Afrique de l’est

C'est la pire invasion de criquets depuis 25 ans. L'Afrique de l'est est envahie par des essaims qui dévorent ses récoltes et menacent la sécurité alimentaire de toute la région. Un petit groupe peut avaler la nourriture nécessaire à 35 000 personnes. Une situation dramatique qui est aggravée par le réchauffement climatique : l'humidité et la chaleur favorisent la prolifération de ces insectes.

Invasion de criquets TONY KARUMBA AFP
Un seul criquet dévore chaque jour l'équivalent de son poids.
TONY KARUMBA / AFP

Ce sont des images impressionnantes. Des milliards de criquets, formant d’importants nuages noirs, s’abattent actuellement sur les récoltes des paysans en Éthiopie, au Kenya ou encore en Somalie. Des essaims de criquets pèlerins "d’une ampleur et d’une capacité destructrice jamais vues", alerte l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). "Il s’agit désormais d’une situation de portée internationale qui menace la sécurité alimentaire de l’ensemble de la sous-région (de l’Afrique de l’est, NDR)", prévient l’organisation. 

 

Un seul essaim de ces criquets affamés couvre une surface de 2 400 km², soit la taille du Luxembourg, note la FAO. Un essaim moyen peut ainsi détruire en une seule journée les cultures permettant de nourrir 35 000 personnes. Face à cette désastreuse situation, la Somalie a déclaré une "urgence nationale" alors que les insectes dévastent l'approvisionnement alimentaire dans l'une des régions les plus pauvres et les plus vulnérables du monde. Cette invasion "constitue une menace majeure pour la fragile situation de la sécurité alimentaire en Somalie", a indiqué le 2 février le ministère somalien de l'Agriculture. "Les sources de nourriture pour les personnes et leur bétail sont menacées", a-t-il souligné.

Des invasions de criquets aggravées par la crise climatique

La Somalie est le premier pays de la région à se mobiliser au niveau national pour lutter contre les essaims de criquets affamés, dont l'apparition, selon des experts, est liée à des variations climatiques extrêmes. 2019 a été l’une des années les plus humides de la région, favorisant la prolifération de ces insectes. Mais selon le climatologue basé à Nairobi Abubakr Salih Babiker cité par AP, c’est aussi l’élévation de la température des eaux de l’océan indien, au large de la côte orientale de l’Afrique, provoquée notamment par le réchauffement climatique, qui a engendré un nombre inhabituel de cyclones tropicaux dans la région.

 

"Les autorités de la région ont déjà lancé des activités de contrôle mais, étant donné l'ampleur et l'urgence de la menace, elles ont besoin d'un soutien financier supplémentaire de la part de la communauté internationale des donateurs afin d'accéder aux outils et aux ressources nécessaires à la mise en œuvre effective des interventions", a demandé le directeur général de la FAO, Qu Dong. Déjà entre 2003 et 2005, une partie de l’Afrique avait subi une crise de criquets dont l’impact économique lié aux pertes des récoltes avait été évalué à plus de 2,5 milliards de dollars. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Alimentation coronavirus masque SEBASTIEN BOZON AFP

[Coronavirus, le jour d’après] Retrouver une souveraineté alimentaire en France

Alors que la crise sanitaire liée au Coronavirus oblige la France au confinement, la question de la souveraineté alimentaire n'a jamais été aussi importante. Si le gouvernement assure qu'il n'y aura pas de pénurie, il est temps pour l'Hexagone de questionner son modèle : un fruit et légume sur deux...

Nouveau label equitable bio guerre des prix

Pour contrer la guerre des prix dans le bio, les agriculteurs lancent un label plus équitable

Face à la guerre des prix que mène la grande distribution dans la filière bio, les agriculteurs du secteur viennent de lancer le label Bio Français Equitable (BFE) qui intègre un volet social impliquant une juste rémunération des paysans. Alors que la filière bio change d'échelle à grande vitesse,...

Transition agroalimentaire

Face à une transition agroalimentaire brutale, les défaillances d'entreprises se multiplient

Le secteur agroalimentaire subit les changements des habitudes des consommateurs. La montée en gamme des produits, plus sains, locaux, moins énergivores, associée à une guerre des prix et des tensions commerciales à l'international, a provoqué une hausse spectaculaire de défaillances d’entreprises...

McDonald s salon de l agriculture 2

Les Français ne sont jamais autant allés chez McDonald's, figure emblématique du Salon de l'Agriculture

Des burgers végétariens, des glaces bio, des concombres 100 % français à la place des frites dans les Happy Meal... McDonald's, symbole de la malbouffe, s'adapte à la demande des consommateurs et cela fonctionne. Jamais les Français ne sont autant allés dans cette chaîne de fast-food, qui fête ses...