Publié le 28 juin 2021

ENTREPRISES RESPONSABLES

Les "Licoornes", neuf coopératives créent des alternatives aux multinationales

Les Licoornes veulent renverser la table. Neuf coopératives de la mobilité avec Mobicoop, de l’énergie comme Enercoop en passant par l’agroalimentaire avec Coopcircuits, viennent de créer le collectif "Les Licoornes" dont le but est de proposer aux citoyens une alternative aux multinationales. L’enjeu est de démontrer qu’un autre modèle d’entreprise existe et qu’il répond aux besoins écologiques et sociaux d’aujourd’hui.  

Les licoornes cooperative transition ecologique capture d ecran licoornes
Le collectif Les Licoornes ambitionnent de présenter aux citoyens une alternative aux multinationales.
Capture d'écran @Licoornes

Elles veulent construire un autre modèle économique "fondé sur un socle démocratique, collectif, écologique et solidaire". Voilà l’objectif des neuf coopératives qui se sont réunies le 7 juin pour former Les Licoornes, une plateforme "pour faciliter le choix des citoyens en faveur du système économique coopératif". Le nom n’a pas été choisi au hasard. C’est un pied de nez aux Licornes, ces startups dont la valorisation boursière a dépassé le milliard de dollars. Ici, ce sont les intérêts sociaux et écologiques qui priment. Les neuf Scic, ces sociétés coopératives d’intérêt collectif, recouvrent des secteurs différents qui couvrent les besoins essentiels des consommateurs. 

"Les Licoornes, c’est un projet coopératif à forte dimension politique", écrit Marion Graeffy de Telecoop. "En nous alliant, nous développons un écosystème répondant aux enjeux du XXIe siècle. Cette union nous permet également de mieux faire comprendre la radicalité de nos modèles, leur portée systémique, à l’opposée du greenwashing des grands groupes", ajoute-t-elle. Le but de ces coopératives est ainsi de montrer qu’un autre modèle d’entreprise existe. 

"Une forme privée d'intérêt général"

On retrouve ainsi Citiz, le premier réseau coopératif d’autopartage, Commown, fournisseur d’appareil électronique éco-conçus et de services pour lutter contre l’obsolescence prématurée, Coopcircuits, plateforme coopérative opensource pour vendre et acheter en circuit court des produits locaux, directeur producteur, biologiques et éthiques, Enercoop, fournisseur d’électricité verte, la plateforme Emmaus, site de e-commerce solidaire, Mobicoop, coopérative de mobilité partagée, La Nef, une banque éthique qui finance exclusivement des produits ayant une utilité sociale, écologique ou culturelle, Railcoop, opérateur qui veut relancer les petites lignes de trains abandonnées et enfin Telecoop, premier opérateur télécom coopératif engagé dans la transition écologique et solidaire.

"Entre le tout-privé, qui a de gros défauts et quelques avantages, et le tout-public, qui a beaucoup d’avantages et quelques défauts, nous voulons faire émerger une troisième voie, de forme privée, mais d’intérêt général", affirme le fondateur d’Enercoop, Julien Noé. À l’avenir, les neuf Licoornes projettent de créer un portail de la transition coopérative afin notamment d’accompagner les dirigeants de TPE et PME pour faciliter "la mise en œuvre de démarche RSE en ayant recours à des services coopératifs". De même ce portail réunirait "les acteurs et porte-parole de la transformation, via un système de mise en relation et un parcours de formation".

Marina Fabre, @fabre_marina

s
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

C I O

RSE : Pourquoi les "Chief Impact Officers" sont une bonne nouvelle pour réduire l'empreinte environnementale des entreprises

De plus en plus d’entreprises nomment des "Chief Impact Officers" au sein de leur comité exécutif. Si leurs missions s’apparentent à celle du "directeur développement durable" ou "de la RSE", elles permettent d'aller plus loin en amenant les entreprises à mesurer leurs progrès concrets en matière...

Entreprises vertes 01

La France, pays où les entreprises engagées sont parmi les plus performantes au monde

L'Hexagone se distingue dans un domaine porteur, la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Le pays arrive en effet dans le trio de tête du palmarès d’Ecovadis des pays les plus performants en la matière, juste derrière la Suède et la Norvège et loin devant l’Allemagne (15e) ou les États-Unis...

Podium gagnant leader cocorico pixabay

Danone et L’Oréal parmi les 14 entreprises leaders sur l’environnement au niveau mondial

Danone et L'Oréal trustent le podium du CDP (ex-Carbon Disclosure Project) depuis plusieurs années déjà. Véritable référence en matière de transparence environnementale, il classe chaque année les entreprises les plus vertueuses au niveau mondial. Les deux Françaises font ainsi partie des 14 leaders...

Photo Tournage Secoya 1

Secoya veut réduire l’empreinte environnementale des tournages

Depuis dix ans, le secteur de l’audiovisuel français opère une lente mue afin de réduire son empreinte environnementale. Fondée par deux régisseurs, la startup française Secoya – Ecotournage a développé des outils pour rendre les tournages plus verts, comme un calculateur d'émissions de CO2, et...