Publié le 07 octobre 2020

ÉNERGIE

Tesla assure être capable de diviser le coût des batteries par deux pour rendre la voiture électrique accessible

Utiliser du silicone, modifier la structure de la voiture, changer la fabrication des cathodes… Avec une série d’améliorations sur la conception et la production des batteries, le PDG de Tesla, Elon Musk, pense pouvoir diviser par deux leur coût et abaisser de plus de 10 000 dollars le prix de ses voitures. Des petites innovations qui demanderont tout de même trois ans pour arriver sur le marché, ce qui a déçu les attentes des investisseurs.

Elon Musk Tesla Battery Day 2020 CaptureTesla
Elon Musk, PDG de Tesla, lors de sa présentation au Tesla Battery Day.
@CaptureTesla

"De combien d'années pouvons-nous accélérer l'adoption de l'énergie durable ? C'est la réelle mesure du succès", a demandé Elon Musk, PDG de Tesla lors du Tesla Battery Day le 22 septembre dernier. Face au changement climatique, "nous devons agir", a-t-il affirmé. Pour l’homme d’affaires et inventeur, la réponse passe par la démocratisation de la voiture électrique en abaissant son prix et en particulier celui de la batterie.

Tesla a ainsi annoncé une série d'améliorations techniques censées permettre de diviser par deux son coût de production. Selon Elon Musk, il serait possible de proposer un véhicule électrique de la marque à moins de 25 000 dollars d'ici trois ans. L'entrepreneur s'est dit "confiant" en la capacité du groupe à offrir rapidement une voiture électrique au moins 10 000 dollars moins chère par rapport au modèle de base qu'il propose actuellement à la vente.

Il ne s’agit pas d’une rupture technologique mais de plusieurs avancées à divers stades de la conception de la batterie : sur la conception des cellules, sur la chaîne de fabrication, sur l'utilisation du silicone, sur la fabrication de la cathode et les métaux utilisés, et sur l'intégration dans la voiture elle-même. Tout cela devrait au final permettre de diminuer de 56 % le coût de production d'un kilowattheure.

Pas de révolution

Elon Musk "n'a pas révolutionné la nature de la batterie ou la façon dont elle fonctionne" mais il a présenté "une façon plus efficace de produire la batterie et de générer et conserver l'énergie à l'intérieur de la batterie", avance Karl Brauer, analyste pour le site spécialisé iSeeCars. Il s’agit "d’une multitude de petites avancées sur la conception de la batterie ou de la voiture autour de la batterie, lui permettant de réduire son coût significativement, d'augmenter la vitesse de production et la distance qu'elle peut parcourir", souligne-t-il auprès de l'AFP.

Pour Elon Musk, "nous n'avons pas encore de voitures vraiment peu chères mais nous y parviendrons". Il a précisé que les innovations présentées n'atteindraient pas "une réelle production de masse avant 2022". Ce délai de trois ans a plutôt déçu les investisseurs alors que le cours de la bourse a reculé après l’évènement abaissant la capitalisation de l’entreprise de 50 milliards de dollars, aujourd’hui à environ 400 milliards de dollars. Alors que Tesla vend "seulement" quelques centaines de milliers de véhicules par an, contre des millions pour ses concurrents, l’entreprise affiche une valeur sur les marchés supérieurs à celles de Toyota, Volkswagen, Daimler, Honda et General Motors cumulées.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Gazoduc bulgarie russie dependance NIKOLAY DOYCHINOV AFP

Crise énergétique : aucun risque de coupure avant mi-janvier, les inquiétudes se focalisent sur les prochains hivers

Si l'hiver 2022-2023 semble pour l'instant se dérouler sans accroc en France, les inquiétudes se font de plus en plus vives quant aux prochains hivers, avec le nouveau retard annoncé sur l'EPR de Flamanville et la guerre en Ukraine qui se poursuit. Alors que les importations de gaz russe devraient...

Port de barcelone CC0

La France porte un projet de pipeline qui transportera de l’hydrogène vert depuis la péninsule ibérique d’ici 2030

Le projet MidCat enterré, c'est un nouveau projet de pipeline qui vient d'être lancé pour relier la péninsule ibérique au nord de l'Europe, en passant par la France. Baptisé BarMar, il reliera Barcelone à Marseille par la mer et devrait transporter d'ici 2030 de l'hydrogène vert produit à partir...

EXIT TCE KENZO TRIBOUILLARD AFP

Traité sur la charte de l'énergie : le gouvernement français mis sous pression pour un retrait coordonné au sein de l'Union européenne

La France vient de notifier officiellement son retrait du Traité sur la charte de l'énergie (TCE), un accord accusé de bloquer la transition énergétique. Une vingtaine d'organisations appelle désormais le gouvernement à travailler sur un retrait coordonné de l'Union européenne. La modernisation du...

Boris Ravignon Ademe Ardenne Francois Nascimbeni AFP

L’Élysée propose Boris Ravignon pour prendre la présidence de l’Ademe

Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières, va bientôt prendre la présidence de l’Agence de la transition écologique, sur proposition du président de la République et de la première ministre. La présidence du conseil d’administration de l’Ademe avait été laissée vacante suite à la démission...