Publié le 07 octobre 2020

ÉNERGIE

Tesla assure être capable de diviser le coût des batteries par deux pour rendre la voiture électrique accessible

Utiliser du silicone, modifier la structure de la voiture, changer la fabrication des cathodes… Avec une série d’améliorations sur la conception et la production des batteries, le PDG de Tesla, Elon Musk, pense pouvoir diviser par deux leur coût et abaisser de plus de 10 000 dollars le prix de ses voitures. Des petites innovations qui demanderont tout de même trois ans pour arriver sur le marché, ce qui a déçu les attentes des investisseurs.

Elon Musk Tesla Battery Day 2020 CaptureTesla
Elon Musk, PDG de Tesla, lors de sa présentation au Tesla Battery Day.
@CaptureTesla

"De combien d'années pouvons-nous accélérer l'adoption de l'énergie durable ? C'est la réelle mesure du succès", a demandé Elon Musk, PDG de Tesla lors du Tesla Battery Day le 22 septembre dernier. Face au changement climatique, "nous devons agir", a-t-il affirmé. Pour l’homme d’affaires et inventeur, la réponse passe par la démocratisation de la voiture électrique en abaissant son prix et en particulier celui de la batterie.

Tesla a ainsi annoncé une série d'améliorations techniques censées permettre de diviser par deux son coût de production. Selon Elon Musk, il serait possible de proposer un véhicule électrique de la marque à moins de 25 000 dollars d'ici trois ans. L'entrepreneur s'est dit "confiant" en la capacité du groupe à offrir rapidement une voiture électrique au moins 10 000 dollars moins chère par rapport au modèle de base qu'il propose actuellement à la vente.

Il ne s’agit pas d’une rupture technologique mais de plusieurs avancées à divers stades de la conception de la batterie : sur la conception des cellules, sur la chaîne de fabrication, sur l'utilisation du silicone, sur la fabrication de la cathode et les métaux utilisés, et sur l'intégration dans la voiture elle-même. Tout cela devrait au final permettre de diminuer de 56 % le coût de production d'un kilowattheure.

Pas de révolution

Elon Musk "n'a pas révolutionné la nature de la batterie ou la façon dont elle fonctionne" mais il a présenté "une façon plus efficace de produire la batterie et de générer et conserver l'énergie à l'intérieur de la batterie", avance Karl Brauer, analyste pour le site spécialisé iSeeCars. Il s’agit "d’une multitude de petites avancées sur la conception de la batterie ou de la voiture autour de la batterie, lui permettant de réduire son coût significativement, d'augmenter la vitesse de production et la distance qu'elle peut parcourir", souligne-t-il auprès de l'AFP.

Pour Elon Musk, "nous n'avons pas encore de voitures vraiment peu chères mais nous y parviendrons". Il a précisé que les innovations présentées n'atteindraient pas "une réelle production de masse avant 2022". Ce délai de trois ans a plutôt déçu les investisseurs alors que le cours de la bourse a reculé après l’évènement abaissant la capitalisation de l’entreprise de 50 milliards de dollars, aujourd’hui à environ 400 milliards de dollars. Alors que Tesla vend "seulement" quelques centaines de milliers de véhicules par an, contre des millions pour ses concurrents, l’entreprise affiche une valeur sur les marchés supérieurs à celles de Toyota, Volkswagen, Daimler, Honda et General Motors cumulées.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Hydrogene carburant audioundwerbung

Trente entreprises s’allient pour développer l'hydrogène vert à bas prix en Europe

Nommée HyDeal Ambition, l'alliance de trente industriels projette de développer l'hydrogène vert sur le Vieux Continent. Avec un objectif : atteindre un coût similaire à celui de l'hydrogène produit à partir des énergies fossiles, qui représente 95% de la production aujourd'hui. Les projets...

IStock @ipopba

Avec ou sans nucléaire, il faudra développer massivement les énergies renouvelables pour atteindre la neutralité carbone

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a présenté ce lundi 25 octobre six trajectoires de décarbonation d’ici 2050. Afin de se passer totalement des énergies fossiles tout en garantissant la sécurité d’approvisionnement, les énergies renouvelables devront couvrir au minimum 50 % de notre...

WEO 2021 AIE

Un nouveau secteur énergétique décarboné émerge mais encore trop lentement, alerte l'Agence internationale de l'énergie

En pleine crise de l'énergie et à l'approche de la COP26 sur le climat à Glasgow, le World Energy Outlook de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), publié ce mercredi 13 octobre, sonne le rappel pour que les gouvernements respectent l'Accord de Paris. L'agence note l'émergence d'un nouveau...

Carbon tax istock

L’explosion du prix du gaz menace la transition énergétique

Face à la flambée des prix du gaz, en partie due à la hausse du prix carbone, certains appellent à faire marche arrière, quitte à freiner la transition énergétique. Mais pour d'autres, il faut au contraire maintenir une trajectoire ambitieuse de prix carbone, tout en accélérant sur le développement...