Publié le 19 juin 2018

ÉNERGIE

[VIDEO] Grâce au Français Naval Group, Microsoft plonge un data center dans la mer pour le refroidir écologiquement

Refroidir un data center est très énergivore. Son refroidissement demande autant d'électricité que le fonctionnement des serveurs qui le composent. D'où l'idée de Microsoft de plonger sa nouvelle unité dans la mer. Un prototype de 12 mètres de long vient ainsi d'être immergé au large de l'archipel des Orcades en Écosse. Une prouesse rendue possible grâce au spécialiste français Naval Group.

Le data center immergé dans les eaux écossaises mesure 12,2 m de long et compte 864 serveurs.
©Microsoft

Plonger un data center à une profondeur de 100 mètres et à une vingtaine de kilomètres des côtes. Voilà le projet fou dans lequel s'est lancé le géant américain Microsoft. Le projet, baptisé Natick et lancé il y a trois ans, vient de franchir une nouvelle étape. Début juin, Microsoft a immergé un data center au large de l’archipel des Orcades en Écosse. Composé de 864 serveurs, sa capacité est équivalente à celle d’environ cinq millions de films.

Le conteneur cylindrique étanche et pressurisé repose à 35,6 mètres de profondeur. Il a été conçu par Naval Group (ex-DCNS), détenu à 62 % par l'État français et à 35 % par Thalès. Il est conçu pour rester immergé cinq années en résistant à la corrosion de l'eau de mer. Une obligation alors qu'une fois immergée, ce data center doit éviter toute maintenance, dont les coûts seraient exorbitants. Dans un premier temps, Microsoft va tester ces performances pendant un an.

Des data centers moins énergivores 

Le but est double pour Microsoft, qui est l'un des plus importants fournisseurs de serveurs de la planète. D’abord, refroidir le data center naturellement. Le refroidissement classique d’un data center est très énergivore et coûteuse. L’énergie utilisée pour la climatisation est aussi importante que celle employée pour faire fonctionner les serveurs. Ensuite, il sera alimenté à 100 % à partir d'énergies marines renouvelables, comme le mouvement des vagues et des hydroliennes, pour alimenter les serveurs.

Autre avantage : le data center est situé bien plus près des consommateurs. "Plus de la moitié de la population mondiale vit à environ 200 kilomètres des côtes. En installant des centres de données dans les eaux proches des villes côtières, les données auront une courte distance à parcourir pour atteindre les consommateurs, permettant une navigation rapide et fluide sur le web, le streaming vidéo et le jeu", assure le groupe américain.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Renovation thermique CCO

Interdiction à la location des passoires thermiques : pourquoi ça ne suffira pas à booster la rénovation énergétique des bâtiments

Depuis le 1er janvier, les passoires thermiques les plus énergivores ne peuvent plus être mises à la location. L'objectif est de booster la rénovation énergétique des bâtiments, un dossier qui patine depuis une quinzaine d'années, chaque acteur se renvoyant la balle. Cette nouvelle mesure est très...

Gazoduc bulgarie russie dependance NIKOLAY DOYCHINOV AFP

Crise énergétique : aucun risque de coupure avant mi-janvier, les inquiétudes se focalisent sur les prochains hivers

Si l'hiver 2022-2023 semble pour l'instant se dérouler sans accroc en France, les inquiétudes se font de plus en plus vives quant aux prochains hivers, avec le nouveau retard annoncé sur l'EPR de Flamanville et la guerre en Ukraine qui se poursuit. Alors que les importations de gaz russe devraient...

Port de barcelone CC0

La France porte un projet de pipeline qui transportera de l’hydrogène vert depuis la péninsule ibérique d’ici 2030

Le projet MidCat enterré, c'est un nouveau projet de pipeline qui vient d'être lancé pour relier la péninsule ibérique au nord de l'Europe, en passant par la France. Baptisé BarMar, il reliera Barcelone à Marseille par la mer et devrait transporter d'ici 2030 de l'hydrogène vert produit à partir...

EXIT TCE KENZO TRIBOUILLARD AFP

Traité sur la charte de l'énergie : le gouvernement français mis sous pression pour un retrait coordonné au sein de l'Union européenne

La France vient de notifier officiellement son retrait du Traité sur la charte de l'énergie (TCE), un accord accusé de bloquer la transition énergétique. Une vingtaine d'organisations appelle désormais le gouvernement à travailler sur un retrait coordonné de l'Union européenne. La modernisation du...