Publié le 27 juillet 2018

ÉNERGIE

Canicule : les pics de consommation électrique ne sont plus réservés à l’hiver en France

Avec les fortes chaleurs qui s’abattent depuis plusieurs jours sur la France, ventilateurs et climatiseurs tournent à plein régime. Aussi, des pics de consommation électrique apparaissent désormais au cœur de l’été. Ce fut le cas le jeudi 26 juillet, et même si l’on est loin des records absolus, cette tendance est partie pour durer.

Le recours de plus en plus importants aux climatiseurs en France se ressent sur le système électrique.
@GaryScott

Jeudi 27 juillet, la consommation électrique française a connu un pic en raison de la canicule, qui pousse à recourir aux climatiseurs et ventilateurs, a indiqué le gestionnaire du réseau RTE. La pointe a eu lieu à 12h40 pour une valeur de 58 177 mégawatts (MW). On est plus de 3 000 MW (l’équivalent de 3 réacteurs nucléaires) au-delà de la norme des années passées en juillet. D'après les prévisions actuelles, cela devrait représenter le pic de l'été, a-t-on expliqué chez RTE.

 

Désormais, l’été, chaque degré de plus par rapport aux normales de saison entraîne une consommation supplémentaire de 500 MW. Actuellement, les normales saisonnières sont dépassées de 4°C. Malgré la canicule qui recouvre la moitié du pays, le record estival, qui date du 22 juin 2017 avec 59 500 MW, n'a toutefois pas été battu.

L’éolien en retrait

Ces consommations ne présentent pour l’instant aucun risque pour l’approvisionnement du pays. Avec une production largement supérieure à 60 000 MW, l’Hexagone est exportatrice nette d’électricité vers ses voisins européens. À noter que dans cette situation anticyclonique, sans vent, environ 70 % de l’électricité provient du nucléaire, 10 % de l’hydraulique, 10 % du solaire, 6 % du gaz, 2 % du charbon, 1 % de la biomasse et seulement 1 % de l’éolien.

Ces pics sont très loin de ceux observés en hiver, lorsque le chauffage électrique très majoritaire en France, pousse le système électrique hexagonal dans ses derniers retranchements. Le pic de consommation absolu date de la vague de froid de 2012, où en février, la puissance appelée avait atteint 102 000 MW.  

Des possibles coupures

Malgré la marge de sécurité qui existe pour la période d’été, des coupures d’électricité ne sont pas à exclure pour autant, a prévenu le gestionnaire du réseau de distribution Enedis. "Des coupures de courant peuvent se produire avec un pic entre le jeudi 26 juillet et le dimanche 29 juillet inclus", selon la société.

Les câbles souterrains sont sensibles à la surchauffe, a expliqué Enedis sur son site internet. Lorsqu'une coupure a lieu, des techniciens doivent intervenir, ce qui nécessite plusieurs heures de travail. Mais les coupures ne sont normalement pas ressenties par les clients, a précisé la société.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[LE CHIFFRE] Jusqu'à 300 jours de canicule mortelle par an en 2100

Alors qu'une vague de chaleur a balayé une grande partie de l'hémisphère nord cette semaine, des scientifiques ont évalué les risques de canicule mortelle en fonction des différents scénarios climatiques. Actuellement, un tiers de la population mondiale est déjà exposée. Mais en 2100, si...

Canicule en Arctique : l’Arche de Noé du monde végétal est de plus en plus menacée

L’arche biblique de Noé destinée à sauver les animaux est parvenue à survivre aux 40 jours du déluge. Celle fabriquée par l'humanité pour sauver les semences végétales du désastre écologique en cours pour les siècles à venir pourrait bien, quant à elle, ne pas tenir plus de quelques...

Sommes-nous obligés d’aller travailler en cas de canicule ?

[Mise à jour le 24 juin] C'est une canicule exceptionnelle par sa précocité et son intensité qui va s'abattre sur toute la France cette semaine. Selon Météo France, les températures devraient atteindre les 35 à 40 °C dès mardi. Dans ces conditions extrêmes, quelles sont les obligations de...

Suède : 12 incendies géants se sont déclarés au-delà du cercle polaire

C’est du jamais-vu pour les Suédois qui sont presque incapables de faire face. Plus de 50 incendies se sont déclenchés dans le pays touché par deux mois de sécheresse et une canicule record. Pire certains foyers se sont allumés au-dessus du cercle polaire. Le jet-stream affaibli et le...

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Manihestation Equateur Quito Twitter santiak

La terrible crise en Équateur illustre les risques d’une transition injuste touchant les populations les plus pauvres

En Équateur, la partie de la population la plus fragile, en particulier les Indiens, a mis la rue en feu après un décret présidentiel qui a supprimé les subventions aux carburants, faisant doubler les prix. Cette condition était imposée par le FMI en échange d’un prêt de plusieurs milliards de...

Pacte productif : le gouvernement veut réconcilier l’industrie et le climat

Bruno Le Maire a présenté les premières orientations de son pacte productif. Celui-ci doit permettre d’atteindre le plein-emploi en 2025, en favorisant la relocalisation d’usines sur le territoire. Mais cette réindustrialisation doit se faire en respectant l’objectif de la neutralité carbone de la...

Prix Nobel de Chimie 2019 Battries lithium ion

Le Nobel de chimie récompense les pères des batteries lithium ion, qui pourrait nous "libérer des énergies fossiles"

L’une des plus performantes technologies de stockage de l’électricité sur laquelle repose la transition énergétique et numérique, la batterie lithium-ion a été créée en 1985 grâce à une succession de découvertes. Le prix Nobel de Chimie 2019 a choisi de récompenser les pères de cette innovation:...

Excavatrice charbon en Allemagne

[Édito vidéo] Quand la transition juste freine la transition écologique : l'exemple allemand

L’Allemagne va dépenser 100 milliards d’euros en 10 ans en faveur d’une grande stratégie climat. Derrière cet investissement, la coalition gouvernementale cache sa crainte de voir apparaître une crise sociale du type Gilet jaunes dans le pays à la faveur d’une taxe carbone et de la sortie du charbon...