Publié le 25 octobre 2020

ÉNERGIE

[Bonne Nouvelle] ArcelorMittal Europe va livrer ses premières tonnes d'acier bas carbone dès 2020

Pour l’industrie lourde, la baisse des émissions de CO2 est un exercice difficile. L’aciériste Arcelor Mittal vise la neutralité carbone en 2050. Pour atteindre cet objectif, celui-ci annonce la production d’un acier vert dès 2020 où l’utilisation massive d’énergie emploiera de l’hydrogène propre. Des tests sont en cours en France, en Allemagne et en Espagne.

Acierie Zenica en Bosnie Arcelor Mital
Acierie de ArcelorMittal à Zenica en Bosnie-Herzégovine.
@ArcelorMittal

Le géant sidérurgique ArcelorMittal a annoncé mi-octobre que sa division Europe produira de "l'acier vert" dès cette année, avec l'objectif affiché de réduire de 30 % ses émissions de CO2 en 2030 et d'atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour le sidérurgiste, la notion d’acier "vert" désigne un métal produit de façon à réduire les émissions de CO2 liées à sa fabrication. Une activité très consommatrice d’énergie, souvent produite à partir de charbon.

ArcelorMittal Europe va produire 30 000 tonnes d'acier vert en 2020, puis 120 000 tonnes en 2021 et 600 000 tonnes en 2022, selon un communiqué du groupe. "L'hydrogène joue un rôle central dans (sa) stratégie de décarbonation", en étant notamment utilisé dans la fabrication d'acier par injection dans les hauts-fourneaux ainsi que par réduction directe du minerai de fer dans la filière électrique, souligne le sidérurgiste.

De l’acier vert avec de l’hydrogène vert

Des tests sont en cours sur plusieurs sites du groupe, en Allemagne à Brême et Hambourg, en France à Dunkerque, en Espagne dans les Asturies. Dans ces différents programmes, le groupe prévoit d'employer à terme de l'hydrogène "vert" pour atteindre le zéro émission de CO2. Dans ce but, il va développer de nouvelles installations d'électrolyseurs à grande échelle.

La deuxième grande voie technologique réside dans la capture et l'utilisation du CO2 (sous le nom Smart Carbon). Après Gand (Belgique), une étude est en cours pour un deuxième projet à Fos-sur-Mer (France). 

Pour soutenir ses investissements de recherche, ArcelorMittal a indiqué préparer des demandes de financement au Fonds innovation de l'Union européenne qui soutient les projets bas carbone. Pour le directeur général d'ArcelorMittal Europe, Aditya Mittal, cité dans le communiqué, ces programmes d'acier vert "aideront (les) clients à atteindre leurs objectifs d'économie circulaire".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

WEO 2021 AIE

Un nouveau secteur énergétique décarboné émerge mais encore trop lentement, alerte l'Agence internationale de l'énergie

En pleine crise de l'énergie et à l'approche de la COP26 sur le climat à Glasgow, le World Energy Outlook de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), publié ce mercredi 13 octobre, sonne le rappel pour que les gouvernements respectent l'Accord de Paris. L'agence note l'émergence d'un nouveau...

Carbon tax istock

L’explosion du prix du gaz menace la transition énergétique

Face à la flambée des prix du gaz, en partie due à la hausse du prix carbone, certains appellent à faire marche arrière, quitte à freiner la transition énergétique. Mais pour d'autres, il faut au contraire maintenir une trajectoire ambitieuse de prix carbone, tout en accélérant sur le développement...

bruxelles tce @Friendsofearth

Traité sur la charte de l'énergie : la cour de justice européenne veut protéger la transition énergétique des États

La Cour de justice de l'Europe a tranché. Non, le mécanisme permettant à un investisseur d'attaquer un État sur sa politique climatique n'est pas applicable. C'est une victoire pour les organisations environnementales. Peu connu, le Traité sur la charte de l'énergie est accusé aujourd'hui de...

Mountain pass mine

Créer une agence internationale des minerais, une solution pour une transition énergétique plus responsable

La création d'une Agence internationale des minerais permettrait de réguler le secteur en imposant des standards environnementaux et sociaux. C'est ce que propose le spécialiste Marc-Antoine Eyl-Mazzega alors que la pression sur les minerais et métaux rares est de plus en plus forte. Encore faut-il...