Publié le 25 octobre 2020

ÉNERGIE

[Bonne Nouvelle] ArcelorMittal Europe va livrer ses premières tonnes d'acier bas carbone dès 2020

Pour l’industrie lourde, la baisse des émissions de CO2 est un exercice difficile. L’aciériste Arcelor Mittal vise la neutralité carbone en 2050. Pour atteindre cet objectif, celui-ci annonce la production d’un acier vert dès 2020 où l’utilisation massive d’énergie emploiera de l’hydrogène propre. Des tests sont en cours en France, en Allemagne et en Espagne.

Acierie Zenica en Bosnie Arcelor Mital
Acierie de ArcelorMittal à Zenica en Bosnie-Herzégovine.
@ArcelorMittal

Le géant sidérurgique ArcelorMittal a annoncé mi-octobre que sa division Europe produira de "l'acier vert" dès cette année, avec l'objectif affiché de réduire de 30 % ses émissions de CO2 en 2030 et d'atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour le sidérurgiste, la notion d’acier "vert" désigne un métal produit de façon à réduire les émissions de CO2 liées à sa fabrication. Une activité très consommatrice d’énergie, souvent produite à partir de charbon.

ArcelorMittal Europe va produire 30 000 tonnes d'acier vert en 2020, puis 120 000 tonnes en 2021 et 600 000 tonnes en 2022, selon un communiqué du groupe. "L'hydrogène joue un rôle central dans (sa) stratégie de décarbonation", en étant notamment utilisé dans la fabrication d'acier par injection dans les hauts-fourneaux ainsi que par réduction directe du minerai de fer dans la filière électrique, souligne le sidérurgiste.

De l’acier vert avec de l’hydrogène vert

Des tests sont en cours sur plusieurs sites du groupe, en Allemagne à Brême et Hambourg, en France à Dunkerque, en Espagne dans les Asturies. Dans ces différents programmes, le groupe prévoit d'employer à terme de l'hydrogène "vert" pour atteindre le zéro émission de CO2. Dans ce but, il va développer de nouvelles installations d'électrolyseurs à grande échelle.

La deuxième grande voie technologique réside dans la capture et l'utilisation du CO2 (sous le nom Smart Carbon). Après Gand (Belgique), une étude est en cours pour un deuxième projet à Fos-sur-Mer (France). 

Pour soutenir ses investissements de recherche, ArcelorMittal a indiqué préparer des demandes de financement au Fonds innovation de l'Union européenne qui soutient les projets bas carbone. Pour le directeur général d'ArcelorMittal Europe, Aditya Mittal, cité dans le communiqué, ces programmes d'acier vert "aideront (les) clients à atteindre leurs objectifs d'économie circulaire".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Voiture thermique essence Koonsiri Boonnak

Le jour où la dernière voiture thermique a été vendue en France

La nouvelle Présidente de la République l’avait annoncé en 2027 et elle l’a fait. À partir du 1er janvier 2030, plus aucune voiture essence ou diesel ne sera vendue en France. Le pays prend cinq ans d’avance sur le reste de l’Europe. Mais la casse sociale a été difficile à assumer. Dans les années à...

 Total La Mède @Total

TotalEnergies met fin à l’importation d’huile de palme sur son site de La Mède

TotalEnergies a acté la fin de l'huile de palme sur ses sites. Le PDG de l'entreprise, Patrick Pouyanné, a annoncé cesser l'importation de cette huile controversée dans son site de La Mède et dans toute la compagnie à partir de 2023. C'est la fin d'un bras de fer engagé par les associations...

A350 avion aviation Airbus2021 S Ramadier

Avion à hydrogène : Air Liquide, ADP et Airbus s’allient pour préparer l’arrivée des premiers modèles

Pointée du doigt pour son impact en matière d’émissions de CO2, l’aviation promet des efforts considérables pour produire des avions plus propres. Parmi les pistes envisagées, l’hydrogène est très prometteur. Mais cela va demander de repenser les infrastructures aéroportuaires, ce à quoi veut...

Reacteurs fusion nucleaire chine Institute of Plasma Chinese Academy of Science

Fusion nucléaire : la Chine bat un nouveau record de température à 160 millions de degrés

Ces derniers mois, les ingénieurs et scientifiques chinois avancent à grands pas sur la fusion nucléaire. Cette forme d’énergie propre et massive simule les réactions de fusion d’atomes d’hydrogène, telles qu’elles se déroulent au cœur du soleil. Mais cela demande de stabiliser un plasma à plus de...