Publié le 24 février 2015

ÉNERGIE

A Colmar, un premier exemple de coopération énergétique entre la France et l’Allemagne voit le jour

C’est une première: deux coopératives énergétiques, l’une française, l’autre allemande, développent ensemble un projet photovoltaïque sur un ancien site industriel de Colmar. Et pour garantir un financement 100% citoyen, les initiateurs français et allemands s’appuient sur l’association Energie Partagée.

A Colmar, 4 toitures d'un bâtiment industriel sont équipés de panneaux photovoltaïque
Énergie partagée

Et si on assistait aux prémices d’une transition énergétique version franco-allemande? Porté par deux coopératives énergétiques, la branche alsacienne de l’association Energie Partagée et l’allemande (de Fribourg) Fesa GmbH, le premier projet citoyen transfrontalier de production d’électricité verte est sur le point de voir le jour.

De quoi s’agit-il précisément? Les 4 toitures des bâtiments industriels situés à Colmar vont être équipées en photovoltaïque, ce qui représente une surface de 2600 m2 de panneaux solaires. Déjà en partie opérationnel, le site fonctionnera à plein régime dès le mois de mars 2015. Il assurera alors une production de 430 MWh/an.

De quoi approvisionner 172 foyers en énergie. Et économiser 64,5 tonnes de CO2 par an.

 

Garantir un financement 100% citoyen

 

Baptisé "Zusamme !", qui signifie "Ensemble" en alémanique, ce projet est né grâce au travail de réseau qui s’est tissé entre les coopératives.

"Les membres de Fesa voulaient monter un projet en France, mais le montant des investissements nécessaires n’était pas assez élevé pour les banques allemandes. Du coup, ils se sont tournés vers le réseau Energie Partagée dont nous faisons partie", rapporte Georges Audras, président de la coopérative alsacienne.

Le capital nécessaire à la concrétisation de cette initiative se monte à plus de 800 000 euros. Fesa y participe à hauteur de 50%, la coopérative alsacienne y contribue avec 10% et le reste est couvert par l’association Energie Partagée Investissement. La Région Alsace a également contribué au projet en allouant 120 000 euros de subventions.

Le principe fondateur du projet franco-allemand étant le financement citoyen, il se devait d’être garanti. C’est chose faite avec le fonds Energie Partagée Investissement. Créé en 2010 par Energie Partagée, il a pour objectif de mobiliser l’investissement citoyen afin de financer la transition énergétique. Parcs éoliens, fermes solaires et méthaniseurs (une sorte de bioréacteur servant à extraire le méthane du fumier) sont sélectionnés en fonction d’une charte et d’analyses techniques et financières.

 

Etendre la production d’énergies renouvelables dans la région

 

Mais pourquoi une coopérative allemande participe-t-elle à un projet français? "Colmar se trouve à quelques kilomètres seulement de Fribourg. Energies Partagées est plus proche de nous géographiquement que la plupart des coopératives en Allemagne. Et investir à Colmar entre dans notre logique de promouvoir les énergies renouvelables dans la région, dans toute la région", explique Josef Pesch, le président de la coopérative allemande.  

Si la bonne santé économique de Fesa (la coopérative allemande gère un parc photovoltaïque et éolien d’une valeur de 1,9 million d’euros) assure une solide base financière au projet, la prise en charge par la coopérative alsacienne des démarches administratives et de la gestion en a permis la réalisation. "C’est normal, le projet est basé en France", commente Georges Aubras.

La coopération entre les deux organisations s’est avérée suffisamment fructueuse pour que chacun des partenaires envisage d’autres projets communs dans un futur proche.

Claire Stam
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

En Allemagne, le tiers financement, ça fonctionne

Dès 1995, la ville de Stuttgart a mis en place un système de financement destiné à la rénovation thermique des bâtiments publics. Et tandis que le tiers financement peine à prendre son essor en France, ici, ça fonctionne : diminution de la consommation d’énergie, réduction de moitié des...

Nucléaire : frictions franco-allemandes sur Fessenheim

Après les militants antinucléaires allemands, c’est au tour des politiques à Berlin d’exiger de François Hollande qu’il tienne sa promesse électorale. La ministre allemande de l’Environnement vient d’écrire à sa consœur française, Ségolène Royal, la pressant de fermer la plus vieille...

Allemagne : le charbon, tache noire de la KFW

La banque publique d’investissement allemande, la Kreditanstalt für Wiederaufbau, plus connue sous le sigle KFW, se présente volontiers comme le plus grand financier du monde des mesures de protection de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique....

En Allemagne, le nouveau plan climat élude la question du charbon

Alors que débute un nouveau round des négociations onusiennes sur le climat à Lima, Berlin dévoile son nouveau "plan national d’action pour le climat". Véritable feuille de route climatique pour les prochaines années, ce plan réitère l’objectif de l’Allemagne de réduire ses émissions de CO...

Climat : 95% d’émissions de CO2 en moins d’ici 2050, la ville de Francfort y croit

Penser global, agir local, tel est le crédo d’un grand nombre de communes allemandes en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Francfort-sur-le-Main, capitale financière et économique de l’Allemagne, se montre ambitieuse sur le sujet: elle souhaite réduire de 95% ses...

Investisseurs et climat : le vent tourne

Le fonds norvégien qui exclut plusieurs dizaines d’entreprises en raison de leurs nuisances environnementales, les actionnaires de BP et Shell qui vont débattre en assemblée générale (AG) de l’évolution du modèle pétrolier... Le risque carbone est devenu une réalité pour bon nombre...

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Duo planification ecologique

Agnès Pannier-Runacher et Amélie de Montchalin : les deux jambes d’Elisabeth Borne pour mener à bien la planification écologique

Après de longs jours d'attente, le gouvernement d'Elisabeth Borne a été dévoilé ce vendredi 20 mai en milieu d'après-midi. Les nominations des deux ministres chargées de mener à bien la transition au côté de la Première ministre étaient très attendues par les spécialistes de l'écologie. Il s'agit...

Ursula von der leyen repower EU 180522 CE

Pour se passer du gaz russe, la Commission européenne relève ses objectifs en matière de renouvelables et d'efficacité énergétique

La Commission européenne a présenté mercredi 18 mai son plan Repower EU pour se passer à terme des hydrocarbures russes et réduire notre dépendance et notre vulnérabilité. Alors que plusieurs directives sont en cours de révision dans le cadre du Green Deal, Bruxelles propose de relever les objectifs...

Ville verte sobriete frugalite pietons velos verdure transition istock Michael Wels

La sobriété, un levier de plus en plus crédible pour atteindre la neutralité carbone

Autrefois taboue, la sobriété fait de plus en plus partie du débat public quand il s'agit d'évoquer les solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. La notion a ainsi émergé dans tous les grands rapports publiés depuis un an et commence même à être reprise par certains politiques....

Methaniseur CC0 Martina Nolte

Le biogaz, une alternative made in France au gaz russe qui est loin de faire l'unanimité

Face aux tensions d’approvisionnement en gaz russe, la France mais aussi l’Union européenne misent sur le biogaz. Produit grâce à la fermentation de matières organiques, il pourrait fournir 7 à 10 % de la consommation dans l’Hexagone à l’horizon 2030, soit la moitié du gaz importé depuis Moscou....