Publié le 24 novembre 2017

ÉNERGIE

14 milliards d’euros en cinq ans pour la rénovation énergétique des logements

Rénover un quart du parc immobilier de l'Etat en cinq ans et 500 000 logements par an : le gouvernement dévoile vendredi de nouvelles mesures pour améliorer la performance énergétique des bâtiments, et envisage même d'instaurer un "bonus-malus" écologique sur les logements.

Nicolas Hulot a annoncé un plan de rénovation énergétique des bâtiments de 14 milliards d'euros sur cinq ans.
AFP

Rénover un quart du parc immobilier de l'Etat en cinq ans et 500 000 logements par an: le gouvernement a dévoilé vendredi de nouvelles mesures pour améliorer la performance énergétique des bâtiments, et envisage même d'instaurer un "bonus-malus" écologique sur les logements.

Il s'agit d'un enjeu majeur pour la transition énergétique, puisque le bâtiment représente 45% de la consommation énergétique du pays, et aussi pour lutter contre la précarité énergétique dans laquelle vivent 2,6 millions de ménages modestes, selon le collectif Rénovons.

Le plan reprend l'objectif de rénover 500 000 logements par an, affiché sans succès durant le quinquennat précédent, en mobilisant 14 milliards d'euros sur cinq ans, dont l'essentiel avait déjà été annoncé en septembre dans le Grand Plan d'investissement.

"C'est un plan vertueux. L'intérêt particulier va de pair avec l'intérêt général", a plaidé le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, en présentant ce plan avec son homologue de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot.

25 % du parc immobilier de l’État

Dans le détail, le gouvernement réitère l'objectif de 100 000 logements HLM annuels rénovés par les bailleurs sociaux, et vise 250 000 logements privés rénovés, également par an, grâce à des mécanismes existants (crédit d'impôt, ECO-PTZ, certificats d'économie d'énergie, etc.). C'est toutefois en deçà du niveau atteint en 2015, où 288000 logements privés avaient été rénovés.

Le gouvernement a prévu de réformer certaines de ces aides, comme le CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), qui sera transformé en prime en 2019 et exclura à la mi-2018 certains travaux (fenêtres et portes d'entrée notamment) au grand dam des entreprises du bâtiment.

Une "mission" planchera aussi sur de "nouvelles incitations réglementaires ou fiscales", comme un bonus-malus appliqué sur la taxe foncière ou lors de la vente des logements, en fonction de leur performance énergétique. Une piste qui a irrité l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) car elle va "imposer aux propriétaires de nouvelles obligations lourdes".

De son côté l'Etat rénovera 25 % de son parc immobilier en cinq ans via un financement de 1,8 milliard d'euros (dont 1 milliard supplémentaire). Les collectivités territoriales cibleront écoles, lycées et hôpitaux avec 3 milliards d'euros de prêts de la Caisse des Dépôts sur le quinquennat.

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Avion air france

Écotaxe sur le transport aérien : des "conséquences absolument délétères" pour un secteur en crise selon le gouvernement

Alors que le secteur aéronautique est aux abois, le gouvernement pense qu’il serait néfaste de lui imposer une nouvelle écotaxe. Cela conduirait même à la suppression de nombreux emplois. Pourtant, c’est bien l’une des demandes de la convention citoyenne pour le climat que le Président de la...

[Édito] Et si on parlait du potentiel écologique de la 5G, plutôt que s’insulter

Le débat sur la 5G est bien mal engagé. Entre une forme de mépris du Président de la République et une tendance "antitout" de certains écologistes, c’est un dialogue de sourds qui s’installe semblant acter que 5G et écologie seraient deux vertus opposées. Mais, la 5G n’est pas une fin en soi, c’est...

Fello fly oies avions Airbus Airbus

Aviation : Airbus veut s'inspirer des oies sauvages pour réduire la consommation de carburant

Le vol d'avions de ligne en formation en forme de V, s'inspirant des oies sauvages, pourrait permettre d'économiser 5 à 10 % de carburant, selon Airbus. Le constructeur européen a annoncé la signature d'un accord avec des compagnies aériennes et organismes de trafic aérien pour en démontrer la...

Arcelor Mittal Dunkerque Ministeredel Economie

Plan de relance : le gouvernement dévoile ses outils pour verdir l’industrie

L’industrie est l’un des secteurs très émetteur de CO2 en France et le plan de relance vise spécifiquement le verdissement de ces activités. Pour y parvenir, les entreprises industrielles sont invitées par le gouvernement à répondre depuis jeudi 10 septembre à deux appels à projet pour soutenir leur...