Publié le 07 juillet 2019

ÉNERGIE

[Bonne Nouvelle] Une usine chimique Arkema passe à 100 % d'autoconsommation électrique solaire

Le monde de la chimie a des process coûteux en énergie. Pour réduire leur impact environnemental, beaucoup misent sur les renouvelables. Ainsi, Arkema vient d’équiper l’un de ses sites Seveso dans les Alpes-de-Haute-Provence d’une centrale solaire de 10 MWc.

Une usine chimique Arkema en France est désormais alimentée entièrement aux énergies renouvelables.
@Corsica Sole

La société Corsica Sole, spécialisée dans le photovoltaïque, a annoncé avoir construit l'un des premiers parcs solaires sur un site industriel Seveso. Il alimente une usine chimique du groupe Arkema dans les Alpes. La centrale, installée à Saint-Auban-Château-Arnoux (Alpes-de-Haute-Provence), a une puissance de 10 MWc (mégawatt-crête), et produit annuellement 19 gigawatts/heure d'électricité, soit "l'équivalent de la consommation de 3 500 foyers pendant un an", a indiqué Corsica Sole dans un communiqué.

 

Sa production permet une "consommation quasi complète de l'électricité par les ateliers de l'usine en autoconsommation", souligne-t-il. L'usine Arkema produit du solvant chloré trichloroéthane (T111) et emploie 214 salariés.

Selon ses promoteurs, ce projet solaire mis en service en novembre 2018 et qui a été inauguré mercredi 3 juillet, est l'un des seuls en France construit sur un site industriel sensible (classé Seveso), encore en activité. Il représente un investissement de 13 millions d'euros. Originaire comme son nom l’indique de Corse, Corsica Sole est un producteur d'énergie indépendant qui revendique "100 MWc de puissance en activité ou en construction".

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Gemo trignac autoconsommation ombriere panneaux solaires gemo

Les entreprises françaises de plus en plus nombreuses à se brancher sur les énergies renouvelables

Deux tendances se dégagent nettement sur le marché des énergies renouvelables : l’autoconsommation individuelle et les PPA (Power Purchase Agreement), des contrats d’approvisionnement de gré à gré entre le client et le fournisseur d’énergie. Les deux dispositifs sont de plus en plus plébiscités par...

Champ de choux CC0

En Alsace, le jus de choucroute est transformé en énergie verte et les déchets ménagers servent à fabriquer des M&M’s

La région Grand Est multiplie les initiatives pour la production d'énergies renouvelables afin d'être à énergie positive à l'horizon 2050. Novethic s'est rendu dans deux sites alsaciens, gérés par Suez, où les déchets sont transformés en énergie. Au sud de Strasbourg, le jus de choucroute est...

Reseau electrique RTE Stephane Herbert

RTE se dit prêt au boom des renouvelables, et ce, sans faire flamber les prix pour le consommateur

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE se veut rassurant face au boom des énergies renouvelables. S’il prévoit de doubler ses investissements annuels dans les quinze années à venir, il assure toutefois que les coûts pour le consommateur final seront maîtrisés.

Eoliennes en mer terres rares pixabay

Les énergies renouvelables sont peu dépendantes des terres rares

Un nouveau rapport de l’Ademe fait le point sur l'utilisation des terres rares dans les énergies renouvelables et leurs solutions de stockage. Selon l’agence, il n’y a pas de risque d’approvisionnement. En revanche, l'utilisation de métaux rares comme le cobalt ou le lithium est plus problématique.