Publié le 04 février 2021

ÉCONOMIE

Montagne d'or : le gouvernement réaffirme son opposition au projet d'extraction minière

La France a déposé un recours devant le tribunal administratif, qui avait ordonné à l'État en décembre 2020 de prolonger les concessions liées au projet d'extraction minière de la Montagne d'or en Guyane. Le gouvernement évoque une incompatibilité avec les ambitions environnementales du pays et exprime la nécessité de réformer la filière d'exploitation de l'or. 

Guyane Montagne d'or
Le projet impliquerait le déboisement de plus de 1500 hectares de forêts, selon le WWF.
J. Amiet / Compagnie Montagne d'or

Le bras de fer continue pour le métal jaune. La France a de nouveau réaffirmé son opposition au projet d'exploitation minière de la Montagne d'or en Guyane ce mercredi 3 février, en déposant un recours contre le tribunal administratif. Celui-ci avait ordonné à la France en décembre 2020 de prolonger les concessions nécessaires à l'exploitation du site, alors que le pays avait fait part de sa volonté de mettre fin à l'entreprise.

"Le projet Montagne d'or tel qu'il a été présenté n'est pas compatible avec (les) ambitions (du gouvernement, ndlr) en matière d'environnement, rappelées le 11 janvier dernier par le Président de la République à l'occasion de la quatrième édition du One Planet Summit dédiée aux enjeux de protection de la biodiversité", ont souligné les trois ministres signataires du recours, Barbara Pompili pour la Transition écologique, Sébastien Lecornu pour les Outre-mer  et Agnès Pannier-Runacher, pour l'Industrie. 

À l'occasion du Conseil de défense écologique de mai 2019, Emmanuel Macron s'était exprimé en faveur de l'arrêt de ce projet minier, dont l’ouverture prévisionnelle est prévue en 2022. L'État n'avait donc pas donné suite aux demandes de prolongation pour 25 ans des concessions sollicitées par la compagnie.

Transformer la filière aurifère

Les ministres mettent l'accent sur la nécessité de transformer la filière de l'extraction de l'or.  Les concessions minières pour la montagne d'or, qui sont des droits exclusifs attribués par l’État pour exploiter un territoire, s'étendent sur une surface de 40 km2, en pleine forêt, entre deux réserves à haute valeur de biodiversité au nord de la Guyane. La Compagnie Montagne d'Or (CMO) envisage sur le site un traitement par cyanuration, méthode privilégiée pour l'extraction du métal jaune. Les inquiétudes reposent notamment sur la gestion des boues cyanurées. En cas de fuite, ces déchets pourraient avoir des conséquences catastrophiques sur l'environnement. 

Pour Barbara Pompili, "cette affaire met en lumière le fait qu'une réforme du code minier est nécessaire pour apporter des réponses concrètes aux parties prenantes et prendre davantage en compte les enjeux environnementaux en amont des projets miniers". Le ministre des Outre-mer a quant à lui affirmé "qu'un projet de l'ampleur de la Montagne d'Or n'a pas sa place en Guyane" tout en assurant croire "au développement d'une filière aurifère responsable et durable".

Pauline Fricot avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Capitole Etats Unis midterms 2022 Mandel Ngan AFP

Les résultats des élections américaines montrent les limites de la guerre d’influence anti-woke

"Trump-Biden, la revanche" était le titre du scénario écrit par les sondages pour les élections de mi-mandat organisées le 8 novembre. Mais les électeurs en ont écrit un autre. Le camp démocrate, emmené par le Président Biden, a beaucoup mieux résisté que prévu à une vague de submersion rouge de...

Election lula bresil 301022 CARL DE SOUZA AFP

Lula, réélu à la tête d’un Brésil divisé sur tout : l’Amazonie, l’agro-industrie et les inégalités de richesse

Lula, l’ancien métallo, est redevenu à 77 ans le président du Brésil. Cet homme de gauche à la tête d’une large coalition, a battu d’une courte tête Jaïr Bolsonaro, le Trump tropical. Cette élection cruciale pour la protection de l’Amazonie, poumon mondial menacé, est aussi un coup d’arrêt à un...

Liz Truss Daniel Leal AFP

La démission de Liz Truss, nouvelle mort du Royaume-Uni d’Élisabeth II et de Margaret Thatcher ?

Le mandat de la Première ministre britannique n’aura survécu qu’un peu plus d’un mois à la reine d’Angleterre. Liz Truss est encore en vie mais sa carrière politique est morte, 45 jours après l’enterrement en grande pompe d’Élisabeth II qui traînait dans son cortège les derniers restes du 20e...

Vincent Edin

Vincent Edin (journaliste, auteur) : "Les mobilisations sociales sont le signe d'une maltraitance institutionnelle"

D’un côté, une colère sociale qui s’intensifie. De l’autre, un gouvernement qui refuse de légitimer le mouvement… en toute logique, d’après Vincent Edin, spécialiste de la rhétorique politique. Selon lui, l’absence de consensus à la croisée des luttes ne permet pas aux revendications d’aboutir...