Publié le 22 août 2022

ÉCONOMIE

Après la vague d’indignation, le gouvernement veut "réguler" les vols en jets privés

"Je pense qu’on doit agir et réguler les vols en jet privé. Cela devient le symbole d’un effort à deux vitesses ", confie Clément Beaune au Parisien. Le ministre délégué aux Transports compte faire des propositions à la rentrée. Ces déclarations sont une réponse directe, et plus édulcorée, à Julien Bayou qui a proposé, vendredi, de "bannir les jets privés". Selon l'élu écologiste, "la transition ne peut être écologique et possible que si elle est juste".

Private jet
Le gouvernement veut "réguler" les vols en jets privés
ValiGreceanu sur Pixabay

Les vols en jets privés cristallisent la colère. Après les réseaux sociaux et les élus écologistes, c’est désormais au tour du gouvernement de vouloir réduire leur utilisation. … "Je pense qu’on doit agir et réguler les vols en jet privé. Cela devient le symbole d’un effort à deux vitesses", a déclaré Clément Beaune au Parisien. Le ministre délégué aux Transports planche ainsi sur une régulation des vols d'avions privés, depuis juillet, assure-t-il. Il compte faire des propositions à la rentrée, dans le cadre des discussions gouvernementales sur le "plan sobriété", mais aussi à l’automne au niveau européen.

"Sans tomber dans la démagogie, ni dans la chasse ad hominem, il y a un certain nombre de comportements qui ne passent plus", argumente Clément Beaune. "Il existe des motifs d’urgence, des impératifs économiques, mais ça ne peut pas être un mode de déplacement individuel de confort, alors que la mobilisation générale engagée par le Président nécessite que tout le monde fasse des efforts", ajoute le membre du gouvernement.

Ces déclarations sont une réponse directe, et plus édulcorée, à celle de Julien Bayou. Vendredi 19 août, le secrétaire national des Verts a fait part de son souhait de proposer une loi à l’automne pour interdire les jets privés. "Il est temps de bannir les jets privés", a confié l’élu écologiste à Libération. "C’est la mesure qui pénalise le moins de monde pour l’impact le plus grand et le plus immédiat en faveur du climat", explique-t-il. "Il faut réparer les injustices. D’ailleurs, je parle de l’interdiction des jets privés, mais je considère que les méga-yatchs et d’autres signes ostentatoires de pollution font aussi partie du package pour une transition juste", martèle le militant écologiste.

Des engagements demandés "aux entreprises détenant ces avions privés"

" Julien Bayou parle de "bannir" les jets : ça veut dire quoi ? C'est un pur slogan, absurde et abstrait", fustige de son côté Clément Beaune. Plusieurs options seraient ainsi à l'étude par le gouvernement. Ainsi, de possibles engagements seraient demandés "aux entreprises détenant ces avions privés, ou des obligations de transparence, de publications régulières par les propriétaires de jets", indique l'entourage du ministre à France Télévision.

Sur les réseaux sociaux, les vols en jet des grands patrons, et de certaines personnalités, ont été épinglés. En juillet, les avions de cinq grands patrons (Bolloré, JC Decaux, Kering, Bouygues ou LVMH) totalisent 53 vols dont certains faisant moins de 20 minutes, selon le compte Twitter @i_fly_Bernard créé pour dénoncer "la gestion climaticide de leur capital". Ces révélations ont provoqué un tollé sur la toile et une réaction en chaîne jusqu’aux déclarations du gouvernement.

"Nous devrons tous modifier nos modes de vie pour atteindre zéro émission en 2050. Si les plus gros pollueurs jouissent de dérogations, comment faire accepter au reste de la population les efforts considérables qui lui seront demandés?", soutient Lucas Chancel, de l’École d’économie de Paris sur Twitter. "La transition ne peut être écologique et possible que si elle est juste", répète Julien Bayou.


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Capitole Etats Unis midterms 2022 Mandel Ngan AFP

Les résultats des élections américaines montrent les limites de la guerre d’influence anti-woke

"Trump-Biden, la revanche" était le titre du scénario écrit par les sondages pour les élections de mi-mandat organisées le 8 novembre. Mais les électeurs en ont écrit un autre. Le camp démocrate, emmené par le Président Biden, a beaucoup mieux résisté que prévu à une vague de submersion rouge de...

Election lula bresil 301022 CARL DE SOUZA AFP

Lula, réélu à la tête d’un Brésil divisé sur tout : l’Amazonie, l’agro-industrie et les inégalités de richesse

Lula, l’ancien métallo, est redevenu à 77 ans le président du Brésil. Cet homme de gauche à la tête d’une large coalition, a battu d’une courte tête Jaïr Bolsonaro, le Trump tropical. Cette élection cruciale pour la protection de l’Amazonie, poumon mondial menacé, est aussi un coup d’arrêt à un...

Liz Truss Daniel Leal AFP

La démission de Liz Truss, nouvelle mort du Royaume-Uni d’Élisabeth II et de Margaret Thatcher ?

Le mandat de la Première ministre britannique n’aura survécu qu’un peu plus d’un mois à la reine d’Angleterre. Liz Truss est encore en vie mais sa carrière politique est morte, 45 jours après l’enterrement en grande pompe d’Élisabeth II qui traînait dans son cortège les derniers restes du 20e...

Vincent Edin

Vincent Edin (journaliste, auteur) : "Les mobilisations sociales sont le signe d'une maltraitance institutionnelle"

D’un côté, une colère sociale qui s’intensifie. De l’autre, un gouvernement qui refuse de légitimer le mouvement… en toute logique, d’après Vincent Edin, spécialiste de la rhétorique politique. Selon lui, l’absence de consensus à la croisée des luttes ne permet pas aux revendications d’aboutir...