Publié le 08 janvier 2020

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Carlos Ghosn ou la théorie du complot à haut niveau

La conférence de presse tenue par Carlos Ghosn dans son refuge libanais est le dernier épisode du feuilleton dont il est le héros. Le temps d'une conférence de presse il est redevenu ce que ni son incarcération ni sa cavale n'ont réussi à effacer : le grand patron tout-puissant ! Un grand patron menacé de toute part, à en croire son argumentation.

Ghosn
Le 8 janvier, Carlos Ghosn a tenu une conférence de presse de plus de deux heures suite à sa fuite du Japon.
@CaptureCNews

La saga Ghosn connaît un nouvel épisode où il incarne cette fois le rôle du persécuté, nouvelle dimension de son parcours hors norme de grand patron déchu. Pendant plus de deux heures, l'ancien patron de l'Alliance Renault Nissan a utilisé la tribune médiatique qui lui était offerte pour laver son linge sale judiciaire. Il a expliqué que, victime du complot ourdi contre lui par Nissan avec la complicité de la justice japonaise, il n'avait qu'une alternative : s'enfuir pour revoir sa femme en toute liberté et récuser toutes les charges retenues contre lui.

"Ce sont des responsables de Nissan et du ministère public japonais qui sont à l'origine de mon calvaire", assure-t-il. Et d'ajouter : "Quand j'ai demandé à mes avocats (…) ils ont dit qu'ils craignaient que cinq ans s'écoulent peut-être au Japon avant que je n'obtienne un verdict. J'ai pensé : tu vas mourir au Japon ou tu vas devoir quitter ce pays".

Un goût amer

Il a abordé tous les chefs d'accusation,  y compris l'affaire du dîner de Versailles documents à l'appui pour les balayer comme de purs mensonges. Il se dit prêt à répondre à toutes les justices du monde sauf celle du Japon. II oublie ainsi au passage qu'en matière pénale, on doit être jugé dans le pays où les délits ont été commis. En revanche pas de détails sur les conditions de sa rocambolesque fuite qui relève du film d'espionnage.

Sur les raisons qui auraient poussé Nissan à vouloir faire tomber de son piédestal, il avance pour unique raison celle du mariage entre Renault et Nissan mal accepté par les dirigeants nippons. "La montée au capital de l'État français chez Renault (en 2016, ndr) a laissé un goût amer chez Nissan et au sein du gouvernement japonais. C'est là que la défiance a commencé", répétera-t-il plusieurs fois.

Étrange destin que celui de Carlos Ghosn qui relève aujourd'hui plus de la série d'espionnage. Le groupe Renault avait d'ailleurs été confronté sous son règne à une très étrange affaire de vrais faux espionnages. Le livre enquête qui en a été tiré s'appelle d'ailleurs "Renault Nid d'espions". Carlos Ghosn fait en tous cas concurrence à James Bond, une première pour un ancien dirigeant du CAC 40 !

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Gouvernance

Donner du sens à son entreprise, lui donner un rôle qui limite les impacts négatifs pour la société. Quelles sont les bonnes pratiques que se se fixent les acteurs économiques?

Luca DE MEO Renault

Luca de Meo, le nouveau patron de Renault, sera mieux payé que Carlos Ghosn

Le prochain directeur général de Renault devrait être mieux payé que ses prédécesseurs. Sa rémunération pourrait atteindre six millions d’euros par an en fonction de la performance du groupe, soit plus d’1 million d’euros de plus que Carlos Ghosn. Un niveau de salaire qui risque de faire grincer des...

Tidjane Thiam Credit Suisse Michael Buholzer AFP

Le Crédit Suisse perd son dirigeant emblématique sur fond d’espionnage et de crise climatique

Tidjane Thiam, directeur général de Crédit Suisse, vient d'annoncer sa démission. Malgré des résultats historiques, les affaires d'espionnage auprès d'anciens membres de la banque et de l'ONG Greenpeace, ont poussé le polytechnicien franco-sénégalais vers la sortie. Les ONG environnementales...

Clamadieu Kocher Engie PerrePermon AFP

Engie : l’éviction d’Isabelle Kocher illustre la résilience du modèle de gouvernance en France

Après quatre ans à la tête d’Engie, Isabelle Kocher n'a pas été renouvelée à son poste de directrice générale. Son éviction est une nouvelle démonstration du violent affrontement entre deux mondes, celui de la transition énergétique à marche forcée incarnée par une femme à la notoriété...

H m Helena Helmersson durabilite

Avec sa nouvelle dirigeante, H&M renforce son virage durable

C’est une révolution pour le géant suédois de la fast fashion. Le groupe vient de nommer Helena Helmersson, l'ancienne responsable du développement durable, à sa tête. Première femme à occuper ce poste, elle marque un vrai changement dans la stratégie de ce géant du prêt à porter qui ambitionne de...