Publié le 08 janvier 2020

FINANCE DURABLE

Le spectre de la "finance ennemie" revient hanter la réforme des retraites

Le mouvement contre la réforme des retraites est en train de muter vers une attaque en règle de la finance concrétisée par l’irruption de grévistes dans les locaux de BlackRock à Paris. Les gilets jaunes avaient pris les agences bancaires pour cible, les cheminots visent la plus grosse société de gestion mondiale. Tous attaquent le même symbole la primauté de la finance sur le social, un sujet politiquement inflammable.

Syndicat RATP BlackRock Retraite
Mardi 7 janvier, des cheminots grévistes ont envahi les locaux où se situent les bureaux de BlackRock France.
@SyndicatRATP

Mardi 7 janvier, des cheminots grévistes ont mené une action surprise en envahissant les locaux de BlackRock France situés rue du 4 septembre dans le deuxième arrondissement de Paris. Dans l’immense hall du luxueux bâtiment, les grévistes ont allumé des fumigènes, levé leurs drapeaux de la CGT et entonné des slogans contre le plus grand gestionnaire d’actifs au monde. Si l’action a été menée sur fond de lutte contre la réforme des retraites, elle témoigne d’une colère sociale qui se focalise de plus en plus contre le monde financier, dont BlackRock est devenu le symbole.

L’entreprise américaine était pourtant inconnue du grand public il y a quelques jours. Elle est devenue un bouc émissaire après la publication d’articles de presse accusant BlackRock d’avoir murmuré à l’oreille du Président Emmanuel Macron dans l’élaboration de la loi Pacte et de la réforme du système français de retraite. Le mouvement s’est accéléré le 1er janvier, lorsque Jean-François Cirelli, patron de la branche française, a été promu officier de la légion d’honneur par le Premier ministre.

Les réactions du gouvernement, en peine pour justifier sa décision et évoquant d’abord la carrière publique de l’homme, a ravivé la colère des citoyens contre le monde financier. Cette promotion étant interprétée comme un remerciement à des services rendus, et donc un aveu de lobbying les retraites et certains volets de la loi Pacte.

Pas de réconciliation entre citoyens et finance

Emmanuel Macron et le gouvernement d’Édouard Philippe ont pourtant mis toute leur énergie a effacé la fameuse petite phrase de François Hollande : "Mon ennemi c’est la finance". Lors du Climate Finance Day de 2018, la secrétaire d’État du ministère de la Transition écologique lançait : "La finance n'est pas un ennemi. La finance n'est pas un ami. La finance est un outil". "Le temps où la France déclarait que la finance était notre ennemie est révolu", lançait peu de temps avant le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Si ce message est très bien accueilli par le monde économique et financier, il n’atteint pas la société.

L’action des cheminots contre BlackRock est un écho à une action antérieure des Gilets jaunes. Le 1er décembre 2018, une manifestation particulièrement virulente avait vu la destruction de plusieurs agences bancaires et la prise symbolique du Palais Brongniart, bâtiment historique des activités boursières jusqu’en 1998.

Ces actions ciblées contre des fleurons financiers révèlent l’échec d’Emmanuel Macron et du gouvernement de réconcilier les Français avec la finance qui est pourtant un outil indispensable. Le risque est de voir balayer par la colère du peuple tous les efforts déployés par la finance durable, ce mouvement encore minoritaire. Celle-ci cherche à mobiliser les actifs pour financer la transformation de notre économie, de nouvelles infrastructures, de transitions écologiques.

Ludovic Dupin @LudovicDupin et Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Centrale charbon electrique pixabay

Finance climat : coup de sang des banques après de nouveaux rapports des ONG

Un rapport d’Oxfam sur les banques françaises a mis le feu aux poudres. L’ONG estime que les financements et investissements des banques les mettent sur une trajectoire de réchauffement climatique à 4 degrés. "Faux", répondent les banques, qui font valoir leurs engagements récents pour aligner leurs...

Pourtant opposé à la spéculation, le Vatican a pris de gros risques en Bourse

La doctrine de l’Église était pourtant claire : les couvertures de défaillance, ces produits financiers très spéculatifs, ne sont pas éthiques. Une enquête du Financial Times a pourtant révélé qu’une administration du Vatican avait investi dans de tels contrats, spéculant sur la faillite de Hertz,...

Smartphone appli BNP CCO

BNP Paribas propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses

En s’associant avec la jeune pousse Greenly, BNP Paribas permet à ses clients de mesurer l’empreinte carbone de leur consommation. Intégrée à l’application bancaire, la solution de Greenly détermine le volume d’émission de gaz à effet de serre de chaque ligne de dépense affichée sur les relevés de...

Pompage petrole CC0

Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large

Une étude publiée le 20 octobre par l’institut australien IEEFA spécialiste de l’analyse économique et financière du secteur de l’énergie, a passé au crible les politiques de 50 investisseurs de poids qui excluent les sables bitumineux et le forage gazier en Arctique. Leurs conclusions : un exode...