Publié le 14 novembre 2019

FINANCE DURABLE

Les assureurs et les banques se sont engagés à sortir du charbon mais sont encore loin du compte

À quelques jours du Climate Finance Day, trois ONG interpellent les banques, assurances et sociétés de gestion sur leurs stratégies d’exclusion des entreprises du charbon. Selon un rapport des Amis de la Terre, Banktrack et Unfriend Coal, ces trajectoires demeurent encore insuffisantes et doivent être renforcées s’ils veulent tenir leur engagement d’atteindre la neutralité carbone. 

Les plans de sortie du charbon des acteurs français de la finance demeurent insuffisants, selon le rapport des Amis de la Terre.
@CCO

Les ONG vont-elles réitérer leur tour de force de l’année dernière ? Les Amis de la Terre, Banktrack et Unfriend Coal publient un rapport sur les engagements des acteurs financiers français en termes de sortie du charbon à deux semaines du Climate Finance Day, qui se tiendra le 29 novembre à Paris. En 2018, les rapports d’ONG avaient déclenché la décision prise par le secteur financier, le 2 juillet 2019, de sortir du charbon et d’en rendre compte dès 2020.

Le nouveau rapport, intitulé "Sortie du charbon : la finance française en ordre de marche ?" fait un point d'étape. "Nous pointons l’écart entre les politiques actuelles et le plan que ces acteurs doivent atteindre l’année prochaine", remarque Lucie Pinson, référente de la campagne finance privée des Amis de la Terre. Le compte n’y est pas, pour l’ONG. "Le vrai enjeu consiste à dire non aux entreprises qui développent de nouvelles centrales à charbon, et adopter des engagements de sortie. Ils doivent aussi demander aux entreprises de publier un plan de sortie des centrales à charbon", affirme Lucie Pinson.

Encore des efforts

Le Crédit Agricole est l’acteur qui s’en sort le mieux. La banque a exposé au mois de juin 2019 le plan de sortie du charbon le plus ambitieux du secteur, dans lequel elle s’engage à arrêter les financements et investissements dans le charbon. Elle demande également à ses clients de lui remettre leur stratégie d'abandon du charbon pour évaluer la manière dont la banque travaillera avec eux. Le rapport souligne un point à surveiller : le fait que le Crédit Agricole applique bien sa stratégie à sa gestion d’actifs passive et aux émissions d’actions et d’obligations.

Les autres s’en tirent moins bien. Selon le rapport, la stratégie de la Société Générale ne concerne que l’octroi de prêts par la banque et non les autres produits financiers. BNP Paribas, malgré son ambition d’arrêter de soutenir le charbon, continuerait quand même à financer des projets du fait de critères pas assez contraignants, selon les Amis de la Terre. L’assureur Axa, un temps leader des engagements de sortie du charbon, s’est quant à lui fait dépasser par des compagnies plus ambitieuses qui ne limitent pas leur désengagement à leurs seuls investissements, mais aux contrats d’assurance.

6 700 sites à fermer

Les acteurs financiers doivent donc accélérer la cadence. L’ONG chiffre à 6 700 le nombre de sites de production d’électricité à partir du charbon à fermer dans le monde d’ici 2040. L’exclusion des entreprises qui continuent d’étendre leurs capacités dans ce secteur n’est toutefois que l’un des outils à utiliser pour faire pression. L’engagement actionnarial doit également jouer pour les pousser à transformer leur modèle. L’ONG estime que les investisseurs doivent exiger des entreprises qu’elles fournissent un plan de fermeture de leurs actifs dans le charbon d’ici 2021.

Reste enfin que ces politiques de sorties du charbon ne peuvent pas non plus résumer l’action climatique des acteurs financiers. Les autres énergies fossiles, pétrole et gaz, doivent faire l’objet du même traitement. Pour l’instant, BNP Paribas et Scor font partie des rares acteurs à avoir publié des stratégies de sortie du financement des acteurs des gaz et pétroles de schiste ou issus de sables bitumineux.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

Crédit agricole adopte la tolérance zéro vis-à-vis du charbon et montre l'exemple aux autres banques françaises

Une exposition nulle au charbon d'ici 2050, conformément au scénario 1,5°C, un plan de fermeture des actifs d'ici 2021 obligatoire pour chacun de ses clients et une exclusion pure et simple de tous ceux qui miseraient encore sur de nouvelles capacités. Crédit agricole, jusqu'alors à la...

[Infographie] La finance durable, un secteur en croissance

Le coup d'envoi de la mobilisation internationale pour une finance durable a été donné lundi 26 novembre. Tous les acteurs majeurs du secteur sont réunis pendant trois jours au Palais Brongniart à Paris pour faire le bilan de leurs actions et prendre de nouveaux engagements verts. À ce...

Climate Finance Day : Les évènements se multiplient, les engagements aussi mais avec quel impact ?

"Get up, Scale up", tel est le défi lancé par le Climate Finance Day à ceux qui prendront la parole dans cet évènement organisé le 28 novembre à Paris par Finance for Tomorrow, (initiative de la place de Paris à laquelle participe Novethic). Cela peut se traduire par "Passez à l’action et...

Climate Finance Day : BNP, Crédit agricole et Société générale, comment les banques françaises prennent le virage vert

La finance mondiale se réunit à partir de ce lundi 26 novembre à Paris pour aider à construire un monde plus durable. Les banques, notamment, y jouent un rôle prépondérant. Selon Les Amis de la Terre et Oxfam, les principaux établissements français continuent d'investir massivement dans...

Climate finance day : Axa étend ses engagements climat à sa filiale XL

[Actualisé à 17h] Lors de la COP21 puis du premier One Planet Summit l’an dernier, le groupe Axa s’est positionné en leader du secteur des assurances sur la lutte contre le changement climatique. Un an plus tard, après avoir absorbé XL, grand acteur de l’assurance américain, le groupe...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

écolabel européen pogonici

Accord sur la taxonomie : l’Europe met en œuvre son plan d’action sur la finance durable

Les trois autorités européennes - Conseil, Commission et Parlement - sont parvenues à un accord sur la taxonomie, classification des activités vertes. Malgré de fortes oppositions de lobbys financiers et d’acteurs politiques, les négociateurs européens ont réussi à atteindre un accord ambitieux. De...

Réforme des retraites : pourquoi l’investissement durable garantit les réserves sur le long terme

Alors que débutent les mouvements sociaux contre la réforme des retraites, Novethic se penche sur le financement du système, qui se trouve en risque du fait du vieillissement de la population. Pour cela, un fonds de réserve universel doit être créé. La manière dont il sera placé sera cruciale pour...

System Climate Change disobeyart

[Édito Vidéo] Axa et Société générale, deux mondes en transition

Durant la semaine de la finance climat à Paris, tous les acteurs se sont engagés à répondre à l’urgence climatique. Mais tous ne choisissent pas la même voie entre l’action progressive et la radicalité. Deux acteurs ont été particulièrement visibles : Axa et la Société générale. Deux manières de...

La taxonomie verte européenne devient un champ de bataille politique

La taxonomie verte, pierre angulaire du plan d’action européen pour la finance durable, fait désormais l'objet d'intenses batailles de lobbying, entre Etats, entreprises et acteurs financiers. Certains la soutiennent ardemment, d’autres veulent à tout prix y intégrer des activités controversées pour...