Publié le 10 octobre 2019

FINANCE DURABLE

La candidature de Sylvie Goulard, experte de la finance durable, à la Commission européenne est rejetée

Gros revers pour la France, sa candidate au poste de Commissaire européen a été rejetée par le Parlement. L’intégrité de Sylvie Goulard, ex-ministre et députée européenne, actuelle sous-gouverneure de la Banque de France, est interrogée par les eurodéputés car elle est citée dans une affaire d’emplois fictifs liés au Modem.

Drapeau europe
La candidature de Sylvie Goulard a été rejetée par le Parlement européen.
@DR

Emmanuel Macron avait choisi Sylvie Goulard, sous-gouverneure de la Banque de France depuis janvier 2018 et ex-ministre des Armées, pour devenir la commissaire européenne française à partir du 1er novembre prochain. Et la nouvelle Présidente, Ursula von der Leyen, lui avait donné le marché intérieur, un large portefeuille qui englobe la politique industrielle, le marché unique numérique, l'industrie de la défense et le Brexit.

Mais le Parlement en a décidé autrement et a rejeté cette candidature à une forte majorité lors d'un vote des eurodéputés, a appris l'AFP auprès de sources parlementaires. 82 ont voté contre, 29 pour et un s'est abstenu. Deux enquêtes sont en cours, l'une par la justice française, l'autre par l'office anti-fraude de l'UE (Olaf), sur la participation de Sylvie Goulard à un système d'emplois fictifs pour son parti, le MoDem (centre).

Des réponses insuffisantes

Les doutes exprimés sur son intégrité et son indépendance lui ont imposé de répondre à des questions écrites après sa première audition le 2 octobre. Elles ont été jugées insuffisantes et l'ont obligée à se soumettre à l'épreuve d'une seconde audition.

"Mme Goulard doit expliquer pourquoi une enquête qui l'a contrainte à démissionner de son poste de ministre en France ne l'empêcherait pas de devenir commissaire européen", avait expliqué à l'AFP le chef d'un groupe politique avant l'audition. Des interrogations ont également été émises sur les activités ayant justifié d'importantes rémunérations obtenues entre 2013 et 2016 de l'institut Berggruen, fondé par le milliardaire germano-américain Nicolas Berggruen, alors qu'elle était députée européenne.

Experte de la finance

Sylvie Goulard a rappelé qu'elle n'avait pas été mise en examen et a invoqué la présomption d'innocence pour refuser de retirer sa candidature. Elle avait insisté sur la confiance que lui avait accordée la nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen et déclaré que si elle venait à être mise en examen, elle démissionnerait dès lors qu'Ursula Von der Leyen l'exigerait.

Si elle partait avec un lourd handicap avec ces soupçons, Sylvie Goulard avait été choisie par Emmanuel Macron en raison de son expertise des dossiers européens. En tant qu’ex-députée à Bruxelles, elle a été rapporteuse de plusieurs textes sur la supervision financière européenne, la réforme du pacte de stabilité, l'union bancaire ou encore les règles de solvabilité des assurances.

Cette fédéraliste convaincue et grande connaisseuse de l’Allemagne est, par ailleurs, une militante de la finance durable, ce qui constitue un message important de la part de la France. En juillet dernier, dans une tribune aux échos, rédigée avec Sabine Mauderer du directoire de la Bundesbank, Sylvie Goulard appelait les banques centrales à "verdir" la finance.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Assemblee generale AIrbus 2019 Airbus

Crise du Coronavirus : vers un confinement des dividendes versés aux actionnaires

De plus en plus de voix s’élèvent alertant sur les politiques de dividende des entreprises. Les plans massifs d’aides publiques, pour soutenir les sociétés confrontées à la crise du coronavirus, ne doivent pas se retrouver dans la poche des actionnaires. Certains grands groupes ont déjà annoncé...

Ouverture NYSE bourse coronavirus BryanRSmith AFP

[Coronavirus, le jour d’après] Réhumaniser la finance pour changer les paramétrages du trading à haute fréquence

Depuis le 20 février, les bourses mondiales ont perdu en moyenne 30 %, suivant des phases de chutes vertigineuses suivies de temporaires remontées. La cause est le recours massif au trading à haute fréquence, géré par des algorithmes préprogrammés qui surréagissent au moindre signal négatif. Pour y...

Coronavirus : la BCE injecte 750 milliards d’euros pour soutenir l'économie

La Banque Centrale Européenne (BCE) déploie un programme massif d’injection d’argent frais dans l’économie européenne. Un programme d’achat d’actifs d’urgence pandémie de 750 milliards d’euros est lancé jusqu’à la fin de l’année au moins, pour tenter d’aider les entreprises à traverser le choc de...

Gisement petrole CCO

Reclaim Finance, une nouvelle ONG pour tracer les investissements fossiles des banques

Une nouvelle ONG entend remettre la finance au service du climat. Reclaim Finance, fondée par deux professionnels des organisation non gouvernementale et affiliée aux Amis de la Terre France, a vu le jour mi-mars. Elle prévoit de mettre la pression sur les acteurs financiers pour qu’ils sortent des...