Publié le 17 août 2018

FINANCE DURABLE

La Banque mondiale mise sur la blockchain pour améliorer son efficacité et sa transparence

[Actualisé le 23 août 2018] La blockchain, un outil efficace pour financer des projets dans les pays en voie de développement. C’est ce que pense la Banque Mondiale. Sa première émission obligataire reposant sur cette technologie a été un succès : la banque multilatérale de développement a annoncé le 23 août avoir levé 80 millions de dollars. 

La Banque mondiale lance sa première obligation en s'appuyant sur la Blockchain.
@WorldBankGroup

La Banque Mondiale, agence spécialisée de l’ONU, a pour rôle d’accorder des prêts pour pousser le financement des projets dans les pays en voie développement. Sa principale source de financement passe par l’émission d’obligations. Elles s’élèvent entre 50 et 60 milliards de dollars chaque année. Une somme considérable dont l’institution financière veut améliorer l’efficacité et la transparence.

Pour cela, elle a décidé de se tourner vers la technologie de la blockchain. Celle-ci a été développée pour soutenir le développement des cryptomonnaies, le bitcoin en particulier. Elle permet de fluidifier les échanges financiers et de garder une trace de toutes les opérations, de manière infalsifiable. Ainsi, la Banque Mondiale a mandaté la Commonwealth Bank of Australia, la plus grande banque d'Australie, pour préparer cette e-obligation, appelée "Bond-i" (pour blockchain operated new debt instrument). Elle reposera sur la technologie Cloud de Microsoft.

 

Dans un premier temps, selon un représentant de l’institution, contacté par l’AFP, la Banque Mondiale espérait lever 50 millions de dollars australiens (environ 36 millions de dollars américains). Le 23 aôut, elle a finalement annoncé en avoir levé 110, soit près de 80 millions de dollars américains. 

Gain d’argent et de confiance

Dans un communiqué, l’organisme transnational écrit : "La blockchain a le potentiel de simplifier les processus passant par de nombreux intermédiaires et agents de marchés. Cela peut aider à simplifier la levée de capitaux et la négociation de titres, à améliorer l'efficacité opérationnelle et à renforcer la surveillance réglementaire".

Comprendre : faire plus avec la même somme. Le blockchain va permettre de réaliser des économies en termes de "frais de gestion" en supprimant certains intermédiaires. Par ailleurs, la traçabilité des sommes en jeu d’un bout à l’autre de la chaîne, depuis la levée d’argent jusqu’à la réalisation du projet, va convaincre plus d’investisseurs.

"Cette obligation pionnière est une étape importante dans nos efforts pour apprendre comment conseiller nos pays clients sur les opportunités et les risques qu'offrent les technologies de rupture. (Par ce biais), nous nous efforçons d'atteindre les objectifs de développement durable (des Nations unies)", explique Denis Robitaille, porte-parole de la banque Mondiale.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Climate finance day activistes Eric PIERMONT AFP

Climate Finance Day (2015-2021), histoire d’une époque qui s’achève

Depuis 2015, la place financière de Paris organise un événement annuel en lien avec les COP sur le climat : le Climate Finance Day. À vocation internationale, il réunit des dirigeants de grandes institutions financières pour qu’ils y fassent des annonces sur leurs engagements de lutte contre le...

Froid texas Ron Jenkins GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Le coût des catastrophes naturelles atteint des sommets... et inquiète les assureurs

Les événements climatiques du premier semestre 2021 auront causé près de 40 milliards de dollars de dommages assurés, selon une étude de Swiss Re. L’enchaînement de tempêtes, inondations, grêle, etc., en raison du dérèglement climatique fait monter le prix de ces catastrophes naturelles, qui...

Paiement monnaie CCO

Le jour où les citoyens ont imposé les monnaies locales en Europe

Dans les années 2020, les citoyens ont décidé de reprendre en main la finance, en se réappropriant leur monnaie. Les systèmes de paiement locaux se sont multipliés, puis généralisés, au point qu’en 2033, les banques centrales ont décidé d’intervenir pour valider et régulariser les monnaies locales....

Banque centrale europenne Christine Lagarde Martin Lamberts ECB

La Banque centrale européenne va prendre en compte la surchauffe climatique

Dôme de chaleur en Amérique du Nord et gouttes froides en Europe matérialisent le risque climatique. Il pèse sur les entreprises sans qu’on sache très bien comment, à l’exception du secteur pétrolier. Pour le savoir la Banque centrale européenne dirigée par Christine Lagarde a annoncé, à la surprise...