Publié le 10 janvier 2018

FINANCE DURABLE

L’Autorité des marchés financiers fait la leçon à Nabilla sur les dangers du bitcoin

L’autorité des marchés financiers a repris Nabilla sur le Bitcoin. Cette dernière affirmait, dans le cadre d’une vidéo promotionnelle sur les réseaux sociaux, que c’est un investissement sûr et rentable. Mais l’AMF lui rappelle que tout peut être perdu avec de tels placements.

Nabilla a fait la promotion du site d'achat de Bitcoins sur Snapchat.
Nabilla

Faire du placement publicitaire sur les réseaux sociaux par le biais d’influenceurs à succès est courant. Les Norman, Cyprien et autres Natoo ne se privent pas de promouvoir des produits sur Youtube, Instagram, Twitter... La star de la téléréalité Nabilla se prête aussi à l’exercice, mais sa dernière promotion est sortie de l’ordinaire. Il s’agissait de mettre en avant un produit financier : la monnaie virtuelle bitcoin. Mais son plaidoyer, un peu trop enthousiaste sur Snapchat, a forcé l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) à réagir.

Nabilla vantait les mérites de Traderlebitcoin, un site de trading qui permet l’achat de la monnaie virtuelle. Et son argumentaire semblait "convaincant". Elle parle d’une monnaie qui est "grave en train de se développer". "Moi, j'ai dû mettre 1 000 euros et j'ai déjà gagné 800 euros", illustre-t-elle. Elle précise : "C'est de l'argent que vous pouvez toujours récupérer, c'est de l'argent virtuel. C'est gratuit, il n'y a rien à perdre".

Chute de 26 %

Merci Nabilla du bon tuyau… Sauf que l’AMF a immédiatement interpellé la jeune femme sur Twitter. "Nabilla, Le Bitcoin c'est très risqué ! On peut perdre toute sa mise. Pas de placement miracle. Restez à l'écart", assure l’Autorité. Dans un autre message, elle ajoute "Le Bitcoin est un investissement risqué. Nous vous invitons à la plus grande vigilance".

 

Et pour cause, après avoir flambé ces derniers mois au point de flirter avec les 20 000 dollars l’unité mi-décembre, celui-ci a perdu 26 % de sa valeur ces derniers jours. Et plusieurs analystes anticipent une chute de 40 % à terme. Malgré cela, depuis décembre, une place financière, le Chicago board options exchange (Cboe), propose un des premiers produits financiers permettant de parier sur l'évolution et l'avenir de la monnaie virtuelle.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Avec son modèle disruptif, Tesla devient le constructeur le plus cher du monde

Tesla semble avoir passé la crise du Covid-19 sans heurts, et a même vu son cours de Bourse atteindre des sommets. Le constructeur américain, qui va annoncer ses résultats du deuxième trimestre, est depuis quelques semaines devenue la première capitalisation boursière automobile du monde, devançant...

Carte bancaire CCO

Plusieurs banques s’allient pour renforcer la souveraineté européenne des moyens de paiement

La crise sanitaire a mis en relief la dépendance du Vieux Continent aux systèmes de paiement internationaux. Seize banques de la zone euro se sont associées pour proposer une solution purement européenne, proposant notamment une carte bancaire et un portefeuille électronique. Elles sont activement...

Entrepot amazon jordan stead

Amazon lance un fonds de deux milliards de dollars pour réduire son empreinte carbone

Le géant américain de l’e-commerce et des services informatiques vient de créer un fonds d’investissement pour financer des technologies permettant de réduire les émissions de CO2. Ce fonds doté de deux milliards de dollars vient compléter l’engagement pris par Amazon à l’automne dernier d’atteindre...

BlackRock wikicommons 01

La médiatrice de l'UE ouvre une enquête sur un contrat attribué à BlackRock par la commission européenne

La médiatrice de l'Union européenne veut interroger la Commission sur sa décision d'attribuer un contrat à BlackRock. La mission du groupe américain consiste à réaliser une étude sur la prise en compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans la supervision bancaire.