Publié le 23 décembre 2019

FINANCE DURABLE

[2010-2020] Le jour où la crise grecque a menacé toute la zone euro

C’est un feuilleton aux multiples rebondissements qu’ont connu la Grèce et l’Europe au début de la décennie. Surendettée, économie en berne, la Grèce est poussée à l’austérité par ses créanciers européens et internationaux. Au point de friser la rupture avec la zone euro et d’entraîner, avec elle, le reste de l’Europe. À l'occasion de l'entrée dans les années 2020, les journalistes de Novethic témoignent des événements de la décennie passée. 

Alexis Tsipras Jean Claude Juncker Commission Europeenne
Alexis Tsipras, premier ministre grec, et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, en 2015.
@Commission européenne

La crise la plus grave depuis la grande dépression de 1929 venait juste d’avoir lieu. Le monde entier en était encore à panser ses blessures quand, en Grèce, les répliques du séisme de 2008-2009 se sont fait sentir. Ce pays du sud de l’Europe, que l’on louait quelques années plus tôt pour sa croissance économique élevée, est soudainement devenu le mouton noir de la zone euro. La crise a jeté une lumière crue sur un endettement colossal (et sous-estimé par les statistiques publiques), qui atteint jusqu’à 175 % du PIB en 2015, et une difficulté à faire rentrer l’argent dans les caisses publiques.

Dès 2010, l’Union européenne doit se mettre au chevet de la Grèce pour tenter de résoudre son problème d’endettement. Pendant plusieurs années, les plans d’aide à la Grèce se succèdent avec, dans le rôle du docteur la fameuse Troïka, composée de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international. Son objectif est clair : il faut à tout prix redresser les finances publiques grecques, quitte à vendre les bijoux de famille via des privatisations, et à serrer la vis aux Grecs.

Sévère cure d’austérité

Les pays du nord de l’Europe et l'Allemagne poussent les Grecs à la rigueur budgétaire. Pas question pour eux d’éponger la dette et d’en faire peser le poids sur leurs propres contribuables. La cure sévère d’austérité imposée aux Grecs passe mal dans la population, déjà plombée par des taux de chômage records autour de 25 %. En 2015, le parti anti-austérité Syriza, mené par Alexis Tsipras, arrive au pouvoir et relance les négociations avec l’Europe, en essayant d’imposer de nouvelles règles. Les autorités européennes et la Grèce repartent dans une nouvelle salve de négociations…

Pendant toute cette période, alors que trois plans de sauvetage successifs sont mis en place, le spectre d’un Grexit, une sortie de la Grèce de la zone euro, n’est pas loin. Certains y voient l’occasion pour la Grèce de revenir à la drachme, de la dévaluer et de relancer son économie. Au risque de faire tomber tout le reste de la zone euro… D’autant que la troïka craint la contagion de cette crise grecque à d’autres pays en difficulté, comme l’Espagne, le Portugal, l’Irlande, l’Italie, et même la France.

Les États membres de l’Union européenne auront appris, avec une immense difficulté, à faire front ensemble malgré leurs divergences de point de vue. En 2012, pendant cette crise de la dette publique européenne, qui aura frappé la Grèce et touché d’autres pays européens, le Mécanisme européen de stabilité (MES) voit le jour. Il remplace et pérennise deux mécanismes d’aide mis en place temporairement au début de la crise de la dette, avec pour ambition de prêter de l’argent aux États en difficulté et de renflouer les banques en cas de pépin.

Arnaud Dumas, @ADumas5

Décennie


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Assemblee generale AIrbus 2019 Airbus

Crise du Coronavirus : vers un confinement des dividendes versés aux actionnaires

De plus en plus de voix s’élèvent alertant sur les politiques de dividende des entreprises. Les plans massifs d’aides publiques, pour soutenir les sociétés confrontées à la crise du coronavirus, ne doivent pas se retrouver dans la poche des actionnaires. Certains grands groupes ont déjà annoncé...

Ouverture NYSE bourse coronavirus BryanRSmith AFP

[Coronavirus, le jour d’après] Réhumaniser la finance pour changer les paramétrages du trading à haute fréquence

Depuis le 20 février, les bourses mondiales ont perdu en moyenne 30 %, suivant des phases de chutes vertigineuses suivies de temporaires remontées. La cause est le recours massif au trading à haute fréquence, géré par des algorithmes préprogrammés qui surréagissent au moindre signal négatif. Pour y...

Coronavirus : la BCE injecte 750 milliards d’euros pour soutenir l'économie

La Banque Centrale Européenne (BCE) déploie un programme massif d’injection d’argent frais dans l’économie européenne. Un programme d’achat d’actifs d’urgence pandémie de 750 milliards d’euros est lancé jusqu’à la fin de l’année au moins, pour tenter d’aider les entreprises à traverser le choc de...

Gisement petrole CCO

Reclaim Finance, une nouvelle ONG pour tracer les investissements fossiles des banques

Une nouvelle ONG entend remettre la finance au service du climat. Reclaim Finance, fondée par deux professionnels des organisation non gouvernementale et affiliée aux Amis de la Terre France, a vu le jour mi-mars. Elle prévoit de mettre la pression sur les acteurs financiers pour qu’ils sortent des...