Publié le 07 juin 2019

ENVIRONNEMENT

600 000 tonnes de plastiques rejetés chaque année dans la Méditerranée, selon le WWF

Les pays du pourtour méditerranéen gèrent très inégalement leurs déchets plastiques. Une bonne partie n’est pas collectée et se retrouve dans la nature et bien souvent dans les eaux de la grande mer qui périt déjà de cette pollution. 600 000 tonnes s’ajoutent chaque année, dont 250 000 tonnes venues d’Égypte. La France est le plus gros producteur de déchets plastiques mais seulement 2 % ne sont pas collectés.

Bouteilles plastique recyclees CC0
Tous les pays du bassin méditerranéen participent au flot de déchets plastiques qui polluent la mer.
@CCO

Selon un rapport publié vendredi par le WWF, la mer Méditerranée est en train de périr sous un torrent de plastique. Les 22 pays* de la région étudiée par l’ONG génèrent 24 millions de tonnes de déchets plastiques. 42 % sont enfouis, 14 % incinérés et 16 % seulement sont recyclés. Restent 28 % de déchets qui ne sont pas ou mal gérés et se retrouvent dans la nature. Ceux-ci au fil des fleuves échouent dans la grande mer quasi fermée. Ainsi, l’organisation estime que jusqu’à 600 000 tonnes de plastiques viennent polluer ces eaux chaque année.

C’est l’Égypte qui prend très largement la tête de ce triste palmarès avec 250 000 tonnes issues de ce seul pays. Vient ensuite la Turquie avec 110 000 tonnes et l’Italie avec 40 000 tonnes. "Sans action immédiate, ces volumes vont continuer à croître alors que la production de plastique va quadrupler dans la région d’ici 2050", prévient le WWF.

Déchets plastique médittérannée WWF

Dans ce contexte, la France présente un profil particulier. Le pays a produit 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques en 2016, soit 66,6 kg par personne. Cela en fait le premier producteur de déchet de la région. 98 % de cette masse a été collectée, soit 4,4 millions de tonnes. Seulement 22 % ont été recyclés. Les 2 % restants génèrent "la fuite de 80 000 tonnes de plastique dans la nature", dont 11 200 tonnes "pénètrent en Méditerranée", a calculé l'ONG.

La pêche, l'aquaculture et le transport maritime sont à l'origine de 9 % de cette pollution (casiers à crabes, filets à moules, conteneurs…). La concentration de débris plastiques est particulièrement élevée près de Marseille, de Nice et de la Corse, ce qui s'explique en partie par "le tourisme et les activités de loisirs".

Ludovic Dupin avec AFP

*Albanie ; Algérie ; Bosnie-Herzégovine ; Chypre ; Croatie ; Égypte ; Espagne ; France ; Gibraltar ; Grèce ; Israël ; Italie ; Liban ; Libye ; Malte ; Maroc ; Monaco ; Monténégro ; Slovénie ; Syrie ; Tunisie ; Turquie.


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

On avale jusqu a 5 grammes de plastique par semaine

[Science] Chaque semaine, nous avalons cinq grammes de plastique, le poids d’une carte de crédit

Avec ou sans sel ? Selon un rapport de l'université de Newcaslte pour le WWF, une personne avale jusqu'à 5 grammes de plastique par semaine, l'équivalent du poids d'une carte de crédit. Nous ingurgitons ces microparticules de plastique principalement en buvant de l'eau en bouteille mais également en...

La premiere carte de credit qui plafonne notre empreinte carbone selon nos achats 1

[Bonne nouvelle] La première carte de crédit qui calcule votre empreinte carbone selon vos achats

Et si nous faisions autant attention à nos quotas de CO2 qu'à notre argent ? Doconomy, une startup suédoise, vient de lancer en partenariat avec MasterCard une carte de crédit calculant l'empreinte carbone de nos achats. La version Black Card vous bloque même vos achats si vous dépassez le plafond...

Bouteilles plastique recyclees CC0

600 000 tonnes de plastiques rejetés chaque année dans la Méditerranée, selon le WWF

Les pays du pourtour méditerranéen gèrent très inégalement leurs déchets plastiques. Une bonne partie n’est pas collectée et se retrouve dans la nature et bien souvent dans les eaux de la grande mer qui périt déjà de cette pollution. 600 000 tonnes s’ajoutent chaque année, dont 250 000 tonnes venues...

Un bateau de croisiere symbole de la pollution et du tourisme de masse a perdu le controle a venise

[Vidéo] À Venise, l'accident d'un navire de croisière relance le débat sur le tourisme de masse

C'est un accident impressionnant qui n'a heureusement pas provoqué de décès. Un paquebot de croisière a perdu le contrôle et a percuté un bateau de touristes sur les quais de Venise. L'événement a relancé le débat sur la présence de ces villes flottantes, symbole de la pollution et du tourisme de...