Publié le 06 avril 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] Le réchauffement va rendre la Terre plus verte et plus bleue… mais ce n’est pas une bonne nouvelle

Le réchauffement climatique va modifier les populations de phytoplancton dans les océans de la planète. En conséquence, les bleus et les verts visibles des eaux, influencés par la densité de ces micro-organismes, vont se faire plus intenses d’ici 2100.

Explosion de phytoplancton au large de l Islande Nasa
Une explosion de phytoplancton au large de l'Islande vue depuis l'espace.
@Nasa

À la fin du siècle, notre planète sera plus bleue et plus verte, en tout cas pour ce qui concerne ses océans. Ces derniers recouvrent 70 % de la surface du globe. La différence sera à peine perceptible à l’œil nu, mais elle sera mesurable par nos satellites. La cause est le réchauffement climatique qui va profondément bouleverser les équilibres sous-marins, expliquent des scientifiques du MIT, de l'université de Californie et de l'université de Southampton dans une étude publiée dans Nature Communication.

Depuis que le réchauffement climatique dû à l’Homme s’est engagé, plus de 90 % de cette chaleur s’est dissipée dans les océans et y affecte profondément la vie. En première ligne, on trouve le phytoplancton, un micro-organisme végétal riche en chlorophylle vivant à de faibles profondeurs. Selon sa présence, il modifie la couleur de l’eau allant du bleu au vert.

50 % des océans affectés

La hausse des températures va favoriser certaines variétés de phytoplancton et en affecter négativement d’autres. Environ 50 % des océans planétaires vont être affectés par ces changements de pigmentation. L’océan Atlantique sera le premier touché avec sa partie équatoriale marquée d’un bleu plus profond, tandis que les eaux près des pôles tireront plus vers le vert.

Ainsi la couleur de la Terre va devenir un vrai marqueur du changement climatique. Et ce nuancier sera à surveiller de près car le phytoplancton est un des rouage clé du cycle du carbone sur Terre, en capturant le CO2 et en l’emprisonnant au fond des océans. Il est aussi à la base de la chaîne alimentaire et ses changements vont affecter de nombreuses espèces de poissons, dont ceux consommés par l’Homme.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Eau

Sécheresse, pollution, inondations, les ressources en eau se dégradent. Or l’eau est indispensable à de nombreuses activités industrielles, plus particulièrement dans le secteur de l’énergie. Les projets de grands barrages sont souvent contestés.

Canal de garonne Guy Dugas

[Science] Des antibiotiques polluent les rivières du monde entier

De l'Europe à l'Asie en passant par l'Afrique, les concentrations d'antibiotiques relevées dans certaines rivières du monde dépassent largement les niveaux acceptables, met en garde une étude présentée début juin.

Rivieres pixabay

Du glyphosate et autres pesticides retrouvés dans des lacs et rivières

Des traces de substances suspectées d'être des perturbateurs endocriniens ont été trouvées dans des lacs et rivières françaises, a fait savoir mardi l'association Générations futures après avoir épluché des milliers de données publiques.

Explosion de phytoplancton au large de l Islande Nasa

[Science] Le réchauffement va rendre la Terre plus verte et plus bleue… mais ce n’est pas une bonne nouvelle

Le réchauffement climatique va modifier les populations de phytoplancton dans les océans de la planète. En conséquence, les bleus et les verts visibles des eaux, influencés par la densité de ces micro-organismes, vont se faire plus intenses d’ici 2100.

ONU Environnement Hannah McNeish

Les pressions sur les ressources en eau pourraient coûter jusqu’à 45 % du PIB mondial

C’est l’un des 17 objectifs de développement durable des Nations-Unis pour 2030 mais il semble plus que jamais hors d’atteinte au vu des derniers chiffres publiés par l'ONU. Plus de deux milliards d’êtres humains n’ont toujours pas accès à l’eau potable et quatre milliards et demi à des services...