Publié le 28 octobre 2021

ENVIRONNEMENT

Neutralité carbone : pour avoir un vrai impact, les entreprises peuvent enfin s’appuyer sur une norme de référence

Fini les grands engagements qui ne sont pas suivis d'actes. Alors que la COP26 va ouvrir ses portes, l'initiative Science Based Targets vient de dévoiler un standard pour encadrer les engagements de neutralité carbone des entreprises qui foisonnent partout dans le monde. Une nouvelle norme basée sur la science et alignée sur les objectifs de l'Accord de Paris qui va permettre de valoriser les efforts réels des entreprises tout en luttant contre les soupçons de greenwashing qui pèsent sur elles.

Passer aux actes Halfpoint Stock
L'initiative Science Based Targets propose une norme pour cadrer les engagements climatiques des entreprises vers la neutralité carbone.
Istock / Halfpoint

Il est devenu aujourd’hui incontournable pour les grandes entreprises de prendre des engagements visant la neutralité carbone. Mais derrière ces promesses, l’impact n’est pas souvent au rendez-vous. Le cabinet BCG Gamma estime qu’à peine 10 % des entreprises qui cherchent à réduire leurs émissions les mesurent de façon précise. Elles ne sont que 11 % à les avoir effectivement réduites à hauteur de leurs ambitions ces cinq dernières années. Pour enclencher une vraie dynamique du monde économique, l’initiative Science-Based Targets (SBTi) vient de publier un premier standard visant la neutralité carbone pour rester sur une trajectoire de réchauffement climatique limitée à 1,5°C.

Alors qu’aujourd’hui "les entreprises définissent elles-mêmes leurs objectifs de réduction de neutralité carbone sans évaluation crédible et indépendante de leur ambition et de leur intégrité", selon Alberto Carrillo Pineda, DG de la SBTi, l’enjeu est de remettre de l’ordre en publiant un standard de référence. Et ce dernier se veut exigeant. La norme de SBTi requiert ainsi de réduire de moitié les émissions de l’entreprise, sur l’ensemble de sa chaine d’approvisionnement, d’ici 2030 et de 90 à 95 % avant 2050. Les 5 à 10 % restant pourront alors être compensés. Or aujourd'hui, la compensation passe souvent avant la réduction.

AstraZeneca et Holcim s'alignent sur le standard SBTi

"Si vous êtes un chef d'entreprise qui veut joindre le geste à la parole, je vous encourage à aligner la stratégie climatique de votre entreprise sur ce que la science exige", a réagi Mads Nipper, le PDG d’Orsted, l’un des principaux énergéticiens du Danemark. La firme fait partie des sept premières entreprises à avoir aligné ses objectifs de neutralité sur le standard développé par SBTi. À ses côtés, des géants comme le groupe pharmaceutique AstraZeneca ou le spécialiste des matériaux de construction Holcim.

"Sans une définition scientifique commune de ce qui constitue un objectif de neutralité carbone, les entreprises et leurs parties prenantes ne peuvent pas être sûres que leurs objectifs climatiques à long terme sont crédibles ou suffisamment ambitieux. La norme SBTi Net-Zero applique les dernières données scientifiques sur le climat au processus de fixation des objectifs", analyse Richard Batten, chef substainability officer chez JLL, une société américaine spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise qui s’est elle aussi lancée dans la course du standard SBTi. 

Orienter les financements 

Cette norme est d’autant plus importante qu’elle va permettre de lutter contre le "greenwhashing" au moment où les entreprises sont de plus en plus pointées du doigt par la société civile sur la sincérité de leurs engagements. Leurs actionnaires commencent aussi à monter au créneau, même dans les secteurs les plus carbo-intensifs. La major pétrolière Exxon a ainsi dû intégrer à son conseil deux nouveaux administrateurs plus favorables à la cause climatique après avoir été "renversée" par un tout petit fonds d’investissement nommé Engine N°1.

L’enjeu est également, pour les investisseurs, de pouvoir repérer et orienter les financements vers des entreprises qui s’engagent concrètement. "Jusqu'à présent, il était presque impossible de s'assurer que les investissements et les engagements soutenaient un véritable alignement climatique des entreprises. Il n'y avait aucun moyen de savoir quels objectifs net zéro étaient crédibles", explique Michael Hugman, directeur du financement climatique à la Children's Investment Fund Foundation et membre du groupe consultatif d’experts qui ont construit la norme SBTi. 

Marina Fabre, @fabre_marina 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Pollution CO2 emissions pixabay

Baisse des émissions de CO2 en Chine : vers un pic plus tôt que prévu ?

La politique mise en place par Pékin pour limiter la spéculation et l'endettement dans l'immobilier, ainsi que la crise du charbon, ont entraîné une baisse inédite des émissions de CO2 de la Chine, depuis la relance post-Covid19. Pour les spécialistes, cela pourrait conduire à un pic précoce des...

Allemagne gouvernement coalition Florian Gaertner Photothek dpa Picture Alliance via AFP

Le climat et la reconversion écologique de l’industrie, priorités du nouveau gouvernement allemand

Avec deux élus Verts à des postes clefs, le nouveau gouvernement allemand innove. Robert Habeck va diriger un "Ministère de l’économie et de la protection du climat" qui symbolise la volonté de l’Allemagne de faire converger les deux, et Annalena Baerbock, qui sera la première femme ministre des...

Preserver climat planete IvanJesusCruzCivieta

Les investissements favorables au climat ont résisté malgré la crise

Les investissements en faveur du climat ont progressé de 10 % en 2020, malgré la crise sanitaire. C'est ce que relève le panorama dressé par le think tank I4CE. Les véhicules électriques et hybrides rechargeables en ont principalement profité. Mais les experts alertent sur de possibles tensions à...

Dispositifs medicaux empreinte carbone secteur sante ibrahim boran unsplash

Le secteur de la santé représente 8 % des émissions de gaz à effet de serre en France

Le Shift Projet poursuit son Plan de transformation de l’économie française (PTEF) avec la publication d'un quatrième rapport consacré cette fois à la santé. Le secteur, jusque-là rarement pointé du doigt, représente tout de même 8 % des émissions de gaz à effet de serre dans l'Hexagone. Le think...