Publié le 22 mai 2015

ENVIRONNEMENT

Lutte contre le changement climatique : les acteurs financiers français s'engagent prudemment

"Comment réorienter les milliers de milliards vers une économie bas carbone ?", le slogan du Climate Finance Day, organisé ce vendredi 22 mai à l’Unesco à Paris, montre quel est l’objectif de cette journée. Quel rôle entendent jouer les acteurs français dans ce rendez-vous international qui accueille un millier de participants ? Leurs associations professionnelles y publient une déclaration, mais seule une poignée d’entre eux ont pris des engagements concrets sur le carbone.  

Avant le Climate Finance Day, François Hollande recevait à l'Elysée des acteurs du monde de la finance, des représentants des Nations Unies et l'économiste Nicholas Stern.
Kenzo Tribouillard / AFP

Sept associations françaises rassemblant des acteurs financiers publient une déclaration commune sur le changement climatique, à l’occasion du Climate Finance Day qui se déroule ce 22 mai à Paris. Le texte a été longuement étudié, et chaque virgule mûrement réfléchie, pour que la FBF qui représente les grandes banques, l’AFA qui représente les assureurs mutualistes et privés, l’AFG et l’AFIC qui représentent les gestionnaires de fonds, ainsi que Paris Europlace et l’ORSE (Obesrvatoire pour la responsabilité sociétale des entreprises), puissent le signer.

 

Un volontarisme certain...

 

Officiellement, elles soutiennent toutes l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés et s’engagent "en tant que fédérations professionnelles, à encourager, dans un contexte international, les acteurs financiers de la Place de Paris afin qu’ils soutiennent cette déclaration et collaborent à sa mise en œuvre".

Leur incitation à agir passe par cinq volets :

- mener un "dialogue constructif" avec les gouvernements, les négociateurs et les entreprises.

- favoriser les investissements, les financements et les assurances orientés vers des solutions et des technologies bas-carbone.

- intensifier la R&D (Recherche et le développement) et l’innovation.

- intensifier les collaborations avec les entreprises pour réduire la menace et les effets du changement climatique.

- intensifier les collaborations avec les pouvoirs publics et les régulateurs pour créer un cadre favorable à la lutte contre le changement climatique.

Ce texte, long de quatre pages, est un premier signe d’intérêt des financiers français, comme l’explique Michel Laviale, l’animateur du Club Finance de l’ORSE qui a porté le projet : "Nous avions l’objectif d’avoir une prise de parole collective à travers les associations d’acteurs financiers, pour témoigner de leur prise de conscience progressive du sujet climat. Le Climate Finance Day crée un contexte favorable à une certaine accélération." Manque pourtant à l’appel la seule association française porte-parole des investisseurs institutionnels l’AF2I (Association française des Acteurs institutionnels). Sollicitée, elle n’a pas donné suite. 

 

... Mais des engaments concrets à surveiller

 

Or, quatre d’entre eux ont annoncé la veille avoir pris un engagement plus concret : le groupe Caisse des Dépôts, l’ERAFP, le FRR et l’Ircantec, trois acteurs de la retraite publique qui lui sont liés et gèrent ensemble 82 milliards d’euros. Ils se sont engagés à publier, d’ici décembre 2015, l’empreinte carbone de leur portefeuille d’actions cotées, et à lancer des initiatives pour réduire significativement à terme cette empreinte carbone.

Co-organisateur du Climate Finance Day, le groupe Caisse des dépôts est à l’offensive, ce dont témoigne son directeur général.

Il faudra observer attentivement les engagements pris par les divers acteurs financiers français dans les mois à venir pour mesurer l’impact de la déclaration des associations financières, et voir jusqu’où elle aura réussi à entraîner d’autres acteurs majeurs sur le terrain climatique.

Le texte définitif de la loi sur la transition énergétique pourrait les y aider, si les dispositions concernant leurs obligations de publier des informations sur la prise en compte du changement climatique et le volume des financements verts sont maintenues.

Le débat est en cours. Le vote solennel sur la loi est prévu pour mardi prochain.

Anne-Catherine Husson-Traore
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Aron Cramer (BSR) : "Quel que soit le résultat de la COP21, les entreprises devront agir contre le changement climatique"

Les entreprises prennent le changement climatique au sérieux. Mais elles doivent intensifier leurs efforts, notamment par le biais de collaborations, pour réussir à atteindre l'objectif d'un réchauffement climatique limité à 2°C d'ici la fin du siècle. C'est le message d'Aron Cramer, le...

Climate Business Summit : un consensus et des promesses à tenir

Le Climate and Business Summit s'est achevé ce jeudi 22 mai sur un consensus : les entreprises sont conscientes du risque climatique, et constituent désormais une véritable force pour lutter contre le réchauffement de la planète. Les dirigeants ont martelé l'importance de voir émerger un...

Climat : les entreprises doivent se fixer des objectifs en ligne avec celui de 2°C à 2050

Pour ne pas dépasser les 2 degrés de réchauffement climatique d'ici 2050, il ne faut pas émettre plus de 1 000 millions de tonnes de carbone, ce qui suppose un changement de cap radical de l’ensemble de l’économie mondiale. Pour faire passer le message, un collectif d’organisations évalue...

Pierre-René Lemas : "Mettre la pression sur les acteurs privés"

Le groupe Caisse des Dépôts (dont Novethic est une filiale) est l’un des co-organisateurs du Climate Finance day, qui aura lieu ce vendredi 22 mai à l’Unesco. En pleine Climate and Business week, Pierre-René Lemas, le directeur général de la CDC, détaille les engagements d’investissements...

Pascal Canfin : "Nous sommes à un point de basculement vers l'économie bas carbone"

À 192 jours de la Conférence de Paris sur le climat, plus d'un millier de leaders économiques et financiers sont réunis dans la capitale française pour parler de la prise en compte du changement climatique dans la sphère business. Décryptage des enjeux avec Pascal Canfin, ancien ministre...

Business and Climate Summit : Hollande demande aux entreprises une feuille de route

Le Business and Climate Summit s’est ouvert à Paris ce mercredi 20 mai en présence de François Hollande. Le président de la République a fortement incité les entreprises à fournir une feuille de route d’ici la COP21 (qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre), avec des objectifs de...

Crédit Agricole met un frein à ses financements dans le charbon

À quelques mois de la COP21, Crédit Agricole fait un geste fort en annonçant son désengagement dans les projets liés à l’extraction de charbon. Si la banque, en revanche, continuera de financer des centrales thermiques, le temps de la transition, elle affirme qu’elle sera plus restrictive...

Comptabilité environnementale : Kering partage sa méthodologie

773 millions d’euros, c’est le coût estimé de l’impact du groupe Kering sur l’environnement en 2013. Le géant du luxe a publié le 19 mai son premier Compte de Résultat Environnemental, qui traduit son empreinte et celle de ses fournisseurs en valeur monétaire. Kering a également partagé sa...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

G7 club climatique JOHN MACDOUGALL POOL AFP

Le G7 créé un "club climatique", une diplomatie "commando" contre le réchauffement

Les dirigeants du G7 réunis en Allemagne ont annoncé le 28 juin la création d'un "club climatique". Face à l'échec des pays actuels à respecter la trajectoire de l'Accord de Paris, ce "commando" sera chargé de coordonner et de renforcer la lutte contre le changement climatique. Si l'initiative est...

Ampoule eteinte sobriete energetique pixabay neymark195

Engie, EDF, TotalEnergies... Quand les trois plus grands énergéticiens français appellent à une certaine "sobriété"

Dans une tribune inédite, les trois dirigeants des plus grandes entreprises de l'énergie en France appellent les consommateurs et les entreprises à la "sobriété". Face à des approvisionnements, en gaz russe notamment, de plus en plus incertains, ils craignent de devoir faire face à de nombreuses...

Tudiants poussent les entreprises a repondre a l urgence climatique Istock 01

Polytechnique, Sciences Po, AgroParisTech : comment la remise des diplômes, vitrine des grandes écoles, est devenue politique

Plus aucune remise de diplômes ne se déroule désormais sans un appel fort des jeunes à répondre à l'urgence climatique. Ce week-end, les étudiants de Sciences Po et Polytechnique n'ont pas manqué cette opportunité. Un "processus de politisation" de plus en plus présent dans les grandes écoles où la...

Marseille vieux port ludovic marin afp

Montée des eaux : D’ici 30 ans, des tsunamis vont déferler en Méditerranée

Alors que les océans indien et pacifique sont régulièrement touchés par des tsunamis, d'ici 2050, les côtes méditerranéennes seront elles aussi impactées. La probabilité est de 100 %, selon l'Unesco qui vient d'étendre son programme de protection à toutes les zones à risque dans le monde, dont la...