Publié le 02 septembre 2019

ENVIRONNEMENT

[Décryptage] Les lycéens veulent changer de modèles, la réforme suffit-elle ?

Les lycéens français vont tester dès aujourd’hui une nouvelle réforme de l’éducation nationale qui modifie la façon d’enseigner, tout comme le bac. Au-delà de ce changement d’organisation, fragilisé par la résistance des professeurs, le programme fait-il la place au développement durable et au changement de modèles qu’appellent les moins de 20 ans, emmenés par Greta Thunberg ?

Blanquer ecole Reunion ecologie ministere
Xavier Blanquer, ministère de l'Éducation, présentant da&ns une école de la Réunion les écogestes imaginés par les lycéens.
@ministère

L’environnement est un des trois défis que le Ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, s’est engagé à relever pendant l’année scolaire 2019/2020. Au programme, l’intégration des enjeux climatiques dans les matières scientifiques et en histoire-géographie, en Première comme en Terminale. La dimension de la responsabilité humaine dans la dégradation de l’environnement fera partie des classes d’enseignement moral et civique.

Ce programme a été construit après consultation des lycéens amenés à élaborer des propositions au printemps dernier. L’idée forte est de favoriser les éco gestes d’où la création d’éco-délégués, élus par leurs camarades de classe pour les sensibiliser et les impliquer dans des projets de préservation de la biodiversité à travers la création de potagers, de nichoirs ou la plantation d’arbres. Cela ne sera sans doute pas très simple à mettre en place dans les lycées les plus urbanisés avec cours de bitume.

Appliquer aux matières économiques

Mais si l’intention est bonne, les éco-délégués feront-ils le poids face à la demande de changements beaucoup plus radicaux qu’appelle le mouvement des jeunes pour le climat et sa porte-parole Greta Thunberg ? Ils espèrent une remise en cause radicale du modèle consumériste et d’une économie qui carbure pour l’essentiel aux énergies fossiles et appellent leurs ainés à la raison.

Si les écogestes sont toujours bons à prendre, il est dommage que la réforme ne concerne pas les matières économiques et sociales. Le développement durable n’est pas intégré dans l’option Sciences économiques et sociales proposée aux élèves de Première. Si l’Éducation nationale veut préparer ses futurs bacheliers aux changements de paradigme, auxquels les entreprises elles-mêmes se préparent, il va falloir qu’elle aille plus loin.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Integration enjeux ecologique programme enseignement superieur

Les directeurs et enseignants du supérieur appellent à l'intégration des enjeux écologiques dans les formations

C'est au tour des directeurs d'établissement et des enseignants du supérieur de se mobiliser. Ils sont plus de 6 000 à avoir signé un appel du Shift project réclamant plus de formations sur les enjeux écologiques et climatiques dans les programmes. Une lacune que les écoles et universités commencent...

Desobeissance civile extinction rebellion Raphael Kessler Hans Lucas

[Génération climat] La désobéissance civile : des actions radicales qui attirent une jeunesse dans l'urgence

Les actions de désobéissance civile connaissent un nouveau souffle en France, en partie portées par un attrait de la jeunesse pour des méthodes plus radicales. Les pétitions et les marches ne suffisent plus à répondre au sentiment d'urgence de cette génération, la première à connaître les...

Adaptation changement climatique mangrove CC0

[Infographie] Adaptation au changement climatique : investir 1 800 milliards de dollars et en gagner 7 000

La Commission mondiale sur l'adaptation, créée en octobre 2018 par le philanthrope Bill Gates, publie son premier rapport sur l’urgence de l’adaptation au changement climatique. Elle estime qu'investir 1 800 milliards de dollars dans cinq actions prioritaires permettrait d’engendrer plus de 7 000...

Letitia James procureure de New York Matt Cohen

Climat : la politique pro-charbon de Donald Trump attaquée par 22 États et 7 grandes villes

Aux États-Unis, 22 États et 7 grandes villes ont décidé de porter plainte contre la politique environnementale du gouvernement. Les plaignants dénoncent la nouvelle réglementation de l'administration Trump qu'ils jugent inefficace à la fois pour lutter contre le changement climatique et la...