Publié le 06 avril 2018

ENVIRONNEMENT

Face à l'extinction des abeilles, Walmart mise sur des robots pollinisateurs

Le géant américain Walmart entrevoit une faille dans son business model : l'extinction des abeilles. Ces dernières pollinisent un tiers de la nourriture que nous mangeons. Pour remédier à ce problème, il a déposé un brevet concernant des abeilles robotisées capables de détecter le pollen sur une plante et de le transporter sur les cultures qui en ont le plus besoin. 

Le géant américain Walmart a déposé un brevet concernant des abeilles robotisées capables de polliniser les cultures.
Polynoid/Greenpeace/Vimeo

Elles sont les "lanceuses d'alerte de l'effondrement de la biodiversité", disait fin mars l'ancienne ministre de l'Environnement, Delphine Batho. En 20 ans, les colonies d'abeilles ont fortement chuté. Selon l'Union nationale de l'apiculture française, 30 % des colonies d'abeilles disparaissent chaque année contre 5 % en 1995. Or les abeilles pollinisent environ un tiers de la nourriture que nous mangeons. Un risque non négligeable pour les groupes de l'agro-alimentaire.

Walmart a donc décidé de prendre les devants. Le distributeur américain a déposé en 2016 un brevet, rendu public le 8 mars, concernant des abeilles robotisées. Ces robots seraient capables de détecter le pollen grâce à des minuscules caméras et de le transporter d'une plante à une autre en identifiant les cultures qui ont en le plus besoin.

Cinq autres brevets pour automatiser l'agriculture 

"Ces dernières années, la quantité de pollinisateurs (par exemple les fourmis, abeilles, coléoptères, guêpes, papillons...) a diminué régulièrement, ce qui réduit la fertilité et la biodiversité des cultures et réduit la production agricole", justifie Walmart dans le brevet.

Selon CB Insights, qui a repéré l'information, Walmart aurait déposé cinq autres brevets destinés à l'automatisation de l'agriculture. Ces innovations consisteraient à développer des drones ou des robots pour identifier les ravageurs qui attaquent les cultures, surveiller les dégâts sur les cultures, pulvériser de manière ultra ciblée les pesticides et, comme dit précédemment, polliniser les cultures.

Attirer les consommateurs avec la transparence et la durabilité 

"En prenant plus de contrôle sur la façon dont ses produits sont cultivés, Walmart pourrait économiser sur les coûts (…), gérer plus efficacement les rendements agricoles et mettre d'avantage l'accent sur la transparence et la durabilité pour attirer les consommateurs", décrypte le média américain.

Reste que, si ces abeilles robotisées peuvent remplacer à moindre échelle la pollinisation de leurs cousines organiques, elles ne peuvent pas s'y substituer dans la chaîne du vivant. Rappelons les oiseaux pâtissent directement de la destruction des insectes, ces derniers étant leur principale ressource alimentaire.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Faith in nature CA nature ok

Au Royaume-Uni, une entreprise de cosmétiques nomme un représentant de la nature au sein de son conseil d'administration

Outre-Manche, l'entreprise de cosmétiques Faith in nature vient de nommer un administrateur pour représenter la nature au sein de son conseil d’administration. Le rôle est pris en charge par un binôme issu de deux associations de défense des droits de la nature, Lawyers for Nature et le Earth Law...

Agriculture pesticide Istock DZMITRY PALUBIATKA

Pesticides : malgré la loi Egalim, la France continue d’exporter des substances interdites

Deux ONG ont fait le compte des exportations de produits phytosanitaires à partir de la France. Selon Public Eye et Unearthed, les industriels français continuent d’exporter des substances dangereuses interdites par l’Europe, malgré l’entrée en vigueur en début d’année de la loi Egalim. Ils...

Requin bleu Cites Diego Delso CC0

Biodiversité : une décision "historique" à la COP sur le commerce des espèces menacées

La surexploitation des espèces sauvages constitue l’une des causes majeures de disparition de la biodiversité, après la perte d'habitat et le changement climatique. C’est pourquoi la conclusion de la COP sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction,...

COP15 Biodiversite Justin Trudeau premier ministre canadien BRYAN RSMITHAFP

De la COP27 à la COP15 : pas d’élan politique pour un accord ambitieux sur la biodiversité à Montréal

Alors que la COP27 sur le climat vient de s'achever, c'est un autre sommet qui va débuter dans quelques jours, la COP15 sur la biodiversité, du 7 au 19 décembre à Montréal, au Canada. L'enjeu est là aussi très important puisqu'il s'agit d'adopter de nouveaux objectifs mondiaux pour lutter contre la...