Publié le 23 mars 2018

ENVIRONNEMENT

Protection de la biodiversité : quand les PME donnent l’impulsion

Depuis une semaine, les experts de la biodiversité réunis à Medellin (Colombie) alertent sur la dégradation de la planète. Gouvernements et grandes entreprises peinent aujourd’hui à prendre des mesures pour éviter son érosion. Pourtant, sur le terrain, des PME se mobilisent pour changer la donne, en travaillant avec leurs fournisseurs ou clients. Leur engagement est motivé par une forte conscience environnementale mais aussi par une vision stratégique.

Biodiversite pixabay
Sur le terrain, des PME se mobilisent pour lutter contre l'érosion de la biodiversité, en travaillant avec leurs fournisseurs ou clients.
Pixabay

Préserver la biodiversité ? C’est une seconde nature pour Edmond Bourny. Le président de LEPAM, un laboratoire de plantes aromatiques et de phytothérapie. Il en a fait un cheval de bataille stratégique pour son entreprise. Pour une question d’éthique, mais aussi de survie : "une plante qui disparaît, c’est potentiellement un médicament qui disparaît", assure-t-il.

Or, le changement climatique cumulé au boom de mondial de la phytothérapie a des effets désastreux :"il y a un danger de disparition de nombreuses plantes médicinales dues à une surconsommation et une collecte sauvage, non maîtrisée. Rien qu’au Canada, ce sont des dizaines de plantes qui ont disparu depuis 20 ans. En France, il y a urgence pour sauver l’arnica, la gentiane jaune ou le tilleul", explique Edmond Bourny.

Chaque décision prise au prisme de la biodiversité

Depuis plusieurs années, le patron de PME prend donc "chaque décision stratégique en intégrant le prisme biodiversité", assure-t-il. Et il ne manque pas une occasion de sensibiliser à l’érosion de la biodiversité des plantes médicinales. Dialogue avec les fournisseurs et les clients sur les enjeux de la biodiversité, formations, publication d’un guide de bonnes pratiques pour la cueillette, parcours éducatifs, ou encore financement de vergers conservatoires ou de jardins botaniques…

L’objectif est de montrer à son écosystème "que la biodiversité est au centre de tout et notamment de l’économie", mais aussi que "les entreprises de toutes tailles peuvent agir. Même si nous ne pesons pas grand-chose, nous faisons office de lanceurs d’alerte", souligne-t-il. Grâce à ses actions, un de ses clients parfumeur a ainsi élaboré un parfum avec une plante en voie de disparition qu’il a remise en culture.

Des contrats avec les agriculteurs et boulangers

Cette volonté d’embarquer toute la filière, on la retrouve également chez la Maison Cholat, entreprise familiale de Rhône-Alpes qui produit notamment des farines pour les boulangeries et des aliments pour animaux. La maison, qui a 140 ans d’existence, travaille depuis 1997 avec les agriculteurs à réduire l’utilisation d’intrants chez ses fournisseurs. À date, l’entreprise a mis en place trois réseaux de fermes Dephy (qui expérimentent des techniques pour réduire l’utilisation de pesticides) et contractualisé avec près de 300 agriculteurs de la région. 

"Nous travaillons avec les agriculteurs pour qu'ils utilisent des techniques permettant de limiter les intrants, par exemple avec des drones ou des satellites qui permettent de mieux localiser les interventions, mais aussi par la mise en place de bandes florales à côté des cultures de colza qui favorisent la pollinisation naturelle. Nous les accompagnons avec des ‘techniciens conseillers préconisateurs’. Et nous avons mis en place un système de primes, de prix garantis sur plusieurs années et de prix spéciaux pour certaines catégories de céréales", explique Christelle Butty, responsable marketing de la maison Cholat.

Les PME, fers de lance de la protection de la biodiversité ?

L’idée est ensuite de valoriser ce type de démarche chez les boulangers (300 partenaires) à l'aide de communications informant le consommateur de l‘origine locale de la farine et de sa production en agriculture raisonnée voire bio. Avec succès, car le consommateur est de plus sensible à ces arguments. "En 1997, quand nous avons mis en place de type de démarche, les autres acteurs du secteur nous prenaient pour des fous et nous disaient que ce n’était pas notre responsabilité. Aujourd’hui, le discours a changé !", assure François Maxence Cholat, responsable filière. 

"Comme pour le climat, les entreprises ont un rôle à jouer dans la préservation de la biodiversité, rappelle Sylvain Boucherand, fondateur du cabinet B&L évolution et administrateur de l’association Humanité et Biodiversité. Et cela n’est pas une question de taille. Ce sont même sans doute les PME qui feront avancer le plus le sujet. Pour elles il s'agit d'un enjeu extrêmement concret, qu’elles peuvent peut-être plus facilement visualiser et maîtriser que les multinationales."

Béatrice Héraud, @beatriceheraud 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

60 % des sols sont fortement dégradés et mettent en péril la biodiversité de la planète

Samedi 17 mars s’est ouvert la sixième session de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), une sorte de Giec du vivant sur la Terre. À cette occasion, plus de 750 experts vont étudier un travail inédit et...

Le réchauffement pourrait menacer jusqu'à 50 % des espèces et aucune zone n’est épargnée

Le dérèglement climatique pourrait menacer entre un quart et la moitié des espèces d'ici 2080 dans 33 régions du monde parmi les plus riches en biodiversité, selon un rapport paru mercredi 14 mars. Certaines zones sont particulièrement en danger, comme l’Australie qui pourra voir...

Climat et biodiversité : un agenda environnemental chargé pour les entreprises en 2018

En 2018, la question climatique sera toujours au centre des préoccupations environnementales des entreprises mais celles-ci devront aussi se tourner plus en profondeur sur leurs actions en matière de biodiversité. L'agenda politique sur ces questions est chargé et l'action est urgente. 

Canicule en Arctique : l’Arche de Noé du monde végétal est de plus en plus menacée

L’arche biblique de Noé destinée à sauver les animaux est parvenue à survivre aux 40 jours du déluge. Celle fabriquée par l'humanité pour sauver les semences végétales du désastre écologique en cours pour les siècles à venir pourrait bien, quant à elle, ne pas tenir plus de quelques...

Inscrire le climat dans la Constitution, nécessaire mais pas suffisant

Emmanuel Macron a annoncé qu’il allait inscrire la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution. Une nouvelle qui a globalement réjouit les défenseurs de l’environnement. Mais pour certains d’entre eux, il faudrait toutefois aller plus loin et ne pas se limiter au seul...

[LE CHIFFRE] 58 000, le nombre d’arbres abattus pour l’épreuve de ski alpin aux JO de Pyeongchang

En cette journée de clôture des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, on ne va pas compter que les médailles. On pourrait aussi dénombrer le nombre d'arbres sacrifiés pour l'épreuve de la descente en ski alpin. Il y en a eu 58 000. Sur le plan environnemental, c'est très cher payé. Ces...

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Loups gris Waitandshoot

[Bonne Nouvelle] La population de loups en hausse en France passe au-dessus du seuil d’extinction

Avec désormais 530 adultes, la population de loups a largement augmenté en un an, dépassant le seuil de 500 individus permettant de "résister au risque d'extinction". Une bonne nouvelle qui implique cependant que le nombre d'animaux pouvant être abattus va être augmenté.

Peuple yanomami survival international fiona watson

Les peuples autochtones, derniers remparts avant la fin du monde

En tournée en Europe, le célèbre chef indien Raoni met en garde sur la déforestation grandissante au Brésil depuis l'arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro alors que l'Amazonie est le poumon de la Terre. Il a été reçu par l’Élysée qui lui apporte son soutien financier. La préservation des peuples...

800px Machu Picchu Peru

Le Machu Picchu menacé par un projet d’aéroport international

La communauté scientifique alerte sur les dégâts que pourrait causer le projet d'aéroport international au pied du Machu Picchu, l'un des joyaux du Pérou déjà visité chaque année par 1,5 million de touristes. Le but est de rapprocher un peu plus les voyageurs qui n'auront plus à faire d'escale. Une...

Ver de terre biodiversite sols JohnShepard

[Édito Vidéo] Mettre un prix sur la nature pour la sauver ?

Les humains semblent bien incapables de prendre soin des services qui leur sont rendus quand ceux-ci sont gratuits. C’est le cas de ceux rendus pas la biodiversité qui pollinise nos champs, purifie notre eau, capture le carbone… Pour les rendre plus tangible, d’aucuns cherchent à donner une valeur...