Publié le 01 octobre 2018

ENTREPRISES RESPONSABLES

Objectifs de développement durable : Les entreprises peinent à faire des ODD des opportunités de business

Trois ans après leur adoption par l’ONU, les Objectifs de développement durable (ODD) sont désormais connus des acteurs économiques et financiers. Pourtant, si les entreprises françaises intègrent aujourd’hui cette nouvelle grille de lecture dans leur rapport annuel, elles ne s’en saisissent que peu pour innover et transformer en profondeur leur business model.

ODD, RSE et entreprises : les écarts de mobilisation se creusent.
@istock

Les ODD font de plus en plus parler les entreprises. Selon une étude du cabinet B&L évolution (1) publiée fin septembre, 73 entreprises du SBF 120 citent au moins un Objectif de développement durable (ODD) dans leur document de référence, rapport de développement durable ou rapport intégré. Elles étaient seulement 47 en 2017…

Une forte progression tirée par trois secteurs : Banque & les services financiers, Utilities (énergie, eau, matières premières) et Commerce. Chacun enregistre une hausse de 25 % de la mobilisation de leurs entreprises. Mais les écarts se creusent entre les secteurs - ceux du transport et de la santé étant les moins mobilisés - et les entreprises elles-mêmes.

Des enjeux mieux identifiés…

Plus elles sont mobilisées, et plus elles citent un nombre important d’ODD : la moitié en cite plus de 10. "Cela signifie qu’elles ont davantage confronté leurs actions à l’étendue de l’Agenda 2030", estime le cabinet. Pour autant si les 17 ODD (2) sont bien identifiés par les entreprises, les 169 cibles et 244 indicateurs définis par l’ONU sont eux très peu mentionnés. Ce sont pourtant eux qui permettent de mieux adresser les différents objectifs.

Les entreprises se limitent souvent à mettre en parallèle la politique RSE existante avec les ODD. Pour la première fois cette année, une quinzaine d’entreprises ont cependant décidé de renverser l’approche et de revoir leur stratégie RSE afin d’y intégrer les ODD. C’est notamment le cas de Suez.

D’autres utilisent des "matrices de matérialités" pour définir les ODD capitaux pour le groupe. Pour Thalès, cela a permis d’identifier trois priorités : le climat, les infrastructures et l’éthique des affaires. D’autres encore se fixent des objectifs chiffrés comme Schneider Electric qui s’engage à faciliter l’accès à l’éclairage et à la communication par des solutions bas carbone à 50 millions de personnes d’ici 2025.

…mais trop peu utilisés

Mais les entreprises du SBF120 sont "encore peu nombreuses à voir dans les ODD une opportunité d’innovation et de transformation de leur modèle", déplore le cabinet. Selon B&L évolution, les ODD doivent être un "outil de pilotage" pour l’ensemble des stratégies de l’entreprise : investissement, développement international, innovation, communication ou ressources humaines. 44% des répondants disent intégrer les ODD à leur stratégie business/général.

Quant à la façon de mesurer leur contribution aux ODD, les entreprises n’en sont encore qu’aux prémices. La méthode la plus souvent utilisée, à 84 %, est celle de l’utilisation d’indicateurs spécifiques et internes à l’entreprise, ce qui bloque toute tentative de comparaison…

Béatrice Héraud @beatriceheraud

(1) L’étude est accessible ici

(2) L’éradication de la pauvreté, La lutte contre la faim, L’accès à la santé, L’accès à une éducation de qualité, L’égalité entre les hommes et les femmes, L’accès à l’eau salubre et l’assainissement, Garantir l’accès aux énergies renouvelables, L’accès à des emplois décents, Promotion de l’innovation et des infrastructures durables, La réduction des inégalités, La création de villes et de communautés durables, Instaurer la consommation responsable, La lutte contre le changement climatique, La protection de la faune et de la flore aquatiques, La protection de la faune et de la flore terrestres, La justice et la paix en assurant notamment l’accès à la justice avec des institutions responsables, Renforcer les partenariats pour les objectifs mondiaux.


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Objectif RSE] Chez Suez, les Objectifs de Développement Durable guident la transformation du groupe

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. Cette semaine nous...

Comment intégrer les ODD dans sa stratégie d’entreprise ?

Ils sont au nombre de 17. Les ODD, objectifs de développement durable fixés par l’ONU, s’inscrivent de plus en plus dans les stratégies RSE des entreprises. Évaluer, identifier, prioriser, se focaliser sur 4 ODD maximum, ne pas cocher toutes les cases… Quelles sont les bonnes pratiques ?...

Les ODD, nouveau cadre de référence pour évaluer les impacts de la finance durable

Après le carbone, les investisseurs sont de plus en plus désireux d’utiliser les Objectifs de Développent Durable (ODD) comme la référence de l’impact environnemental et social de leurs démarches d’investissement responsable. Pour cela, les agences de notation s’adaptent et commencent à...

Les Objectifs de Développement Durable (ODD)

Lutter contre le changement climatique, favoriser la production et la consommation responsable ou promouvoir une croissance économique durable, inclusive et soutenue… Voici quelques-uns des Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par l’ONU il y a deux ans. Loin d’être réservés aux...

"Nous devons être l'acteur de référence sur les ODD", selon Fella Imalhayene, DG de Global Compact France

Début septembre, Fella Imalhayene a pris les rênes de la branche française du Global Compact, l’organisation onusienne destinée à inciter les entreprises à s’engager dans une démarche de RSE (responsabilité sociétale). Elle détaille à Novethic ses priorités et s’exprime sur l’exclusion de...

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Partage valeur entreprise share value istock nanmulti

Pour JP Morgan, Amazon ou Apple, le but de l’entreprise n’est plus seulement de servir l’actionnaire

C’est une petite révolution. Dans une déclaration publiée sur son site Internet, la Business Roundtable, un groupe de 181 directeurs de grandes sociétés américaines comme Amazon, Apple ou de Boeing, propose une nouvelle définition du "but d’une société" avec une "norme moderne en matière de...

200 PDG européens appellent à un New deal, guidé par les objectifs de développement durable

À l’initiative de CSR Europe, les patrons de Total, Engie, BASF ou Sodexo lancent un appel à un New deal européen, guidé par les Objectifs de développement durable (ODD). Ouvert à signature jusqu’au 30 septembre, il est notamment destiné à la future Commission européenne, qui prendra ses fonctions...

Fondation l oreal centre oscar lambret lille unicancer soins de beaute et bien etre CA

[Reportage] L’Oréal finance un espace de soins pour les malades du cancer

La fondation L'Oréal s'emploie à déployer une offre de soins de beauté et de bien-être auprès des patients atteints de cancer depuis 2016. À Lille, elle a financé la mise en place d'une cabine dédiée au sein de l'hôpital de jour. Une façon pour l'entreprise leader de la beauté de militer pour la...

Assemblee istock metamorworks

[Le monde en 2050] Dans l'entreprise de demain, le pouvoir est partagé

Ce 3 mai 2050, Triodus est sur le pont. L’assemblée générale du groupe doit entériner la stratégie à dix ans du géant de la gestion des déchets. Sans cet aval, c’est toute la direction qui pourrait être remise en cause. Car en 2050, les règles du jeu de l'entreprise ont changé. Novethic vous...