Publié le 02 avril 2019

ENTREPRISES RESPONSABLES

Atos va intégrer une raison d’être dans ses statuts

L’entreprise de services informatiques devrait proposer une modification de ses statuts pour y inclure sa raison d'être lors de sa prochaine assemblée générale, selon le journal Les Échos. Il s’agirait d’une première pour le CAC 40. 

Atos headquarters bezons visual1
Atos, le géant des services informatiques veut intégrer sa raison d'être dans ses statuts comme le prévoit la loi Pacte, encore en discussion
@Romi/REA

Le concept de "raison d’être", une des mesures phares du volet sur la transformation des entreprises de la loi Pacte, séduit le CAC 40. Il y a quelques semaines, Veolia annonçait qu’il présenterait sa raison d’être lors de son assemblée générale. Selon Les Échos, Atos, a décidé d’aller plus loin en faisant voter ses actionnaires sur sa nouvelle raison d’être lors de sa future AG, le 30 avril. Et, dans le cas d’un vote positif de deux tiers de ses actionnaires, l’entreprise l’intégrera dans ses statuts, comme le permettra la future loi.

L’entreprise de services informatiques, qui se définit comme "le leader de la transformation digitale" a défini sa raison d’être avec ses équipes de direction, le conseil d’administration et plus généralement l’ensemble des salariés interrogés par questionnaire, précise Alexandre Menais, secrétaire général d'Atos, aux Echos.

Définir l'identité de l'entreprise

Elle est définie comme suit : "Notre mission est de contribuer à façonner l'espace informationnel. Avec nos compétences et nos services, nous supportons le développement de la connaissance, de l'éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribuons au développement de l'excellence scientifique et technologique. Partout dans le monde, nous permettons à nos clients et à nos collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l'espace informationnel"

"L'idée derrière la raison d'être, c'est de donner du sens à la gestion de la société, de définir l'identité et la vocation et l'essence profonde d'Atos (…). Notre objectif a été de répondre à trois questions : où va l'entreprise, comment y va-t-elle et pour qui. Cela correspond aussi à un souhait de la part de nos grands actionnaires institutionnels", assure-t-il.

Béatrice Héraud

 

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Bledina

Blédina (groupe Danone) devient la plus grande entreprise française certifiée B corp

La marque d’aliments pour enfants Blédina vient d’obtenir sa certification B Corp. Elle devient la plus grande entreprise française certifiée par ce label international décernées aux entreprises ayant une solide politique de responsabilité sociétale (RSE). Avec cette nouvelle entité certifiée,...

RSE smiley attentes iStock fotocuisinette 01

Les Français attendent un engagement sociétal des entreprises

Les entreprises sont attendues sur l’environnement et la cohésion sociale par les citoyens français. Ces deux thèmes ont été poussés ces derniers mois par les mobilisations citoyennes des Gilets jaunes et les manifestants pour le climat. Une étude publiée par l’Observatoire de la matérialité lors du...

Pacte Le Maire vote definitif

Loi Pacte : 5 mesures censées doper la transformation durable des entreprises

La loi Pacte vient d’être adoptée définitivement par l’Assemblée nationale à 147 voix pour et 50 contre. Un vote qui intervient après un parcours législatif long de 18 mois et des derniers rebondissements liés à la privatisation d’ADP et de la FDJ. Cette loi protéiforme devrait permettre quelques...

Fairphone grand public levee de fonds

Fairphone a vendu tous ses téléphones…et a prouvé que le marché de l’électronique durable existe

En un peu moins de quatre ans, Fairphone a écoulé l’ensemble de ses Fairphone 2, soit 83 000 pièces. Une goutte d’eau dans le marché mondial des smartphones (1,4 milliard rien qu’en 2018), mais qui est loin d’être passée inaperçue. En montrant qu’un téléphone éthique et durable était viable,...